Adrian Mateos pour une première victoire de l'Espagne à l'EPT ?

Adrian Mateos
"Gagner un EPT est un rêve depuis toujours." (photo : Neil Stoddart, PokerStars)

En 11 saisons d'European Poker Tour, 17 Espagnols ont atteint une table finale du Main Event. Mais aucun ne l'a encore gagné.

La donne pourrait cependant changer aujourd'hui, puisque l'ancien champion des World Series of Poker Europe fait partie des 6 finalistes dans le Main Event de l'EPT Grand Final 2015.
Il redémarrera la partie en cinquième position en nombre de jetons.

Sera t-il donc en mesure de briser cette malédiction espagnole ? Décrochera t-il à nouveau un premier prix de plus d'1 million d'euros ? Le jeune homme a en tout cas déjà pu prouver qu'il avait le talent et l'aplomb nécessaire pour remporter un grand tournoi (il n'avait que 19 ans lorsqu'il avait remporté le Main Event des WSOPE).

PokerListings a rencontré le jeune prodige ibérique alors qu'il venait juste d'atteindre la table finale à 8 joueurs.

Adrian Mateos Main Event WSOP Europe 2013
Adrian Mateos lors de sa victoire aux WSOP Europe 2013.
 

Félicitations tout d'abord pour cette nouvelle grande table finale !

Merci. Mais pour être honnête je préférerai recevoir ces félicitations pour la victoire du titre.

Si tu remportais cet EPT, il ne te manquerait déjà plus qu'un titre de plus (du WPT) pour inscrire ton nom au palmarès de la Triple Couronne.

Ce serait absolument énorme de gagner ce tournoi. Si j'avais un titre EPT cela me conférerait encore plus de respect.

Et puis remporter un titre EPT est un de mes rêves depuis que j'ai commencé à jouer au poker. J'espère vraiment cette victoire de tout mon cœur.

As-tu changé après cette victoire aux WSOPE en France ?

Cela n'a pas changé ma vie mais ma carrière. Avec plus d'argent j'ai pu faire des choses que je ne pouvais pas avant.

Le changement le plus important est que je peux disputer des tournois avec des plus hauts buy-in. Je peux jouer les High Rollers aussi parce que ma bankroll le permet.

Que signifierait pour toi de gagner ici ?

Ce serait quelque chose de très spécial. Il y a déjà eu 17 Espagnols en tables finales d'EPT et aucun n'a jamais encore gagné. C'est l'un de mes plus grands souhaits d'être le premier.

Il y a d'autres joueurs que tu connais à la table ?

Je ne connais pas ce joueur allemand (Markus Ross NDLR), le Libanais (Hady El Asmar) et l'Africain (Muhyedine Fares), mais je connais les autres, particulièrement José Garcia, qui joue beaucoup en ligne avec moi.

Adrian Mateos Diaz
"Je veux être le premier espagnol à gagner un EPT."
 

Sais-tu pourquoi il est listé comme Polonais ?

Parce qu'il est à moitié polonais. Son père est de Pologne, et il vit aussi là-bas.

Le premier festival de l'EPT est toujours celui de Barcelone, mais il y a de moins en moins de joueurs espagnols...

Les taxes sont un énorme problème pour les joueurs espagnols. Je vis à Londres maintenant à cause de ça, à cause de ces taxes trop élevées.

En fait de nombreux joueurs de chez nous ont été obligés de déménager à Londres ou à d'autres endroits. J'espère juste que quelqu'un au gouvernement sait ce qu'ils sont en train de faire, pour que les choses puissent changer dans les années à venir.

Qu'est-ce qui arriverait si un joueur espagnol gagnait gros aux WSOP à Las Vegas cet été ?

S'il vit en Espagne il devrait bien sûr payer des taxes ici. Mais si vous vivez à Londres vous êtes sous le coup des lois britanniques, et les gains au poker sont donc exemptés de taxes.

Qui est selon toi le plus gros obstacle pour le titre dans cette table finale ?

Ole Schemion. C'est le joueur le plus dangereux à la table. Mais j'espère que je pourrai le battre, et tous les autres.


Propos recueillis par Dirk Oetzmann


Table finale à suivre en direct live streaming à partir de 14h :

NEWS - Mise à jour 23h : Adrian Mateos l'a fait !

Retrouvez le résumé et tous les résultats de cet EPT Grand Final de Monte-Carlo lundi sur PokerListings.

> A lire aussi cette autre interview : Adrian Mateos : une étoile montante en quête de nouveaux exploits