Les 5 distractions et astuces pour éviter le tilt

jetons de poker   5 distractions

Le tilt est l'un des plus gros problèmes et les plus coûteux à la table de poker. Mais il existe quelques moyens simples et gratuits pour le tenir à distance.

Je l’ai traité d’« égoïste ».

Pour moi, ce n’était qu’un mot. Chargé de sens, certes, mais un simple mot.

Mon fils ne l’a pas vécu ainsi. Pour lui, ce mot c’était un coup de poignard. Qui lui coupa le souffle et le hanta pendant des heures.

« TU ES TELLEMENT ÉGOÏSTE ! »

On s’engueulait au téléphone. En tant que parent, je contrôlais l’échange. Compte tenu du contexte, je me sentais assez calme. Ma femme, elle, a vu un homme en colère et incapable de se contrôler.

Au bout du fil, j’entendais de la frustration, une position très défensive et de la colère. J’ai raccroché. J’étais contrarié, il était en colère. C’était la première fois qu’on s’engueulait ainsi.

Quelques minutes après avoir raccroché, il m’envoyait un message sur Facebook. C’était presque un roman. Je l’ai lu. Je n’étais plus en colère. J’étais déçu. Il était sur la défensive, égoïste et injuste.

Le corps comme arme

Quelques heures plus tard, nous tombions dans les bras l’un de l’autre. Je me suis excusé. Il s’est excusé. Puis on a discuté de son message. Ce n’était pas une réponse, mais une leçon de vie.

joueuse de poker en colere
Laissez la colère passer.

Je lui ai expliqué que s’il avait à nouveau besoin d’écrire ce type de message, sur Facebook, par e-mail ou par SMS dans un moment de colère, il ne devrait surtout pas l’envoyer. Ou en tout cas d’attendre au moins 24 heures.

L’interlocuteur sera toujours là. Il sera toujours là. Gardez la poudre sèche.

Sur le moment, la frustration, la colère et le désespoir avaient pris le contrôle de son esprit et utilisaient son corps de manière très efficace.

C’est précisément pour cela que ce n’était pas le bon moment pour agir, à moins qu’il ne s’agisse de partir en guerre. Il vaut toujours mieux attendre que les choses se calment. Cela permet bien souvent de mieux comprendre le point de vue de l’autre.

De créer de l’empathie. D’accepter ses responsabilités. De reconnaître les imperfections de l’autre. De trouver la gratitude.

Ensuite, on peut envisager d’envoyer le message. Mais bien souvent, vous le supprimerez. Vous vous rendrez compte de son côté défensif et vous vous en débarrasserez.

La goutte qui fait déborder le vase

Mon fils et moi nous engueulons rarement. Mais nous nous tapons souvent mutuellement sur les nerfs.

J’ai essayé de l’élever pour qu’il ait le plus d’autonomie possible, mais parfois je ne peux m’empêcher de faire peser sur lui mon autorité. Ce qui a tendance à l’énerver.

Brandon Cantu
Parfois ça fait boum.

Nous ne vivons pas ensemble. Je ne suis plus le même homme que celui qui l’a élevé et qui vivait avec lui. Je me suis remarié. Je suis vegan, et c’est très différent de ce qu’il a vécu.

Les clashs sont inexorables. Les frustrations s’accumulent. Et puis un jour, elles sortent.

Pop. Fizz. Boum.

Des moments de colère ou de rage très intenses sont assez rares, que ce soit dans la vie ou dans le poker. L’anxiété et la colère s’accumulent peu à peu, en même temps que les petits problèmes, et désagréments de la vie quotidienne.

C’est précisément ce qui nous est arrivé, à mon fils et moi. En gardant en nous ce que nous reprochions à l’autre plutôt qu’en s’y confrontant, nous nous sommes transformés en cocottes-minute.

Au poker, vous commettez des erreurs, vous vous énervez à cause d’un autre joueur ou parce que le croupier se gratte le nez.

Je n’explose pas instantanément. C’est progressif. Le niveau d’eau monte doucement, jusqu’à la fameuse goutte qui fait déborder mon vase.

Cinq distractions

Voilà les conseils que j’ai donnés à mon fils pour qu’il se calme et qu’il arrive à mieux gérer les émotions négatives. Et croyez-moi, ces conseils fonctionnent très bien aussi pour le poker.

Faraz Jaka

1. La méditation

Avez-vous vu le film de Pixar Vice Versa ?

Non ? Vous devriez. Regardez-le ce soir.

Avant, j’étais exactement comme Colère. Le moindre truc me rendait fou. Je pétais un câble constamment. Je perdais le contrôle. Et cela avait un impact sur tout mon entourage.

Puis j’ai découvert la méditation transcendantale. Je médite 20 minutes deux fois par jour. Les effets sont difficiles à mesurer de manière objective, mais ma femme a certainement remarqué le changement : je suis plus calme, plus sage et j’ai plus de recul.

yoga

2. Le yoga

Je ne pratique plus autant le yoga qu’auparavant. Il faut que je m’y remette. Mais ce qui est sûr, c’est que c’est l’un des meilleurs outils de méditation.

Il peut sembler difficile de méditer pendant une partie de poker, mais il suffit en fait d’avoir un peu d’espace à l’écart de la table.

Et de ne pas se préoccuper de ce que pensent les autres.

Et honnêtement, même deux fois par semaine, le yoga a énormément d’effet.

3. La Technique de libération émotionnelle

La première fois que j’ai lu The Tapping Solution de Nick Ortner, j’ai pensé que c’était n’importe quoi. Mais force est de constater que ça fonctionne.

Tapping

Le « tapping » est le processus utilisé dans la Technique de libération émotionnelle. Il s’agit d’une méthode de développement personnel qui consiste à tapoter sur des points bien précis du corps.

Je l’ai beaucoup pratiqué, notamment après des disputes. Ma femme me conseillait de « tapoter » lorsque je bloquais sur un problème, que j’étais stressé ou frustré.

Aujourd’hui, je « tapote » tous les jours. Je me concentre sur le problème qui bloque mon énergie et je « tapote ».

Est-ce que c’est bidon ? Je m’en fous. Ça fonctionne et c’est gratuit.

Là encore, je ne dis pas que vous devriez le faire à table. En effet, cela pourrait montrer à vos adversaires que vous êtes frustré et peut-être un peu fou. Mais vous pouvez très bien vous éloigner momentanément de la table et « tapoter » jusqu’à que vous vous calmiez.

4. La gratitude

FIFA 2016

Je ressens de la gratitude de pouvoir voir mon fils tous les quinze jours. Il ressent de la gratitude de me voir.

J’ai 41 ans. Il en a 15. Combien de temps avons-nous pour profiter de cette relation père/fils, avant qu’il ne grandisse et que les choses changent ?

Je ressens de la gratitude de pouvoir jouer au poker. Des milliards de gens ne peuvent pas le faire. Je ressens de la gratitude pour ma situation financière. Je peux acheter à manger et même me permettre le luxe de m’engueuler avec mon fils.

Et puis pour le bisou de la réconciliation, quand je passe ma main dans ses cheveux et pour notre partie de FIFA après.

Quand l’anxiété monte, prenez une seconde pour vous demander : pour quoi ressentez-vous de la gratitude ?

5. Agape

Michael Beckwith

Dr Michael Beckwith est une grande source d’inspiration. C’est celui qui est dans The Secret et qui est coiffé comme Predator.

Lorsque j’étais à Los Angeles cet été, ma femme m’a emmené dans son église, Agape. J’ai beaucoup hésité. Je déteste la religion. Mais elle m’a promis que c’était différent.

Elle avait raison. J’ai ressenti de l’amour, un sentiment de paix et de communion. Je regarde ses sermons tous les lundis et jeudis. Ils sont disponibles en ligne gratuitement.

J’aime bien les invités musicaux, mais je regarde surtout pour le sermon de Beckwith. Sa sagesse est incroyable.

----------

Ce que je retire de toute cette expérience, c’est qu’il faut s’entraîner. Il ne faut pas s’attendre à lire The Power of Now (Le pouvoir du moment présent) d’Eckhart Tolle et être instantanément plus éclairé. Il faut du temps et de l’entraînement.

Méditez. Tapotez. Faites du yoga. Soyez reconnaissants.

Apprenez à canaliser vos émotions et vous serez plus calme. Moins en colère. Plus détendu. Plus empathique.

Et sans même vous en rendre compte, vous n’aurez plus besoin d’envoyer cet e-mail enragé. Ni de jouer cette mauvaise main.