5 raisons pour montrer sa main (ou pas) au poker

Pourquoi un joueur décide-t-il de faire voir ses cartes alors qu'il n'y est pas obligé ? Voici cinq raisons (plus ou moins) valables.

Au poker, à moins que le déroulement du coup l'y oblige (lors de l'abattage s'il a été suivi par exemple), un joueur n'a pas l'obligation de dévoiler ses cartes lorsqu'il remporte un coup en ayant fait coucher ses adversaires.

Pourtant, combien de fois avons-nous vu des champions décider de montrer leurs cartes ?
Il peut y avoir plusieurs raisons pour lesquelles un joueur montre sa main : certaines bonnes, d'autres non...

Voici cinq raisons pour lesquelles les joueurs de poker peuvent décider de le faire.


1) Faire tilter les adversaires

C'est une des principales motivations qui poussent les joueurs de poker à montrer leur main. Surtout quand le bluff est un succès : en montrant sa main, le joueur veut montrer au reste de la table (et surtout à l'adversaire qui a subi le bluff) qu'il est supérieur. Un geste qui peut pousser l'adversaire à vouloir une sorte de "vengeance" plus tard dans la partie, ce qui peut se révéler très coûteux pour lui.

Cela se produit essentiellement dans les parties de cash game live, quand un joueur étiqueté comme fish se retrouve avec beaucoup d'argent. Pour tenter de le pousser à jouer plus de pots, un joueur peut tenter de le faire tilter en montrant un bluff.
Mais cela arrive aussi sur Internet, une technique qui fonctionne généralement bien, et très rapidement.

2) Augmenter la rentabilité à long terme

rentabilité poker long terme
Montrer ses cartes en début de partie peut être vu comme un investissement à long terme.

C'est un sujet très débattu. La rentabilité à long terme de montrer une main forte après une relance pré-flop que personne n'a suivie, ou après une mise au flop qui n'a obtenu aucune action, est assurément discutable.

Pourtant, de nombreux joueurs de poker le font, spécialement dans les tournois multi-tables (MTT), parce qu'ils croient que cela les aidera pour leurs futurs bluffs. Mais l'augmentation des blinds exige souvent que les adversaires prennent plus de risques, peu importe que vous ayez une main forte ou non.

Montrer ses cartes en début de partie reste malgré tout une bonne tactique pour vous "construire" une image (soit de joueur solide qui mise et relance avec des mains fortes, soit de joueur fantasque qui le fait avec des poubelles). Changer de braquet un peu plus tard vous permettra ainsi de tromper vos adversaires.
Attention : les joueurs expérimentés auront moins de chances de se faire prendre.

3) Augmenter la confiance en soi

Bien qu'il soit quasiment impossible d'anticiper les conséquences de révéler ses cartes, le faire après un bluff peut aider à augmenter la confiance dans son propre jeu et aussi à montrer aux autres qu'on est un bon joueur.

Peut-être est-ce même la raison la plus fréquente qui pousse les joueurs à montrer leurs cartes privées sans y être obligés. Risquer de nombreux jetons et finir par rapporter vers soi un pot énorme prouve qu'on est le plus fort : c'est bon pour l'ego (d'autant plus si ça fait plaisir et impressionne les spectateurs).

Si cela peut vous mettre dans de bonnes dispositions psychologiques pourquoi pas, mais comme pour tout, attention à ne pas en abuser.

joueur de poker montrant ses cartes
Ne montrez vos cartes que si vous avez une bonne raison de le faire.

4) Par excès de politesse

« Si je me couche, tu montres ? » : voilà une question que nous avons tous entendu au moins une fois dans une partie. Au poker en live, cette demande fréquente est parfois interprétée comme une sorte d'obligation morale.

En réalité, il n'existe absolument aucune règle au poker qui oblige à montrer une main gagnante à moins qu'il y ait abattage.

Pourtant, de nombreux joueurs considèrent encore impoli de refuser de montrer sa main. Ne faites pas cette erreur : tant que vous respectez l'étiquette, les règles et vos adversaires, il n'y a pas de politesse qui tienne (surtout si vous jouez pour de l'argent et avec des inconnus) : le but est de gagner, pas de passer pour quelqu'un de très (trop) poli.
D'autant que vos adversaires poseront la question simplement pour essayer de déceler quelque chose chez vous...

(à lire aussi : les 5 tells physiques à éviter à la table de poker)

5) Parce que c'est NOUS qui sommes en plein tilt

Bien que peu de joueurs soient disposés à l'admettre, il y a des situations dans lesquelles les joueurs de poker montrent leurs cartes par frustration. Cela se produit souvent quand un joueur ne voit pas de cartes décentes pendant un long moment et qu'il reçoit soudain une grosse pocket paire : il relance, mais à sa grande déception personne ne suit. Alors il balance ses cartes par dépit.

C'est une des raisons pour lesquelles les meilleurs joueurs cherchent à rester relativement actifs durant un tournoi ou une session de cash, indépendamment des cartes qu'ils reçoivent. Jouer seulement les mains premiums diminue en effet les chances d'obtenir de l'action à force, si vos adversaires ont compris votre jeu.

Conclusion

Dans le doute, si vous n'avez pas une excellente raison de le faire ou une bonne stratégie derrière, il est généralement recommandé de ne JAMAIS montrer ses cartes.

C'est le meilleur moyen de ne pas faire d'erreur et de dévoiler des informations que les bons joueurs pourront utiliser ensuite à leur avantage (par exemple s'ils ont aussi repéré des tells).