Plus grande, plus compétitive, plus riche : la Battle of Malta 2015 met la barre haute pour 2016

Optimized NWM proustchamp
La barre est mise haute pour 2016.

Lorsque le Français Nicolas Proust a soulevé le trophée qui venait de lui être décerné pour sa victoire dans le Main Event de la Battle of Malta 2015, il était déjà lundi soir.

C’est donc avec un jour de retard en raison du nombre incroyable de participants que Maria Ho a remis à Nicolas Proust le tophée dans un coin du Casino Portomaso plutôt que dans la grande salle où le reste du tournoi avait eu lieu.

À l’image de l’histoire de la Battle of Malta cependant, cette situation inattendue et le parcours aux allures de montagnes russes qui a mené au titre final ont permis de conclure en beauté ce qui est aujourd’hui la référence des tournois à petit buy-in en Europe.

Les choses ne se sont pas passées exactement comme prévu, mais tout le monde a apprécié l’aventure.

L’atmosphère était électrique, l’esprit du poker bien vivant, et après un arrangement entre les 3 derniers joueurs leur garantissant chacun plus de 100 000 €, le final a satisfait toutes les parties.

Avec 1 804 inscriptions, le Main Event de la Battle of Malta 2015 a battu son propre record du plus grand tournoi jamais organisé sur l’île. Mais il ne s’agit que d’un seul critère, parmi beaucoup d’autres, qui témoigne de l’envergure de la BoM.

Une table finale de tous horizons

Grâce à une participation exceptionnelle, le prizepool de la Battle of Malta 2015 a frôlé les 900 000 €, dont 165 000 € dédiés au vainqueur.

Optimized NWM BOMfinaltable2

Après l’élimination de l’ancien chip leader Uri Gilboa en 4è position, les joueurs restants (Proust, Henrik Jacobsen et Hendrik Koops) ont donc conclu un accord qui garantissait à tous une somme à six chiffres.

Une grande première pour la Battle of Malta, et trois prix de 100 000 € extraordinaires pour un buy-in de 550 € !

C’est d'ailleurs Koops, qui a finalement été le premier des trois à être éliminé, est celui qui remporté le plus d’argent, 125 000 €. C’est donc avec un sourire qu’ils nous a confié qu’il était « heureux d’avoir conclu ce deal ».
Le champion, Proust, qui était en neuvième position au début de la table finale, est passé de petit tapis à vainqueur pour remporter 110 000 €, contre 102 000 € pour Jacobsen.

La Finlande, la France, l’Italie, la Norvège, les Pays-Bas, la Bulgarie et Israël étaient tous représentés en table finale. C’était également la première fois qu’une joueuse y était présente, la Finlandaise Anne Meri.

Il y avait trois joueurs professionnels, mais également un architecte, un entraîneur de football, un ancien coach de tennis, un propriétaire de bar, un avocat, un étudiant et un membre de Betsafe dans cette finale, ce qui prouve que la Battle of Malta est encore ouverte aux joueurs amateurs de tous horizons.

Un festival de poker complet

La Battle of Malta est passée d’un tournoi d’un week-end à un festival de 6 jours. Chaque année, des tournois annexes sont ajoutés et la participation a été plus importante que jamais.

En 2015, le tournoi seconde chance Siege of Malta a fait son retour, tout comme le tournoi de PLO Knight’s Crusade et le Grandmaster High Roller. Le programme comprenait également un NLHE Turbo Deepstack et le tout nouveau tournoi Win the Button.

Le High Roller a été un grand succès en termes de participation, avec 80 joueurs se débattant jusqu’aux petites heures du matin.

Vous pouvez retrouver une liste de tous les vainqueurs, des prizepools et des prix sur notre page consacrée aux résultats de la Battle of Malta.

Un parterre de célébrités

Outre Maria Ho, qui était une nouvelle fois présente à la BoM en qualité de présentatrice, il y avait de nombreux joueurs professionnels et célébrités venues du monde entier pour participer au meilleur tournoi à petit buy-in d’Europe.

Fatima de Melo n’avait pas pu être présente lors de la première édition du tournoi, mais elle s’est rattrapée cette année en atteignant l’avant-dernier jour du tournoi et une 49è place. Son compagnon, l’ancien joueur de tennis professionnel Raemon Sluiter, a également participé et a terminé 180è.

L’ancien professionnel de la Team PokerStars Humberto Brenes était tellement enthousiaste après sa visite qu’il a lancé l’idée d’une « Battle of Costa Rica » dans son pays.

Sofia Lövgren, aujourd’hui chez 888poker, est devenue une véritable habituée de la BoM, tout comme Luca Moschitta et les joueurs norvégiens Andreas Hoivold, Thor Hansen et le finaliste des WSOP Felix Stephensen, qui a notamment remporté les Norwegian Championship deux semaines plus tard.

La légende de l’émission American Idol William Hung était même présent et a fait forte impression lors de la soirée karaoké. Les avis étaient partagés quant à savoir qui de lui ou de Maria Ho avait remporté le concours.

Le membre de la team Everest poker Fabrice Soulier, la star de la télé norvégienne Tone Damli, la star de la téléréalité italienne Sabina Hiatullah et le chanteur et mannequin finalandais Kim Herold étaient quelques-unes des autres stars à nous rejoindre.

MOAS rejoint la Battle of Malta pour sensibiliser le public

Cette année, la Battle of Malta a fait un important pas en avant en établissant un partenariat avec l’association caritative maltaise MOAS, « Migrant Offshore Aid Station ».

Lancée il y a un peu plus de deux ans par une famille locale, l’association a rénové un vieux bateau pour secourir les réfugiés et offrir une assistance d’urgence aux migrants qui traversent la Méditerranée à la recherche de sécurité.

Avec déjà plus de 12 000 réfugiés secourus grâce à leurs équipes de volontaires, des équipements de recherche spécialisés, et à une constante coordination avec les services de secours officiels, MOAS a prouvé qu’elle tenait un rôle essentiel sur Malte.

La présentatrice Maria Ho, ainsi que de nombreux joueurs, ont promis un pourcentage de leurs gains à MOAS, et PokerListings a également effectué un don.

Encore plus important, cela a permis de sensibiliser des milliers de joueurs de poker à cette grande cause, et nous attendons encore plus de générosité l’année prochaine quelle que soit la ou les associations.

Brenes, Filatox et Carrel pour les Trophées « L’esprit du poker »

Pour la troisième année, PokerListings a décerné des trophées à trois joueurs qui ont prouvé leur valeur dans la communauté du poker.

Charlie Carrel, le petit génie anglais amateur de tenues psychédéliques et de gros buy-ins, a remporté le trophée de « l’Étoile montante » face à Fedor Holz et Dzmitry Urbanovich.

Dans ce que beaucoup considèrent comme la catégorie reine, « Joueur le plus inspirant », c’est le Russe Anatoly Filatov qui a remporté la grande majorité des suffrages.

Et dans la catégorie qui reste probablement la plus impressionnante, celles des « Légendes vivantes », c’est Humberto Brenes qui a été honoré.

Pour plus d’informations sur les nominés et les vainqueurs, cliquez ici.

Les soirées

À la BoM, on joue au poker très sérieusement, mais on sait aussi s’amuser, pour ne pas dire "surtout". Pour faire court, il y a eu des fêtes tous les soirs.

Du très élégant cocktail de bienvenue à la soirée karaoké complètement folle, en passant par la vue incroyable depuis le club Level 22 et la soirée extravagante au Sky Club avec des milliers de participants, chaque soir à offert son lot de surprises.

La BoM 2016 peut-elle faire encore mieux ?

Avec 1 804 inscriptions, la Battle of Malta a encore une fois battu les records établis l’année précédente.

Patch logo Battle of Malta
Rendez-vous en 2016 !

Année par année, la participation à la BoM a donc évolué ainsi : 349, 888, 1447, 1804, ce qui fait de 2000 la barre à dépasser l’année prochaine.

Avec 1804 participants, la BoM est devenue facilement le plus grand tournoi indépendant de l’année, avant que le Norwegian Championship ne la batte avec 1974 joueurs au début du mois.

Mais c’était tout de même cette année la meilleure Battle of Malta, avec plus d’argent, plus de joueurs, plus de soirées et plus de side events que jamais auparavant.

Les tables de cash games étaient aussi en action 24h/24. Il y a eu un tournoi de blackjack high roller. Un charter a amené 150 joueurs d’Israël. Les joueurs pouvaient jouer à FIFA gratuitement toute la nuit. Et il y avait même un stand où acheter de la lingerie !

La Battle of Malta 2016 peut-elle faire encore mieux ? C’est en tout cas notre intention, pour les joueurs amateurs et tous nos partenaires extraordinaires : 888poker, Betsson, Betsafe, RedBet, NordicBet, Betting Connections et les autres.

Alors restez connecté sur PokerListings pour plus d’informations sur la Battle of Malta 2016 très bientôt !