L'histoire de Battle of Malta - La genèse d'un succès

BOM flyer 2

En à peine deux ans, Battle of Malta s'est imposé comme un véritable tournoi majeur en Europe. Comment est-il devenu si important et si rapidement ?

Nous avons notamment rencontré la co-créatrice de la Battle of Malta, Ivonne Montealegre, afin qu'elle nous explique comment est né le tournoi et les raisons de son succès.

Malte, un nouveau défi

Montealegre est née et a grandi au Costa Rica, et c'est un peu par hasard qu'elle s'est retrouvée plongée dans le monde du poker en 1996. Elle était alors directrice marketing d'une entreprise de jeu en ligne et a dû organiser un grand tournoi de poker.

Ce n'est cependant que bien plus tard qu'elle a relevé le défi que lui proposait un groupe d'investisseurs privés en organisant le Punta Cana Poker Classic 2011 en République Dominicaine.

IvonneMontealegre
Ivonne Montealegre, coordinatrice du tournoi.

Le tournoi fut un franc succès, ce qui motiva Montealegre à entrer de plain-pied dans l'univers du poker. Elle est alors attirée par le soleil de Malte : « Je cherchais un nouveau défi. »

En arrivant à Malte, Montealegre avait déjà en tête la création d'un tournoi qui combinerait poker, vacances et surtout beaucoup de bons moments à partager entre les participants. C'est ainsi qu'est née l'idée de la Battle of Malta.

Pour concrétiser ce projet, elle avait besoin d'un partenaire solide et c'est là que PokerListings est entré en scène.

« J'avais en tête cette idée d'un grand tournoi à petit buy-in à Malte et j'appréciais beaucoup le travail de PokerListings. Je suis donc allée les voir pour leur présenter mon projet. Ils ont été très impressionnés et grâce leur réseau et la force de leur marque le tournoi est devenu réalité. »

Entre histoire et inspiration

Le nom du tournoi, la Battle of Malta, a été choisi en hommage à l'histoire de l'île et en particulier la grande bataille qui l'a marquée. Quant au tournoi, les organisateurs souhaitaient pouvoir investir le Portomaso Casino de l'hôtel Hilton 5*.

Un accord fut rapidement trouvé et l'édition 2012 pouvait être lancée. Organisée fin novembre, la première édition de la Battle of Malta proposait un buy-in de 550 €.

« Je voulais créer un tournoi où la priorité était de s'amuser » explique Montealegre, « et un tournoi auquel tout le monde pourrait participer. Je voulais proposer aux joueurs le meilleur rapport qualité-prix possible. »

bom1
"La première année est toujours quelque chose de spécial."

À l'époque, la garantie était de 150 000 €, un montant dépassé puisque près de 350 joueurs étaient présents.

« La première édition, c'est toujours un moment très spécial » se souvient Montealegre. « Nous ne savions pas à quoi nous attendre et c'est ce qui a rendu cette expérience aussi géniale. Si je devais décrire la première Battle of Malta en deux mots, je dirais que c'était petit mais sympa. »

Et encore, dire que la première Battle of Malta était un « petit » tournoi n'est pas tout à fait exact. C'était déjà l'un des plus gros tournois jamais organisés à Malte et plus de joueurs étaient présents qu'au WPT organisé également au Casino Portomaso.

Le heads-up de cette première édition était 100% italien, avec Giulio Astarita et Nicodemo Piccolo face à face. C'est ce dernier qui s'est imposé, remportant du même coup les 35 000 € réservés au vainqueur.

Voilà un petit aperçu de cette première édition :

Plus de moyens... et de nouveaux défis !

Après des débuts si prometteurs, la deuxième édition de la Battle of Malta a rapidement commencé à s'organiser, avec une garantie plus élevée, à 200 000 €. Autres petits ajustements, la Battle of Malta a été avancée à la fin du mois de septembre pour profiter des derniers jours de l'été méditerranéen, et un side-event a été ajouté au programme, le tournoi deuxième chance « Siege of Malta » à 110 €.

vainqueur bom2
Louis Cartarius, vainqueur de la deuxième édition, a apprécié.

Les organisateurs étaient relativement sûrs que la garantie serait encore une fois largement amortie, mais les résultats ont dépassé leurs espérances les plus folles.

« Nous nous attendions à ce qu'il y ait un peu plus de joueurs que l'année précédente, mais ce sont près de 900 joueurs qui se sont présentés au casino. »

Et comme absolument personne n'avait anticipé une telle affluence, cela a mis à l'épreuve l'organisation logistique du casino... au prix de quelques retards à l'inscription.

« La deuxième Battle of Malta s'est faite dans le sang, les larmes et la sueur » confirme Montealegre. « Nous nous excusons auprès des joueurs qui ont dû attendre et nous vous assurons que cela ne se reproduira pas cette année. »

Battle of Malta 2013 : la révélation

D'un autre côté, outre les difficultés logistiques, la BoM 2013 a permis de révéler tout le potentiel de ce type de tournoi.

« Cela nous a véritablement ouvert les yeux sur les possibilités. Après la BoM 2013, le PDG de PokerListings a pris la décision de doubler la garantie sans toucher au buy-in.

Pas besoin d'avoir fait math sup' pour comprendre que cela signifie que nous avons besoin d'au moins 1 000 joueurs pour amortir la garantie. Nous avons aussi reprogrammé le tournoi début novembre, sans savoir si les joueurs feraient le déplacement à ce moment-là de l'année.

salle bom1et2
Battle of Malta 2014 devrait faire le plein complet.

J'avoue que je ne dors pas toujours très bien quand je pense qu'on a besoin d'au moins 1 000 joueurs, mais c'est une décision que nous avons prise après avoir bien réfléchi et consulté nos analystes. Encore une fois, nous pensons que nous arriverons largement à amortir la garantie. »

Sirp de Wit, Directeur général de PokerListings, est lui aussi très confiant :

« Du côté de PokerListings, nous sommes très heureux de pouvoir proposer un format de tournoi unique, avec un petit buy-in et un excellent rapport qualité-prix. Par ailleurs, cela permet à PokerListings de renforcer sa présence hors-Internet et correspond tout à fait à notre mission d'être présent sur tous les fronts.

La troisième édition de la Battle of Malta arrive à grands pas et nous tenons absolument à ce que cela soit une expérience inoubliable pour tous les participants. À Malte, la pression commence à monter et il ne fait aucun doute que la BoM 2014 sera encore plus grande et encore meilleure. »

Toujours plus d'ambition et de records

La Battle of Malta a bien grandi depuis ses débuts et c'est aujourd'hui bien plus qu'un simple Main Event : cette année, il y a cinq tournois au programme, en plus des cash games et des satellites.

Maria ho
Maria Ho, une nouvelle présentatrice bien connue pour la présentation de l'édition 2014.

2014 verra donc pour la première fois à la Battle of Malta un high-roller à 4 180 € et un event de Pot-Limit Omaha à 110 €. Il y aura également un tournoi de No-Limit Hold’em Deepstack Turbo à 300 € et, comme l'année dernière, le Siege of Malta est aussi au programme, avec un buy-in de 200 €.

De quoi véritablement faire plaisir à tout le monde et faire de Battle of Malta l'un des festivals de poker les plus intéressants du moment. Quant à ceux qui s'inquiètent du temps qu'il pourrait faire à Malte, sachez que si novembre est assez déprimant dans le reste de l'Europe, il reste très agréable du côté de Malte.

Sans compter qu'en coulisses, il y a toute une équipe qui s'arrachent pour faire de la Battle of Malta un succès.

« Nous travaillons très dur pour que les participants aient la meilleure expérience possible » reprend Montealegre. « Mais tout le monde nous soutient. Beaucoup de bénévoles nous aident dans leur temps libre pour que tout soit prêt en temps et en heures et pour prendre soin des participants. Pour nous, c'est plus qu'un travail, c'est une véritable passion. »

Et quand on lui demande quels sont les projets pour la Battle of Malta 2015, Montealegre ne se met aucune limite :

« Je pense que la Battle of Malta deviendra non seulement le plus grand tournoi de Malte, mais aussi d'Europe.

Notre objectif est de faire de la Battle of Malta le tournoi ayant à la fois le plus petit buy-in et la plus grande garantie. Et nous ferons tout notre possible pour que cela soit le cas. »


Les inscriptions pour Battle of Malta 2014 sont toujours ouvertes, ne manquez pas la chance de participer à cet évènement poker de l'année !

Derniers Blog Posts »