Battle of Malta V : Les 9 finalistes

BOM2016  525

De 1813 participants ils ne sont plus que 9 joueurs à pouvoir rêver du titre de la Battle of Malta 2016. Résumé de la dernière journée et présentation.

Ils étaient encore 72 en ce samedi à espérer atteindre la table finale de la Battle of Malta 2016.

Évidemment certains nourrissaient un peu moins d'espoirs que les autres, à moins d'avoir une grosse foi en leur bonne étoile.

Il n'aura d'ailleurs pas fallu longtemps avant que de nombreux petits tapis ne trouvent la sortie : 11 étaient déjà éliminés en l'espace de 20 minutes.
Parmi ceux-ci le dernier Français en lice Laurent Herlemont n'aura pas réussi de miracle. 70è sur 72 au démarrage de la journée, il n'aura gagné que deux places pour s'incliner en 68è position (1 760 €).

Parmi les joueurs à avoir suivi le même chemin : l'Italien Giuseppe Grimaldi finaliste l'an dernier (52è) ou la dernière joueuse en lice, la Norvégienne Anne Mette Sandal (29è, 3 240 €).

Entre échanges de chip lead, bad beat ou autres joyeusetés propres au poker, les 9 finalistes allaient finalement être connus sur le coup des 21h (voir aussi le direct écrit de ce Jour 3).

On retrouve parmi eux un Irlandais, 3 Suédois, un Américain, 2 Italiens, un Espagnol, et un Norvégien.

John Finnighan (gb) - 10 840 000
Rasmus Eriksson (se) - 8 795 000
Lawrence Brandt (us) - 8 000 000
Flaviano Cammisuli (it) - 6 215 000
Gonzalo Fernandez (es) - 2 900 000
Robert Berglund (se) - 2 895 000
Robert Sverre Eik (no) - 2 500 000
Giorgio Ligasacchi (it) - 2 200 000
Jonas Hähnert (se) - 1 000 000

Le vainqueur repartira avec 160 000 €.

Qui sont les 9 finalistes de la Battle of Malta 2016 ?

Les 9 finalistes de la Battle of Malta 2016

Le chip leader est l'Irlandais John Finnighan-Linkins.

John Finnighan IMG 1743

Résident à Malte depuis deux ans il travaille pour une société de paris sportifs.
Il joue essentiellement des tournois entre 500 et 1000€ à Malte et un peu en ligne. Cette année il a disputé l'Irish Open, mais avec cette finale il enregistre déjà son plus gros résultat dans un tournoi live.

En 2è position on retrouve le Suédois de 24 ans Rasmus Eriksson.

Rasmus Eriksson IMG 1834

Vivant à Falun dans le nord de la Suède, il joue au poker depuis 6 ans. En dehors du poker il aime faire de l'exercice.

16è tapis à la fin du Jour 1, il pointait déjà en 2è position à la fin du Jour 2.

Un adversaire lui fait très peur en table finale, 6è en jetons : Robert Berglund (25 ans), qu'il connaît très bien puisqu'il s'agit de son meilleur ami ! Eriksson, Berglund et un troisième larron sont en fait venus tous ensemble jouer la Battle of Malta !

Robert Berglund IMG 1755

« Robert est le premier ami avec qui j'ai commencé à jouer au poker il y a cinq ou six ans. C'est il y a trois ans que nous avons commencé à venir à la Battle of Malta, et nous avons tellement aimé que depuis nous sommes venus chaque année.

(...) Même si je termine 9è de la table finale ça sera déjà beaucoup pour moi en termes d'argent. »

Les deux amis ont même plus en jeu selon lequel des deux ira le plus loin : un dîner... et un tatouage !

3è au chip count, l'Américain Lawrence Brandt, 23 ans.

Lawrence Brandt2

Cet étudiant en finance et entrepreneuriat réside à Phoenix en Arizona, mais est actuellement en plein tour d'Europe (France, Suède, Italie, ...). Pas une surprise puisque voyager est une de ses passions avec le sport.
Il a commencé à jouer au poker à l'âge de 12 ans (« J'ai grandi au Texas ! »).

Si son tapis était dans la moyenne au Jour 1, il sera tombé à 20 000 lors des premières mains du Jour 2. Une quinte l'aura finalement fait remonter.
A 99 joueurs restants il aura joué sa survie sur un coin-flip A-K contre Q-Q, un flip remporté grâce à une couleur à la river !
Il a terminé fort son tournoi, « Une expérience extraordinaire. Bien sûr maintenant j'espère aller chercher la victoire. »

4è au chip count, Flaviano Cammisuli nous vient de Pachino (Syracuse) en Italie. A 25 ans il est gérant de pizzéria et joueur de poker pro (il joue depuis 7 ans).

Flaviano Cammisuli IMG 1935

Il joue également au football au poste de milieu de terrain.

« Ce fut un très bon tournoi pour moi. J'ai gagné plusieurs coin-flips et beaucoup de petits pots importants. A 11 joueurs restants j'ai perdu un gros pot, mais je suis très heureux dans tous les cas. »

A la 5è au chip count on retrouve un Espagnol, Gonzalo Pro Fernández.
Originaire de Madrid, ce joueur de poker pro habite à Malte. Il joue au poker depuis 2011.

Gonzalo Fernandez IMG 1884

« J'ai démarré la journée très short. J'avais même entre 10 et 17 blindes avant la bulle hier... Et même aujourd'hui. J'ai gagné mes quatre premières mains de la journée, et j'ai doublé après ça. Je me suis ensuite senti très bien à la table, plutôt discrètement. Et me voici en finale. Je ne m'inquiète pas trop de mon tapis, j'ai l'habitude de jouer dans cette position.
Maintenant on y va pour la gagne ! Pour les Espagnols ! »

Le Norvégien Robert Sverre Eik est le second joueur le plus âgé de cette table finale, 44 ans.

Robert Sverre Eik IMG 1775

7è en jetons, ce photographe en freelance (il a même œuvré durant les WSOP) et père de trois enfants habite à Oslo. Il joue au poker depuis 15 années.

« Dans ce tournoi j'ai connu des hauts et des bas. Je suis passé de 37 000 à 550 000 lors du Jour 2, c'était assez fou. J'ai été court en jetons le plus gros du tournoi, mais j'aime aussi jouer dans cette position. J'aime prendre des risques et laisser les coin-flips décider. »

Avant-dernier tapis de cette table finale et son doyen, l'Italien Giorgio Ligasacchi, 47 ans.

Giorgio Legasacchi

Il est jardinier à Toscolano Maderno (Brescia) et aime pratiquer différents sports. Il joue au poker depuis environ 8 ans.

« C'est ma troisième Battle of Malta. L'an dernier j'avais déjà terminé dans l'argent (150è).
(...) J'ai été chanceux au début du Jour 2 en ayant gagné avec K-Q contre K-K. Ensuite tout s'est déroulé tranquillement. »

Enfin le short stack de cette finale est un autre Suédois, Jonas Hähnert.

Jonas Hahnert2

Ce thérapeute de 35 ans habite Lidköping, et joue au poker depuis 20 ans (mais seulement depuis 3 ans en professionnel).

En dehors du poker il aime jouer au tennis et passer du temps avec sa famille et ses amis.

« Ca c'est passé plutôt tranquillement pour moi dans ce tournoi, sauf ces dernières deux tables où j'étais très short. J'ai vraiment apprécié de jouer ce tournoi.
(...) Je ne bois généralement que de l'eau les 3-4 premières heures lorsque je joue, et puis je commence à élargir mon jeu et boire autre chose pour m'amuser un peu plus ! »


***
La table finale sera à suivre en live vidéo lundi à partir de 15h sur notre page live streaming poker.

Retrouvez également la vidéo récap' du jour, ainsi que la remise des trophées à nos lauréats des PokerListings Awards 2016 :


Les Highlights de cette avant-dernière journée


La remise des Trophées L'Esprit du Poker