Aussie Millions 2008: un russe vainqueur

En marge des traditionnels WPT et EPT, les Aussie Millions font également partie des grands tournois mondiaux les plus prisés. Et pour cause, il s'agissait là du tournoi le plus doté de l'hémisphère sud. Pas de grosse performance française cette fois-ci, mais tout de même une belle 12ème place pour le méconnu Jean Gianotti.

Crown Casino de Melbourne. Les stars étaient bien représentées dès le Day 1A parmi les 215 premiers joueurs engagés, Gavin Smith, John Juanda, Eli Elezra, Tony G, Allen Cunningham, ou encore Tony Black, 3ème de la précédente édition, et déjà bien parti cette année puisque déjà chipleader à la fin de la journée.

Le Day 1B voyait entrer dans la danse bien d'autres grandes figures : Gus Hansen, Joe Hachem, Phil Ivey, Phil Laak, ainsi que les actrices mais également joueuses de poker confirmées Jennifer Tilly et Shannon Elizabeth. Cette dernière fut d'ailleurs rapidement éliminée par l'homme à la capuche. Avec un telle parterre, Elizabeth ne fut pas la seule célébrité sortie, puisque son bourreau Phil Laak, Chris Ferguson, Patrik Antonius, Gus Hansen, chutèrent également lors de ce jour. Phil Ivey, ayant bien profité d'un carré, connut une fortune inverse, lui permettant de terminer ce deuxième jour de qualification en position de chip leader.

270 derniers joueurs entrèrent la compétition dans un troisième jour de qualification, portant le nombre total de participants à 780 (pour un prizepool de 7,8 millions de dollars). Parmi ceux-ci, Mike Matusow, Howard Lederer (qui passa une bonne journée), et Annette Obrestad (éliminée).

338 joueurs rescapés de ces trois jours se retrouvèrent pour le Day 2. Les premiers éliminés notables furent Hachem, Juanda, Lederer, Ivey, Tony G, et Cunningham. Erik Seidel et Andy Black, en revanche, passèrent cet écueil en bonne position.

Plus que 98 joueurs au départ du Day 3, et surtout plus que 18 joueurs à tomber avant la bulle, encore bien loin du premier prix de 1,65 millions de dollars. Prix que pouvaient oublier Erick Lindgren, Matusow, et Black, les sortis notables du jour.

Le Day 4 voyait se réunir les 22 derniers valeureux joueurs. Parmi eux, un français, pas des plus connus, Jean Gianotti, mais qui termina tout de même à la 12ème place (135000$ remportés), sur un coup malheureux. Une très belle performance toutefois.

Le grand gagnant du jour était Michael Chrisanthopoulos, régional de l'étape, terminant la journée dans la peau d'un large chipleader, avec pas loin de 70% des jetons en jeu.

Le jour final voyait en découdre 7 « finalistes », parmi lesquels Erik Seidel, seule grande figure à avoir survécu jusque là. L'américain aux 8 bracelets WSOP parvenait même au heads'up final, mais devait subir la loi d'Alexander Kostritsyn, grand vainqueur de cette édition 2008 des Aussie Millions. Les deux finalistes devancent quatre australiens.

Cette édition aura également fait parler d'elle dans la rubrique faits divers. Un jeune américain de 22 ans, Jason Potter, s'est en effet dérober en pleine rue et non loin du Casino une partie de ses gains de ce tournoi, soit 30000$. Un bien rude bad beat...

Derniers Blog Posts »