Au-delà du poker : 3 jeux de cartes pour s'amuser à Noël

Partager:
19 décembre 2016, Ecrit par: PokerListings France
Posté dans: PokerListings France
Au-delà du poker : 3 jeux de cartes pour s'amuser à Noël

Les fêtes de Noël sont la période idéale pour passer du temps en famille et avec vos amis. Voici donc quelques jeux de cartes que vous pouvez leur proposer.

Noël approche, et Noël est synonyme de fêtes, de cadeaux et de moments de partage. Et comme d'habitude, il y a toujours quelqu'un qui sort un jeu de cartes.

Mais après avoir passé une année à parler Expected Value, gestion de bankroll, ou cote du pot, nous allons oublier un peu notre bien aimé poker Texas Hold'em pour nous concentrer sur d'autres beaux jeux de cartes à jouer en société.


Si vous voulez rester un peu dans le bluff, regardez-donc du côté du Poker des Cafards que nous vous présentions précédemment.
Sinon, voici trois autres jeux de cartes à succès.


1) Uno

Le Uno est un jeu de cartes créé il y a quarante ans par Merle Robbins.

On peut jouer à 2 joueurs mais au maximum à 10. Dans ce dernier cas, on n'utilise pas un jeux de cartes standard mais un jeu spécial composé de 108 cartes.

Cartes de Uno

Les cartes sont réparties en quatre couleurs : rouge, jaune, bleu et vert. Les chiffres vont eux de 0 à 9.
Mais ce ne sont pas les seules cartes du jeu.

Au Uno, on trouve en effet quelques cartes spéciales qui peuvent produire des effets amusants (et surtout stratégiques) si elles sont bien utilisées : il y a des jokers, la carte qui oblige l'adversaire à passer, celle qui lui fait prendre quatre de la pioche, celle qui change le sens de la partie...

Les règles du Uno

Le but du jeu est de se débarrasser de toutes ses cartes.

Pour réussir, il faut procéder comme dans de nombreux jeux de cartes : à tour de rôle, chaque joueur a la possibilité d'en jeter une, mais elle doit être de la même couleur, du même chiffre ou du même symbole que celle écartée par le joueur précédent. Ainsi, plus il y a de participants, plus le jeu est amusant.

Le Uno est aujourd'hui un grand classique des jeux de cartes et de société. Facile et amusant, il est jouable par tous.


2) Briscola appelée

La Briscola est un jeu qui se joue traditionnellement avec un jeu de cartes italiennes, mais il est aussi possible d'utiliser un jeu classique duquel on aura retiré les 8, les 9 et les 10 (il ne doit rester que 40 cartes).

La Briscola se joue de 2 à 5 joueurs. La briscola appelée (connu aussi sous le nom de « Cinq à deux ») se joue à 5 joueurs.

Briscola

Dans la version classique, on joue à cinq (d'où le nom de « cinq à deux ») mais il est possible de rajouter un joueur : on parle alors de Briscola appelée « avec les morts ». Ok, ce nom n'évoque pas vraiment Noël, mais seul le plaisir compte, non ?

Les règles de la briscola appelée

Les règles sont pratiquement identiques à celle de la briscola classique. Les cinq joueurs reçoivent huit cartes chacun (toutes les cartes sont donc distribuées). Dans la première phase du jeu, les joueurs peuvent « appeler », en la nommant, une carte qui pourrait leur être utile, après avoir fait une annonce en termes de nombre de points qu'ils pensent pouvoir faire (As = 11 ; 3 = 10 ; Roi = 4 ; Valet = 3 ; Dame = 2 ; autre = 0).  

Supposons que le premier joueur possède un as, un roi et une reine de pique ; il pourra alors appeler le valet (sans annoncer la couleur).

Le joueur suivant, cependant, a un trois, un roi et une reine de trèfle : il ne peut plus appeler le valet, parce qu'il a déjà été appelé, ni même l'as, parce qu'il n'est possible d'appeler que dans l'ordre décroissant. Il pourrait appeler un sept ou choisir de s'en passer. Celui qui décide de n'appeler aucune carte ne peut plus revenir dans le cercle des appels.

Briscola2

Cette phase se poursuit jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'un seul joueur à avoir appelé une carte, qui naturellement ne peut pas être plus basse que le deux.

A la fin de la phase d'appel, le joueur qui a remporté ce type de vente aux enchères révèle la couleur de la carte choisie. A ce stade, cette couleur devient la couleur dominante (l'atout) et celui qui possède cette carte devient le « partenaire » du joueur appelant : les points qu'ils ont gagné seront rajoutés à la fin de la main.

Le jeu peut alors véritablement commencer : à tour de rôle, dans le sens horaire, chaque joueur pose une carte et on suit alors les règles de la briscola classique. En pratique, chaque main de briscola appelée est un défi entre deux joueurs contre les trois autres.
L'intérêt de la briscola appelée est que l'appelant doit découvrir qui est son « partenaire », le « partenaire » doit faire en sorte d'aider l'appelant sans se découvrir trop, et les trois autres joueurs doivent deviner à qui ils peuvent faire confiance.
En cela le jeu rappelle notre Tarot dans sa version avec l'appel au roi.

Si vous voulez jouez avec un jeu de cartes traditionnel, vous pouvez en trouver sur Internet, sur des sites spécialisés, ou notamment sur la plate-forme d'Amazon (exemple ici ou ).


3) Le 6 Qui Prend

Le 6 Qui Prend a été créé par Wolfgang Kramer en 1994.

Ce jeu spécial de 104 cartes est particulièrement addictif ! Il n'y a jamais de temps mort, et les règles simples le rendent accessible à tous.

Le but du jeu est d'obtenir le moins possible de « têtes de bœufs » (chaque carte vaut de 1 à 7 « têtes de bœufs »).

Ce jeu est idéal pour mettre l'ambiance parce que il faut faire preuve de stratégie pour gagner. Autre avantage : les parties restent courtes (30 à 45 minutes en moyenne), donc vous ne risquez pas de vous ennuyer et vous pouvez jouer n'importe quand.

6 qui prend

Ceci dit, pour profiter pleinement des parties, il est préférable d'être nombreux (5 ou 6 joueurs par exemple).

Les règles du 6 Qui Prend

10 cartes sont distribuées à chaque joueur et 4 sont posées sur la table, face découverte, pour former le début des séries. La partie peut alors commencer.

Il va y avoir plusieurs tours qui se déroulent de la même manière : chaque joueur choisit une carte dans sa main et la révèle en même temps que ses adversaires. Les cartes révélées sont placées sur la table pour compléter les rangées.

Mais il faut respecter certaines règles :

- Il faut jouer la carte sur une rangée dont la dernière carte à une valeur inférieure à celle qui est jouée.

- S'il y a plusieurs rangées disposant d'une carte inférieure à la carte jouée, il faut choisir celle qui présente l'écart le plus faible avec la carte jouée.

- Si la carte jouée a une valeur inférieure à la dernière de chaque rangée, le joueur doit ramasser une rangée. Sa carte devient alors la première d'une nouvelle rangée.

Le joueur qui joue la sixième carte d'une série empoche les 5 premières et donc toutes leurs têtes de bœufs.

Quand toutes les cartes ont été jouées, il faut compter les bœufs de chaque joueur et les ajouter à son score.

La partie s'achève après plusieurs manches et le vainqueur est celui qui a le plus petit troupeau.

La règle du jeu et démo de "6 qui prend" en vidéo :

Partager: