9 Anecdotes autour du Main Event

Partager:
15 novembre 2011, Ecrit par: PokerListings France
Posté dans: PokerListings France , WSOP
9 Anecdotes autour du Main Event

Vous avez peut-être suivi la table finale du Main Event sur Internet, mais ce qui est sûr c'est que vous n'avez pas tout vu. Retrouvez 9 anecdotes sur les November Nine 2011 depuis les coulisses.

Pius Heinz a gagné, bon ça vous le savez. D'autant que vous avez peut-être regardé la table finale en presque live sur Internet, en ayant même retenu toutes les mains clés.

Mais il y a un certain nombre de choses qui n'ont pas été diffusées à la télé, et que peu ont pu voir.
Alors nous avons réuni pour vous une petite liste d'anecdotes variées que vous avez à n'en pas douter manqué si vous n'étiez pas à Vegas à ce moment là.

Et n'oubliez pas de (re)jeter un oeil à notre album photos de la table finale des November Nine 2011.

1. Badih Bou-Nahra a des fans incroyables

Quand on sait que Badih Bou-Nahra a dû faire venir la plupart de ses amis de Belize par avion, l'homme a eu droit à un soutien incroyable.

On a pu compter plus de 100 fans criant et l'encourageant avec tout un attirail aux couleurs de leur pays. Bounahra était en plus le plus grand showman de cette table finale, et il en a joué.

Ben Lamb, Phil Collins et Matt Giannetti auront eu aussi eu beaucoup de supporters, mais cela était un peu plus compréhensible étant donné qu'ils habitent aux Etats-Unis.

2. Les chants étaient bizarres mais excellents

Presque chaque joueur a eu droit à son chant personnel, et certains se sont même montrés particulièrement dingues.

Pour notre part on a été grands fans de l'adaptation d'un "Olé, Olé, Olé" en "O'Dea O'Dea O'Dea", par les fans de l'Irlandais.

Bien sûr, à chaque fois que Phil Collins ramassait un pot, ses fans y allaient de leur interprétation du célèbre tube "In the air tonight" de son homonyme de chanteur.

Mais la meilleure aura peut-être été celle de Pius Heinz. Pour une quelconque raison, "Baby give it up" de KC & The Sunshine Band s'est transformée en "Na na na na na na na now, Pius Heinz, Pius, Pius Heinz !"

On continue de se la chanter sous la douche...

3. Lamb et Collins qui parlent souvent à la pause

On est pas vraiment sûrs de ce dont ils ont causé, mais sachant qu'ils sont amis, peut-être était-ce à propos de stratégie.

4. Allen Bari viré

Cela n'a pas vraiment été une surprise, que parmi tous les joueurs sur place ce soit le controversé Allen Bari qui se soit fait éjecter du Penn and Teller Amphitheater.

Nous n'avons pas sû la raison exacte, mais on parierait que c'était en raison de l'alcool et d'avoir un peu trop crié.
Pas de lancer de chaussures cette fois, enfin apparemment.

5. Ben Lamb reçoit accidentellement le prix de la première place

Quand Ben Lamb est parti chercher le prix pour sa 3ème place, il a reçu par accident... la feuille pour la 1ère place !

Peut-être aurait-il dû finalement juste prendre le magot et prendre ses jambes à son cou...

6. Matt Giannetti, le plus dégoûté d'être éliminé

Sam Holden a reçu le "plus petit" prix de la table finale pour sa 9ème place (782 115 $), et ma foi s'est montré plutôt serein et content.

Par contre, Matt Giannetti, qui a fini 4ème pour un prix de 3 millions de dollars, était lui franchement hors de lui.

Il faut dire que l'homme visait vraiment le titre, et sa bataille pour être dans les trois derniers aurait sans doute payé s'il avait eu un peu plus de chance.

7. Stasko et Heinz ont une garde-robe limitée

On sait pas si vous l'avez remarqué, mais Pius Heinz et Martin Stasko portaient visiblement les mêmes habits que ceux dont ils étaient affublés le dernier jour du tournoi cet été avant la constitution de la table finale.

Superstition, flemmardise ou pas grand chose à se mettre ? Le mystère reste entier.

8. Une cérémonie du Poker Hall of Fame étonnamment assez chaleureuse

Parfois, le journaliste poker est blasé : tout le monde doit de l'argent à tout le monde, il y a toujours un scandale de quelque sorte, de nombreux joueurs bien connus sont ruinés, etc.

C'est pourquoi le fait que la cérémonie ayant vu Linda Johnson et Barry Greenstein introduits au Poker Hall of Fame se soit montrée particulièrement chaleureuse, a quelque part été une bonne surprise.

Cet honneur signifiait évidemment beaucoup pour Linda Johnson, et elle aura parlé en détails d'à quel point l'industrie est aujourd'hui différente de ce qu'elle était quand elle a percé sur le devant de la scène.

De son côté Barry Greenstein aura principalement parlé des différentes idées qu'il aurait pour changer le fonctionnement de ce Hall of Fame, et il aura également beaucoup poussé pour qu'Eric Drache (cardroom manager, joueur de poker et novateur) soit prochainement nominé.

9. Daniel Negreanu était dans l'équipe de Lamb

Daniel Negreanu aura beaucoup tweeté durant cette table finale du Main Event des WSOP 2011. Et plus tard, il aura révélé qu'il faisait partie de l'équipe qui analysait les mains depuis le stream de diffusion live (en fait un semi-différé de 15 minutes) pour Ben Lamb.

Negreanu a même clamé qu'il avait repéré des tells sur Martin Stasko et Pius Heinz, mais à ce stade Lamb était déjà hors du tournoi.

 

Partager: