Et de 15 bracelets WSOP pour Phil Hellmuth !

e71 hellmuth3
Mais où s'arrêtera t-il ?

Trois ans après son dernier sacre, l'incontournable Phil Hellmuth a remporté son 15è bracelet en or des World Series of Poker, et assoit toujours plus sa suprématie sur ces WSOP.

(article sur sa 14è victoire en seconde partie)

Sa 6è place payée de l'été aura été la bonne pour Phil Hellmuth. Et si son meilleur résultat cette année n'était jusque là qu'une 17è place (dans l'Event 39) et qu'il ne restait plus qu'une petite dizaine de tournois au programme, le Poker Brat a encore prouvé qu'il ne fallait jamais l'enterrer trop vite.

Tandis que l'on atteignait par ailleurs la table finale dans le Main Event, les projecteurs se seront donc à nouveau braqués sur l'un des plus grands, et même le meilleur si l'on s'en réfère au nombre de bracelets remportés.
Jugez plutôt : Phil Hellmuth compte désormais 5 bracelets d'avance sur ses trois poursuivants, Doyle Brunson, Johnny Chan et Phil Ivey. Seul Ivey a réussi à rester au contact récemment (ayant décroché ses dernières victoires en 2013 et 2014), les vétérans Brunson et Chan voyant leur compteur bloqué depuis 2005.

Les records continuent en tout cas de pleuvoir pour Hellmuth, toujours le seul vainqueur des deux principaux Main Event (Las Vegas et WSOP Europe), et également vainqueur au cours de chacune de ces quatre dernières décennies.
Il détient aussi le record du nombre de places payées (134) et de tables finales (59).

Steven Wolansky
Steven Wolansky, une nouvelle victime de Phil.

La tâche n'aura cependant pas été facile puisqu'il aura démarré le heads-up de ce tournoi 71 de No-Limit Hold'em à 5000$ et 452 joueurs avec un déficit de 3 contre 1 en jetons (2,7 millions de jetons contre 8,6 millions), face à son compatriote Steven Wolansky.
Ce dernier espérait pour sa part obtenir sa troisième victoire après deux bracelets gagnés en 2014 et 2016.

Hellmuth doublait finalement dès le premier tapis pré-flop des deux joueurs, avant de voir Wolansky reprendre le large à la force de petits pots.
Mais un peu plus tard et alors qu'Hellmuth avait cette fois repris l'avantage, il suivait le all-in de son adversaire avec 3 3 (contre A 9 chez Wolansky).
Le flop allait bien vite close le suspense, en offrant un brelan à Phil : 2 3 9 6 8.

Et donc d'offrir à Phil son 15è bracelet, qu'il offrira cette fois à l'un de ses meilleurs amis.

« La vie est belle, relax ! »

« C'est une nouvelle leçon d'humilité pour moi, comme l'avaient été le 13è et le 14è. (...)

Je n'ai pas eu un super été, mais je suis resté positif, toujours. Tous les soirs où je rentrais à ma chambre je me disais "la vie est belle, relax". (...)

J'ai aussi été obligé de prendre du repos, j'ai eu une petite fibrillation auriculaire. Ce n'est pas très grave, 40% des gens au-dessus de 60 ans ont ça, mais ça m'a fait prendre pas mal de jours sans poker. »

Wolansky - Hellmuth
"Je me sens une responsabilité d'inspirer les gens."

A propos de son adversaire : « Il ne lâchait rien d'un pouce, mais je le savais. J'ai réfléchi et j'ai su que je devais voler plus de pots pour me donner plus de chances. Et que j'allais devoir jouer mon meilleur poker jusqu'au bout, et advienne que pouvait. (...)
Après un mauvais call je me suis senti bête mais je me suis aussi dit de ne pas abandonner, que le vent pouvait tourner. Et puis quand allait être la prochaine opportunité de heads-up pour un bracelet ? J'ai su rester fort. Et par chance j'ai fini par toucher des cartes.

Ce bracelet je vais donc l'offrir à l'un de mes meilleurs amis, Bill Lee. Il est le meilleur business angel qui soit et aussi le meilleur ami d'Elon Musk. Je lui avais promis que je lui gagnerais un bracelet, mais ça faisait longtemps. Donc maintenant je lui ai dit qu'il devait prendre un vol pour venir le chercher !

Ce bracelet c'est tout pour moi, parce que ma vie c'est le poker. Ensuite j'essaie de répandre le positif. J'espère qu'on se souviendra de moi pour deux raisons, la première pour avoir 24 bracelets, et la seconde pour avoir beaucoup d'influence positive sur la vie des gens. Tous les jours les gens tweetent qu'ils ont lu mon livre, ça a changé ma vie. C'est pourquoi je veux être sous les projecteurs, parce que j'ai une responsabilité, depuis que j'ai réalisé que je pouvais inspirer les gens. Oui je suis toujours le Poker Brat, et je le prends au sérieux. »


► Rendez-vous également sur notre page complète des résultats de tous les tournois des WSOP 2018 pour un classement plus détaillé, et d'autres informations, chiffres et anecdotes sur ce tournoi.


Les 15 bracelets de Phil Hellmuth en détails :

(1989)

  • No-Limit Hold'em Main Event à 10.000$ - 178 joueurs - bat Johnny Chan (USA) - 755 000$

(1992)

  • Limit Hold'em à 5.000$ - 84 joueurs - bat Steve Kopp (USA) - 168 000$

(1993)

  • No-Limit Hold'em à 1.500$ - 284 joueurs - bat Chris Tsiprailidis (USA) - 426 000$
  • No-Limit Hold'em à 2.500$ - 173 joueurs - bat Noli Francisco (TCH) - 432 500$
  • Limit Hold'em à 5.000$ - 69 joueurs - bat Don Williams (USA) - 345 000$

(1997)

  • Pot-Limit Hold'em à 3.000$ - 170 joueurs - bat Tom McEvoy (USA) - 510 000$

(2001)

  • No-Limit Hold'em à 2.000$ - 441 joueurs - bat TJ Cloutier (USA) - 855 540$

(2003)

  • Limit Hold'em à 2.500$ - 194 joueurs - bat Young Phan (USA) - 451 050$
  • No-Limit Hold'em à 3.000$ - 398 joueurs - bat Daniel Negreanu (CAN) - 410 860$

(2006)

  • No-Limit Hold'em à 1.000$ - 754 j. + 1691 r. - bat Juha Helppi (FIN) - 631 863$

(2007)

  • No-Limit Hold'em à 1.500$ - 2628 joueurs - bat Andy Philachack (USA) - 637 254$

(2012)

  • Razz à 2.500$ - 309 joueurs - bat Don Zewin (USA) - 182 793 $
  • NLHE Main Event WSOPE à 10.000$ - 420 joueurs - bat Sergii Baraniv (UKR) - 1 022 376€

(2015)

  • Razz à 10.000$ - 103 joueurs - bat Mike Gorodinsky (USA) - 271 105$

(2018)

  • No-Limit Hold'em (niveaux de 30 mns) à 5.000$ - 452 joueurs - bat Steven Wolansky (USA) - 485 082$


-----

précédent article sur sa précédente victoire :

Phil Hellmuth remporte son 14è bracelet !

(09/06/15 - par FG)

Phil Hellmuth 14è bracelet WSOP en 2015.
Phil est toujours aussi gourmand !

Un de plus ! Phil Hellmuth a décroché son 14è bracelet des World Series of Poker dans le tournoi de Razz Championship à 10 000$, et confirme un peu plus son statut de n°1 des WSOP.

Cela faisait presque 3 ans qu'il l'attendait, depuis Cannes et les WSOP Europe en 2012. Il n'aura finalement pas fallu attendre plus que la deuxième semaine de ces World Series 2015 pour voir Hellmuth remporter un nouveau bracelet.

Les superlatifs manquent lorsqu'il s'agit de relater le parcours exceptionnel de Phil Hellmuth aux World Series of Poker.
Depuis 1989 et son premier titre dans le Main Event face à la légende Johnny Chan, ce sont au total 14 de ces célèbres bijoux en or tant convoités par tous les joueurs de poker qui sont venus s'ajouter à sa collection.

Hellmuth assoit un peu plus sa suprématie, devançant désormais les Phil Ivey, Doyle Brunson et Johnny Chan de 4 unités.

Bien qu'ayant dominé l'un des plus petits parterres qu'il ait eu à battre lors de toutes ses victoires, 103 joueurs (seules deux de ses victoires en 1992 et 1993 l'avaient été contre moins d'adversaires), la tâche était une nouvelle fois loin d'être facile.

gorodinsky2
Mike Gorodinsky n'est qu'un joueur de plus à avoir dû subir la loi du Poker Brat.

En finale il aura en effet trouvé sur sa route plusieurs joueurs déjà victorieux aux WSOP en les personnes du Canadien Mike Leah, de Thomas Keller, de l'un des meilleurs joueurs de l'édition 2014 Brandon Shack-Harris, et de Mike Gorodinsky qu'il aura battu en heads-up.
Et étant tombés à quelques places de la table finale, Shaun Deeb (tout frais vainqueur de l'Event 15 précédent) et Erik Seidel étaient aussi là.

27% de victoires en table finale

"C'est un sentiment incroyable. Ça aura été une de mes victoires où je serai resté zen tout du long. J'ai essayé de rester détaché du résultat, de ne pas penser au bracelet, de simplement me concentrer à jouer parfaitement, jouer parfaitement, jouer parfaitement. (...)

Ce fut le heads-up le plus calme que j'ai jamais disputé. Mike est vraiment fort et j'ai eu besoin de toute ma concentration pour me donner les meilleures chances de le battre. Il a joué un poker phénoménal."

Longtemps critiqué pour être un joueur pas assez complet et n'ayant acquis ses sacres qu'en Hold'em, Hellmuth avait fait taire ses détracteurs en décrochant une première épreuve de Razz en 2012.

"Je pense que j'ai compris quelque chose à propos du Razz en 2012. Tout d'un coup ce jeu a fait tilt. Et puis j'y ai remporté ce bracelet la même année !"

Le Poker Brat ("le sale gosse du poker") aura donc remis ça cette année, pour son bracelet n°14. Un bracelet qu'il aura dédié à un ami décédé il y a un mois, et qu'il offrira à sa femme et ses enfants.

Son palmarès inégalé aux WSOP s'établit désormais à 109 places payées, 52 tables finales, pour 14 victoires.
Et il ne compte pas s'en arrêter là : "A la minute où j'ai gagné trois bracelets en 1993, j'ai dit que j'allais en gagner 24."

Retrouvez le classement complet de ce tournoi et d'autres statistiques exclusives à propos de cet Event 17 sur la page récapitulative des WSOP 2015.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page