Les pros donnent leur avis sur l'affaire Ivey vs Crockfords

Phil Ivey2013 WSOP EuropeEV0725K NLH High RollerDay 2Giron8JG3028
Pas de Phil Ivey aux WSOP APAC.

Les WSOP APAC 2014 ont commencé et la plupart des meilleurs joueurs du monde ont ou vont débarquer en Australie à la chasse aux bracelets. Cependant, il y a bien un joueur dont l'absence se fait sentir : Phil Ivey.

En effet, malgré ses dix bracelets WSOP, Phil Ivey ne sera pas à Melbourne cette année. Il ne sera même pas en Australie. Il sera à l'autre bout du monde, à Londres, pour le plus gros procès poker de la décennie contre le casino Crockfords.

La plainte de Phil Ivey pour 7,7 millions de livres contre le casino Crockfords va enfin passer devant les tribunaux. Il y a deux jours, Ivey s'est exprimé devant la Haute Court de justice de Londres pour défendre la technique qu'il a utilisée pour gagner des millions de livres au baccarat dans ce casino, et qui lui avait valu d'être attaqué le premier par le casino.

Ivey a déclaré qu'il ne tricherait jamais dans un casino mais qu'il ne ferait pas correctement son travail s'il ne cherchait pas les faiblesses des casinos.

Et bien qu'ils soient à des milliers de kilomètres de là, les joueurs présents à Melbourne pour les WSOP APAC suivent pour leur part l'affaire de près.


Un coup dur pour la réputation du casino

IMG16
Gary Benson fait partie des nombreux joueurs qui pensent que Phil Ivey a raison.

Avec 27 ans d'ancienneté, Gary Benson écume le monde du jeu depuis assez longtemps pour savoir que les joueurs doivent exploiter tout ce qui peut leur donner l'avantage au casino :

« S'il est assez intelligent pour avoir trouvé quelque chose qui lui donne l'avantage, tant mieux pour lui. Je pense que le casino devrait le payer. La justice devrait lui donner raison. »

Et pour Benson, Crockfords joue un jeu dangereux en refusant de payer Ivey :

« Personnellement, je ne jouerais pas dans un casino qui a la réputation de ne pas payer les joueurs. Qui le ferait ? »


Shack-Harris : « Ivey est catégorique : il n'a rien fait de mal. »

Brandon Shack-Harris, actuellement en tête du classement du joueur de l'année des WSOP, est lui choqué que l'affaire ait mis si longtemps à arriver devant les tribunaux :

IMG3836
Brandon Shack-Harris

« D'après ce que j'ai lu, c'est le casino qui est responsable. Apparemment il a pu continuer à faire ça pendant assez longtemps. S'il y avait un problème, le casino aurait dû réagir plus vite. Ils ont fait n'importe quoi. Cela devrait leur servir de leçon. Difficile d'en vouloir à un joueur qui essaye juste de trouver les failles, surtout quand il s'agit d'un casino. »

Shack-Harris n'est en tout cas pas surpris de la ténacité de Ivey :

« J'ai joué contre lui lors d'un tournois de PLO et il m'a expliqué qu'il n'avait pas l'intention de régler cela à l'amiable. Il n'a pas du tout l'impression d'avoir fait quelque chose de mal, il s'est montré catégorique là-dessus. C'est vraiment le casino qui a failli, dans ce cas. Ce n'est pas juste de renverser la situation comme ça. »

Daniel Negreanu, l'un des plus proches amis de Ivey dans le monde du poker, a lui déjà expliqué tout le bien qu'il pensait des casinos qui refusaient de payer les joueurs.

Il y a quelques mois, il avait déjà épinglé le Borgata lorsque le casino avait tenté de poursuivre Phil Ivey pour 9,2 millions de dollars dans le même type d'affaire.

« Borgata, vous avez pris Ivey pour un idiot et vous avez essayé de l'enfoncer. Il vous a ridiculisés, prenez vos responsabilités ! Personne ne compatit avec Borgata dans cette affaire. Arrêtez de vous faire passer pour les victimes alors qu'il s'est juste montré plus malin que vous. »

Dans l'attente à présent du verdict de la Haute Court de justice de Londres...

 

Derniers Blog Posts »