Andy Cole & Danny Mills : Deux nouveaux footballeurs à la table de poker

Danny Mills poker
Danny Mills

Le 888Poker Live qui vient de s'achever à Londres aura vu les grands débuts au poker de deux jeunes retraités du ballon rond, et anciennes gloires de Premier League : Andy Cole et Danny Mills.

Bien qu'ils portaient le logo bleu de 888 dans ce festival organisé au Aspers Casino de la capitale anglaise, Cole et Mills faisaient figure de débutants a comparé des pros Sofia Lövgren et Dominik Nitsche, ou même de la toute nouvelle ambassadrice de la salle, Kara Scott (qui a d'ailleurs terminé 3è du tournoi principal NDLR).

Bien sûr les anciens attaquant Andy Cole (Manchester United) et défenseur Andy Mills (Leeds United, Manchester City) ont déjà joué devant des millions de personnes, notamment sous le maillot de leur équipe nationale. Mais cela ne veut pas dire que 8 autres joueurs les scrutant à la table de poker ne les rend pas nerveux.

PokerListings a rencontré les deux hommes à l'occasion de cet évènement et de leur participation, notamment pour en savoir plus sur leurs nouvelles aspirations en termes de poker.


Andy Cole :
Je suis plutôt un novice en matière de poker. Il faut demander à 888 pourquoi ils m'ont choisi. Mais c'est un nouveau challenge, et dans la vie beaucoup de choses arrivent de manière inattendue.

J'ai regardé jouer mes coéquipiers pendant de nombreuses années quand j'étais encore dans le foot, mais en ce qui me concerne je ne jouais pas. Maintenant ça va donc changer.

Danny Mills : Tout le monde sait que pas mal d'anciens sportifs aiment jouer par-ci par-là. Ca donne un peu d'excitation, ça te maintient un peu sous pression.

Danny Mills tounoi poker 888
Mills : "Pour moi le poker est avant tout histoire de s'amuser."

C'est aussi une bonne expérience sociale, particulièrement quand tu es dans un vrai casino au milieu d'autres gens qui s'amusent.

Quand j'étais encore en activité ça jouait pas mal, et pas nécessairement qu'au poker. Du coup j'ai un peu d'expérience, même si pas tant que ça non plus.

Vers la fin de ma carrière, Ladbrokes nous donnait des sets de poker pour le bus quand on partait en déplacement.

Il devait y avoir des milliers de livres sur la table ?

AC : C'est ce qu'on peut penser mais pourtant non, je ne dirais pas ça. C'était surtout pour s'amuser. Particulièrement pour moi.

DM : Ca restait vraiment raisonnable la plupart du temps. On jouait surtout pour tuer le temps. Les gars jouaient genre pour 10 ou 20 livres.
Après bien sûr certains jouaient quand même des fortunes.

Pour nous autres c'était moins pour l'argent, mais plus l'affaire de s'affronter les uns les autres. L'esprit compétitif. C'est toujours un bon ressenti quand tu bas quelqu'un d'autre.

Allez-vous participer à plus de tournois live et notamment ceux de 888 dans le futur ?

AC : Je n'en suis pas sûr. Ca va dépendre de comment je progresse, de ce à quoi ma courbe d'apprentissage va ressembler. Ce tournoi média est mon premier tournoi.

DM : Moi oui. Je serai là pour montrer à quel point le poker peut être appréciable et amusant, sans que vous ayez besoin de mettre votre maison en jeu.
Tu peux simplement te pointer dans ces tournois, t'amuser un coup, gagner, perdre, et puis passer une bonne nuit.

Quel a été le meilleur moment de votre carrière de footballeur ?

Andy Cole
Andy Cole, acteur de la mythique finale de Champions League 1999.

AC : Pour moi c'était le triplé coupe - championnat - coupe d'Europe en 1999. Une finale de Ligue des Champions est quelque chose d'unique, et la jouer est phénoménal.
(une finale 99 contre le Bayern d'ailleurs mémorable, qui avait vu Manchester renverser le match dans les arrêts de jeu NDLR)

DM : Je dirais battre l'Allemagne 5 à 1 mais je ne jouais pas, du coup ça serait la victoire contre l'Argentine à la Coupe du Monde 2002.

C'était un match que l'on devait gagner, c'était le "groupe de la mort". On jouait à l'intérieur pour la première fois, au Dôme de Sapporo, et c'était un match assez inhabituel.

Quels sont vos attentes et vos objectifs en termes de poker ?

AC : Je ne sais pas encore.

DM : Je vais surtout essayer de prendre du plaisir. Dans ma carrière de footballeur professionnel, le sport devenait tellement sérieux que tu finissais par ne plus l'apprécier. Il y avait tellement de pression tout le temps...

Je ne veux pas vivre ce même genre de scénario au poker, car le fun est ce qui m'intéresse le plus. Si je gagne, c'est du bonus.

Mon objectif principal est de donner envie à des gens de jouer, par exemple ceux qui ont un peu peur de se lancer dans le poker.


Andy Cole a joué notamment à Newcastle United, Manchester United (où il a inscrit 121 buts en 275 matchs) et aux Blackburn Rovers. Il a également porté 15 fois le maillot de l'équipe nationale d'Angleterre entre 1995 et 2002. Danny Mills a joué notamment pour Leeds United et Manchester City. Il a également 19 capes internationales à son actif entre 2001 et 2004.