5 Questions à se poser sur les WSOP APAC 2014

Crown casino
La salle de poker du Crown Casino.

Les World Series of Poker ne feront qu'une seule sortie hors du territoire américain cette année. Mais cet évènement des WSOP Asia-Pacific sera grand.

Durant un peu plus de deux semaines à partir de demain, du 2 au 18 octobre, le Crown Casino de Melbourne en Australie se transformera en effet en la Mecque du poker.

10 bracelets en or des WSOP seront en jeu au cours de la période, dans des tournois au buy-in depuis 1 100$ (Event 1 de No-Limit Hold'em Accumulator) jusqu'au High Roller à 25 000$ (voir programme et calendrier).

C'est seulement la deuxième année que les WSOP se déplacent en Australie, faisant suite à un festival 2013 mémorable, avec notamment Phil Ivey y ayant remporté son 9è bracelet, et Daniel Negreanu son 5è.

Il semblerait donc que Caesars Entertainment ait été satisfait de la manière dont les premiers WSOP Asia-Pacific se sont déroulés, puisque le nombre de tournois aura été doublé. Et ces WSOP APAC seront même le plus gros évènement des World Series jamais organisé en dehors de Las Vegas.

IMG7815
Martin Jacobson, du club des 9.

PokerListings sera présent sur place pour vous proposer news, photos, interviews et reportages en direct de Melbourne. En attendant, voici 5 histoires et affaires à suivre, ou questions à se poser sur cette édition 2014.


1) Les November 9 vont-ils faire du bruit ?

Durant des années, les World Series of Poker Europe auront pu servir d'échauffement et d'apéritif pour les finalistes du Main Event des WSOP. Mais puisque WSOP Europe et WSOP APAC se partageront désormais un rendez-vous annuel unique, ce seront les WSOP APAC qui se présenteront comme la course d'élan des November Nine 2014 avant le grand rendez-vous de novembre à Vegas.

On ne sait pas encore qui des 9 ont décidé de leur présence, mais nous en verrons au moins quelques-uns à coup sûr, dont le membre de la Team 888 Bruno Politano.

Les bons résultats obtenus par leurs prédécesseurs devraient les motiver. On se souvient en effet notamment des tables finales du Main Event des WSOPE réussies par Ivan Demidov en 2008, puis James Akenhead et Antoine Saout en 2009.


2) Daniel Negreanu et Phil Ivey vont-ils encore gagner ?

Deux des plus grandes stars du poker ont encore une fois fait parler d'eux au cours des précédents WSOPE et WSOP APAC ces dernières années.

1R8A8
Daniel Negreanu remportant son 5è bracelet aux WSOP APAC l'an dernier.

Depuis 2013, les deux larrons auront réussi 4 tables finales, pour 3 bracelets remportés, et engrangé des millions de d'euros ou de dollars.

Des observateurs se posent la question de savoir ce qui les rend si irrésistibles en dehors de Las Vegas. Certains pourront arguer que les parterres de joueurs sont plus petits et le niveau plus faible. Qu'importe pour Negreanu et Ivey, du moment qu'ils peuvent se donner des chances de gagner des bracelets, ils continueront de voyager.

Si beaucoup auront pris le pari de Negreanu cet été, selon lequel ni lui ni Ivey ne remporteraient de bracelets (un pari perdu puisqu'Ivey a gagné tandis que Negreanu était passé près avec une deuxième place), il est très probable que personne ne prenne ce risque à nouveau si l'initiative est relancée. Une chose est sûre, on ne le prendrait pas !


3) Qui sera élu Joueur WSOP de l'année ?

Pas mal de gens se seront plaint l'an dernier, à propos du fait que la course au classement du "Player of the Year" des WSOP ne se limitait essentiellement qu'aux joueurs suffisamment riches pour pouvoir voyager en Australie et donc en mesure de prendre l'avantage final.

Les organisateurs auront résolu le problème en supprimant déjà l'étape européenne d'Enghien-les-Bains. Ensuite, les WSOP de Vegas s'étant déjà déroulés, quiconque toujours en course est censé avoir gagné suffisamment pour pouvoir se payer le voyage.

george danzer
George Danzer a le vent en poupe (d'ailleurs ça se voit à sa coiffure).

Ce qui veut notamment dire que Brandon Shack-Harris, sorti de nulle part et actuellement en tête du classement avec 752 points, fera très certainement le déplacement.

L'Allemand George Danzer, sur ses talons avec 754 points, sera lui aussi très probablement là. Et le duel entre les deux hommes pourrait s'avérer passionnant en Australie.

Mais ils devront aussi se méfier d'autres joueurs dangereux dans le Top 10, tels que John Hennigan, Justin Bonomo, Richard Ashby, Brock Parler, Calvin Anderson ou encore Kory Kilpatrick. Et bien sûr de Daniel Negreani, 4ème avec 519 points...


4) Daniel Colman fera t-il son apparition ?

L'histoire de Dan Colman n'a de cesse de se montrer ironique, le jeune joueur étant devenu l'un des joueurs pros les plus célèbres dans le monde, en ayant pourtant refusé toutes les demandes d'interviews après sa victoire dans le Big One for One Drop des WSOP cet été.

L'année 2014 est d'ailleurs incroyable pour luin puisqu'il est devenu l'un des plus gros gagnants de l'histoire sur une année, avec plus de 20 millions de dollars, en y ajoutant notamment ses victoires dans le Super High Roller de l'EPT Grand Final et dernièrement au Seminole Hard Rock Poker Open.

Fidèle à lui-même, évidemment Colman n'a pas fait le tour des médias pour dire s'il serait présent à Melbourne. Mais un joueur sur une si incroyable bonne série ne peut que vouloir continuer à jouer, et ne peut légitimement pas passer à côté d'un tel évènement.

Le High Roller à 25 000$ au programme semble d'autant plus se présenter comme une pièce de choix pour Colman.

joe hachem
Joe Hachem

Et puis nous ne n'avions pas cité juste au-dessus, mais lui aussi est en course pour le titre de Joueur de l'Année, puisqu'il se classe 5è du classement actuel avec 452 points. Après il vous dira sans doute qu'il s'en fiche. Ou pas ?


5) L'élite australienne va t-elle faire parler d'elle ?

En dépit d'une relativement petite communauté poker, l'Australie a la chande d'avoir quelques joueurs vraiment talentueux.

Des joueurs pros tels que James Obst, Jonathan Karamalikis, et Matthew "mjw2006" Wakeman en sont quelques-uns, eux qui dominent le monde du poker en ligne depuis des années.

Joe Hachem a également pu montrer à quel point les Australiens peuvent être derrière l'un des leurs. Alors peut-être est-ce le bon moment pour une nouvelle grosse performance australienne.

Aaron Lim a jusque là été le seul et unique Australien à remporter un bracelet sur son sol. Gageons qu'il a de bonnes chances d'être rejoint par l'un de ses compatriotes cette année.

 

Derniers Blog Posts »