Album photo : En route vers la finale des WSOP

Partager:
17 août 2016, Ecrit par: PokerListings France
Album photo : En route vers la finale des WSOP

Difficile de battre la tension et le moment dramatique qui entourent la bulle de la table finale du Main Event des WSOP, sans doute la "bulle" la plus terrible du poker : Au bout de celle-ci 9 heureux finalistes et nouveaux millionnaires, la gloire et les sponsors en plus, et 1 malheureux dont personne ne se souviendra bien souvent.

Lors de cet évènement les tribunes sont généralement remplies des amis, de la famille et des supporters des joueurs encore en lice - tout un petit monde plus que jamais passionné pour assister à une partie de poker.

La différence entre la 9è place et la 10è place cette année s'élevait à 350 000 $, bien qu'il se peut que la plupart des joueurs pensaient avant tout aux 8 millions promis pour le gagnant.

Plus que n'importe quelle autre tournoi de poker, le tournoi principal des WSOP à 10 000 $ (un buy-in restant accessible) représente l'espoir, le rêve. Celui de vous élever au sommet de la hiérarchie, et peut-être devenir rentier et ne plus passer le reste de votre vie de joueur à vous amuser.

Cette année la bulle aura été l'une des plus enthousiasmante de ces dernières années, avec des personnages tels que Cliff Josephy, Griffin Benger et le très bavard William Kassouf pour faire le show.

PokerListings était bien sûr comme toujours présent à Vegas et pour ces dernières heures et minutes des WSOP de l'été, avec quatre reporters photographes sur place. Quoi de plus normal donc que de vous faire profiter de quelques-uns de nos meilleurs clichés par Matt Showell, Arthur Crowson, Alex Villegas et Allen Rash.

 

L'Amazon Room est particulièrement caverneuse lorsque place nette a été faite pour le dernier jour d'action de l'été dans le Main Event. Et si on ne le dirait pas à la télé, la salle immense fait réellement diablement vide en vrai.

 

Les médias sont naturellement présents en force et sur le pied de guerre pour cette dernière journée très importante. Même les journalistes qui ne travaillent pas viennent parfois faire un tour au Rio pour voir qui va atteindre la table finale en direct.
C'est aussi le dernier jour de travail pour de nombreuses personnes, aussi les sourires ne sont pas rares partout dans la salle et au casino.

 

Le bracelet ultime de champion du monde (celui qui sera remis au vainqueur de ce Main Event) est exposé durant tout le dernier jour (jour 7). Il est placé sous plexiglas, à portée de mains de la table télévisée. De quoi attiser l'appétit de tous les joueurs encore présents.
Si vous êtes éliminé vous pouvez toujours tenter de casser la vitre et de vous enfuir avec le bracelet. Mais bonne chance si vous voulez vraiment essayer...

 

L'ancien November Nine français Antoine Saout a été l'un des premiers joueurs éliminés lors du Jour 7. Il aura trouvé la sortie dans une énorme main à 3 joueurs, lorsque Kakwan Lau l'aura éliminé ainsi qu'Adam Krach avec une paire d'as.
Cela n'aura cependant pas suffi à Lau pour atteindre la table finale, puisqu'il aura finalement terminé 20è.

 

Le joueur le plus stylé du Jour 7 ? Définitivement Qui Nguyen. Sa fameuse casquette avec un blaireau (c'est un blaireau non ?) a clairement tranché au milieu des nombreux sweats à capuche.

 

L'Anglais William Kassouf aura été l'un des joueurs les plus divertissants du Main Event, bien qu'il ne sera pas allé plus loin que la 17è place dans ce Main Event après une énorme confrontation avec Griffin Benger. Kassouf aura eu la malchance de trouver une paire de rois quand Benger trouvait une paire d'as. Evidemment il n'aura pas pu se sortir de cette situation.
Certains considèrent qu'il s'agit de la main du tournoi d'autant plus vu le niveau de bavardage entre les deux joueurs.

 

Si Tom Marchese était selon vous le meilleur joueur au départ du Jour 7, votre point de vue se défend. Malheureusement pour lui sa route se sera arrêtée en 14è position. La bonne nouvelle c'est qu'il sera reparti avec 427 930 $. De quoi bien alimenter sa bankroll de joueur à hauts enjeux.
Et en plus l'interview de sortie avec Kara Scott est toujours un bon lot de consolation.

 

Comme d'habitude l'Amazon Room se remplit et devient de plus en plus animée au fur et à mesure que l'on se rapproche de la table finale. Du coup dans la nuit me "rail" devenait une véritable tribune debout.
Même les pros passent en mode supporters, et vous pourrez d'ailleurs en remarquer quelques-uns en haut à droite.

 

Avec autant d'argent en jeu vous pourriez vous attendre à ce que tous les joueurs en jeu restent très silencieux, mais ce n'était pas vraiment le cas. Ici Gordon Vayo et Michael Ruane en train d'échanger.

 

Le pro et vétéran du poker Cliff "JohnnyBax" Josephy a définitivement des fans parmi les spectateurs, surtout lorsqu'on connaît son financement de nombreux joueurs de poker. Il avait par exemple des intérêts sur Joe Cada lors du titre de ce dernier en 2009.
A présent Josephy a une chance unique d'imprimer sa propre marque sur le monde du poker.

 

L'ancien pro de Counter-Strike Griffin "ShaGuar" Benger avait lui aussi des tonnes de fans dans l'assistance. L'un d'eux était le "sorcier" online Calvin "Cal42688" Anderson. On les voit ici parler d'une main à 10 joueurs restants.

 

Pour 9 joueurs qui parviendront en table finale, vous avez aussi besoin au moins d'une cruelle élimination en 10è place. Cette année cette jolie mais décevante place sera revenue à Josh Weiss.
Ce dernier aura finalement bien pris cette "mauvaise fortune" et aura serré quelques mains avant d'aller chercher son chèque de 650 000 $. Et bien sûr son élimination aura été synonyme de jubilation pour les 9 joueurs restants.

 

S'il y avait un "trophée" du joueur le plus démonstratif il pourrait bien revenir à Kenny Hallaert, fêtant ici sa qualification avec un ami quelques secondes après le dénouement de cet été.

 

Gordan Vayo et Jerry Wong partagent un moment de complicité après avoir atteint les November Nine 2016. Qui Nguyen et Griffin Benger se décontractent et fêtent aussi leur qualification en arrière-plan.

 

Cliff Josephy peut lui aussi célébrer avec ses amis et sa famille venus pour l'encourager.
Ils peuvent se réjouir : Cliff relancera les débats en octobre en qualité de chip leader.

 

Qui Nguyen en interview après avoir atteint lui aussi cette table finale des November Nine 2016.
Il se classe deuxième en jetons. Il faudra maintenant attendre novembre pour savoir s'il pourra dépasser Josephy et aller au bout.

 

Dans la bonne humeur les finalistes continuent de discuter de leur performance. Quel que soit le dénouement en novembre, chacun est déjà assuré de recevoir un premier chèque de 1 million de dollars.

 

Les deux gros tapis de cette table finale, Qui Nguyen et Cliff Josephy.

 

L'un de ces joueurs pourra réellement mettre la main sur le bracelet. Tout en étant plus riche de 8 millions.
Rendez-vous au Penn & Teller Theater du Rio du 30 octobre au 1er novembre !


A retrouver aussi :
La présentation des November Nine 2016

 

Partager: