10 Moves Essentiels du Hold'em : Le 3-bet light

IMG4451
Sur-relancer léger vous fait gagner de l'argent, et équilibre votre éventail de sur-relances.

Qu'est-ce que le 3-bet light, pourquoi est-ce une arme aussi puissante, et surtout comment bien le réussir ?

Dans notre série des 10 coups essentiels du Texas Hold'em, nous allons ajourd'hui aborder le cas du fameux "3-bet light", une autre façon de remporter des pots, même quand vous n'avez pas une grosse main.

En incorporant le 3-bet light à votre répertoire pré-flop, vous n'allez pas seulement pouvoir exploiter les relances adverses d'ouverture, vous allez aussi équilibrer (varier) votre éventail de sur-relances, ce qui vous aidera notamment à rentabiliser vos mains premiums.

C'est quoi ? D'abord, le 3-bet est le terme utilisé pour définir une sur-relance. Un joueur relance, vous le sur-relancez : c'est un 3-bet. (et si un joueur sur-sur-relance derrière, c'est alors un 4-bet, et ainsi de suite).
Un 3-bet light (léger), signifie une sur-relance sans être bien pourvu, une sur-relance avant le flop avec une main qui est probablement moins bonne que celle du joueur qui a relancé avant vous.

Quand ? Essayez d'identifier et d'attaquer les joueurs larges, qui ouvrent en relançant trop souvent.

Où ? Quand vous 3-bettez light, vous serez dans une de ces deux situations : soit en sur-relance en position, soit en sur-relance depuis les blindes. Il est important de bien comprendre ces deux scénarios.

IMG27
Tous les meilleurs joueurs sont capables de sur-relancer léger avec un large éventail de mains.
 

Pourquoi ? Les joueurs larges qui relancent trop avant le flop peuvent être exploités, car ils seront forcés de coucher beaucoup des mains marginales avec lesquelles ils le font, face à une sur-relance.


Le 3-Bet Light fait proprement

Pour rendre les choses plus simples, imaginez juste un 3-bet light comme un semi-bluff.

Vous relancez avec une main qui, bien que pas la meilleure à cet instant, a une espérance de faire coucher, et peut devenir la meilleure main sur une prochaine carte à venir.

Etant donné que l'une des premières choses que les joueurs de poker apprennent est d'être plus agressif, vous allez rencontrer des tonnes de joueurs relançant trop avant le flop.

Une fois que vous aurez été capable d'identifier ces joueurs, vous pourrez les exploiter en plaçant une sur-relance, même si vous n'avez pas les cartes pour vous couvrir.

Il est cependant important de se souvenir que vous devez contrôler la puissance de cette arme, au risque qu'elle se transforme en grosse faille pour vous.

Le plus gros risque pour le joueur débutant est de ne pas comprendre comment jouer la main après le flop, une fois que votre adversaire a suivi.

Ne laissez pas automatiquement la main vous échapper en tirant automatiquement une mise de continuation et de multiples autres cartouches sur les cartes suivantes.

L'une des façons de bien gérer est de ne 3-better que de très bonnes mains, ou des mains très marginales avec une bonne "flopabilité". Mais évidemment dans ce cas on ne parle plus de 3-bet "light".

Astuce de pro : Polarisez votre éventail de 3-bet pour rendre les choses plus faciles post-flop.

En restant à l'écart de mains telles que des as faibles ou les grosses figures, vous ferez face à des décisions plus simples plus tard dans la main, en évitant les fois où vous flopperez quelque chose mais en étant dominé.


Les Bonnes Mains pour le 3-Bet

IMG6164
Faites travailler vos jetons à votre avantage.
 

Que vous élargissiez votre éventail pour sur-relancer ne veut pas dire que vous devez sur-relancer avec n'importe quoi qui passe.

En revenant à l'analogie du semi-bluff, vous allez vouloir des mains qui ont une bonne chance de devenir la meilleure main au flop, ou sur des rues (cartes) suivantes.

Les petites pocket paires sont d'excellentes mains pour le 3-bet, étant donné qu'elles vont être la meilleure main la majeure partie du temps. Même chose pour les petits connecteurs assortis, et intermédiaires.

Et comme nous l'avons dit précédemment, quand vous manquez le flop avec des mains telles que celles-ci, vous avez moins de chances de vous retrouver embarqué dans un gros pot en ayant la plus mauvaise main.


Le 3-Bet Light équilibre et fait varier votre éventail

Faire varier votre éventail est une bonne manière de dire à vos adversaires que ce n'est pas parce que vous relancez pré-flop que vous avez une main premium.

Si vous ne faites que sur-relancer avec les as et les rois, vos adversaires vont vite le comprendre, et il vous sera impossible de vous faire payer quand vous attraperez l'un de ces monstres.

En relançant avec des mains premiums tout autant qu'avec des mains spéculatives, vous avez un éventail de 3-bet plus varié.

Imaginez que vous sur-relancez léger avec 8 9, et que vous finissez par toucher une couleur à la turn. Quand vous montrez cette main gagnante, vos adversaires vont prendre note que vous avez sur-relancé avec une main maginale.

Et donc quand vous allez toucher les as, il y aura plus de chances pour que vos adversaires vous paient.


Le 3-Bet Light en Action

Si vous n'êtes toujours pas convaincu à propos de la force du 3-Bet light, regardez donc cette vidéo avec Phil Ivey, Lex Veldhuis, et Barry Greenstein.

Cette main emmène le concept à son paroxysme, avec un 3-bet light, un froid 4-bet, et un énorme 5-bet de folie.


Les 10 Moves Essentiels du Texas Hold'em - déjà publiés

 

assets/photos/_resampled/croppedimage6060-pokerlistings-france.jpg
A propos de PokerListings France
La rédaction de PokerListings France inclut des rédacteurs confirmés réguliers, experts du poker et suivant l'actualité au jour le jour afin de vous proposer le meilleur et l'essentiel de l'actualité poker, mais aussi des informations sur les promotions des salles, et des articles plus décalés.

Vous pourriez aussi Aimer

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Commentaire ajouté. Merci !

Aucun commentaire