Comment battre les gros fields : Les Astuces de 5 Champions du Monde

Pavilion room WSOP2
Le calme avant la tempête... Si vous voulez sortir vainqueur de la meute, écoutez ce que les champions ont à dire.

Ce week-end, débute l'un des plus grands tournois de poker de l'année, réunissant plusieurs milliers de joueurs.

Ce tournoi prestigieux c'est bien sûr le Main Event ("épreuve principale") des World Series of Poker, au buy-in de 10 000$.

De 2576 joueurs en 20O4, il est rapidement monté à 8773 participants en 2006, le record. Depuis il oscille entre 6300 et 7300 joueurs (6683 l'an dernier).

Un tel parterre peut-être vraiment intimidant pour les nouveaux joueurs (et encore vous n'avez peut-être jamais vu ces salles du Rio pleines à craquer avec des tables à perte de vue).
Mais PokerListings est là pour vous aider.

Personne n'a plus d'expérience dans ces gros tournois que les champions du Main Event eux-mêmes. Nous en avons ainsi questionné cinq d'entre eux, pour qu'ils nous disent quels conseils ils avaient pour les nouveaux joueurs qui souhaiteraient partir à l'assaut d'un tel évènement.


Phil Hellmuth : Soyez patient

Année du titre de Champion du monde : 1989
Taille du field : 178
Pouvoir spécial : Les bracelets

Bien que Phil Hellmuth ait remporté un Main Event à l'affluence encore très faible, il aura remporté un autre Main Event (des WSOP Europe cette fois) en 2012.

Le conseil principal de Phil pour un tournoi comme le Main Event est simple : la patience.

"Cela va demander bien plus de patience que les joueurs le croient. Les amateurs jouent beaucoup trop de mains et ne comprennent pas pourquoi.
La patience est vraiment importante."

Bien que le Poker Brat ne soit pas réputé pour sa patience envers les autres joueurs justement, l'homme aux 14 bracelets insiste sur le côté impératif de cette vertu lorsqu'il s'agit de sélection des mains et du jeu.

Un constat avec lequel l'actuel Champion du Monde Martin Jacobson est d'accord.


Martin Jacobson : Fixez-vous des Objectifs à Court terme

Année du titre de Champion du monde : 2014
Taille du field : 6 683
Pouvoir spécial : Le café bulletproof

"Restez simplement patient et jouez une main à la fois. Etablissez des objectifs à court terme plutôt que des objectifs à long terme.
C'était mon approche pour le Main Event et ça a plutôt bien marché."

Le Suédois qui a gagné le Main Event 2014 et 10 millions de dollars, a confié que cet état d'esprit l'a aidé à réussir ce qui ressemblait à une longue quête improbable.

"Ne regardez pas le field et ne soyez pas intimidé par le nombre de joueurs qu'il y a encore en jeu. Dans le Main Event ou le Colossus, on dirait qu'il y a des millions de gens encore en jeu. Si vous regardez les choses sous cet angle, cela ressemble alors trop à un chemin vraiment très long.
Alors prenez les choses les unes après les autres, niveau après niveau, main après main."


Greg Merson : Soyez Réaliste

Année du titre de Champion du monde : 2012
Taille du field : 6 598
Pouvoir spécial : La discipline

Greg Merson a connu des WSOP spectaculaires en 2012.

En juillet de cette année-là, l'Américain a remporté son premier bracelet et 1,1 million de dollars après avoir remporté l'épreuve de No-Limit Hold'em 6-max à 10.000$. Quelques mois plus tard il remportait le Main Event pour 8,53 millions de dollars.

Ces deux bracelets avaient d'ailleurs détrôné Phil Hellmuth et donné à Merson le titre de Joueur de l'Année des WSOP.
Pour un tel tournoi, il nous confie que les joueurs doivent rester calmes, être réalistes, et... bien chronométrer leurs temps de pause aux toilettes.

"Les joueurs doivent définitivement prendre les choses au fur et à mesure, niveau par niveau. Ne vous déconcentrez pas et n'essayez pas d'aller plus vite que la musique parce que l'ampleur du field se montre trop écrasant.

Il vous faut aussi réaliser que votre chance de gagner est très faible, restez réaliste sur le fait que vous prenez part à une sorte de loterie.

Et si vous devez vraiment aller aux toilettes, essayez d'y aller quand il reste une ou deux minutes de jeu à l'horloge, parce que sinon ça va être la folie. Même chose pour aller manger."

Mais en dehors de ça, Merson conseille aussi bien sûr de prendre du plaisir.

"Prenez du plaisir, vraiment. Particulièrement pour les joueurs pour qui cela serait la première fois. Appréciez l'expérience des WSOP parce que l'ambiance promet d'être super électrique."


Joe Cada : Restez Positif

Année du titre de Champion du monde : 2009
Taille du field : 6 494
Pouvoir spécial : La discipline

Joe Cada est le plus jeune vainqueur du Main Event de l'histoire . Lorsqu'il a remporté le titre en 2009, il n'avait que 21 ans et 11 mois.

A présent presque déjà un vétéran avec un bracelet de plus à ses poignets, Cada conseille aux nouveaux joueurs de se tenir prêts pour de longues journées, et de ne pas se laisser piéger par les échecs qui arriveront.

"Vous allez jouer au poker pour un bon nombre d'heures, et je pense que la plus grosse erreur que les gens font est d'être impatient, en faisant une erreur et en essayant tout de suite de la rattraper.

Ne vous en voulez pas à vous même lorsque vous perdez des jetons, ça arrivera toujours durant le tournoi. Ne regardez pas le plus haut que vous ayez atteint en y pensant sans cesse, essayez juste de rester concentré mentalement."

Cada se rappelle justement du moment où il s'est retrouvé sur la pente descendante, sur le chemin de sa victoire de 2009 :

"Tout au long du Main Event j'étais au double de la moyenne en jetons, le double de la moyenne. Et quand nous sommes descendus à 27 joueurs, j'étais redescendu à 20 grosses blindes et c'était la première fois que je tombais aussi bas.
Je me suis juste montré patient et j'ai pu trouver des mains et revenir dans la course jusqu'à atteindre la table finale."

Et une fois en table finale, on connaît la suite.

"Tout le monde connaît des hauts et des bas et perd des jetons, mais le principal est de rester concentré et d'essayer de remonter quand l'occasion se présentera."


Greg Raymer : Ne vous préoccupez pas des autres tables

Année du titre de Champion du monde : 2004
Taille du field : 2 576
Pouvoir spécial : Les fossiles

En 2004, Greg Raymer dominait un parterre de 2576 joueurs pour remporter 5 millions de dollars et le titre de Champion du Monde.
L'année suivante, il terminait 25è sur 5619, dans ce qui était alors considéré comme l'un des plus impressionnant "back-to-back" dans l'histoire du Main Event (depuis, Mark Newhouse aura sans doute encore plus marqué les esprits avec ses deux 9è places en 2013 et 2014).

Le conseil de Raymer pour le Main Event est simple : souciez-vous de vous uniquement.

"Mon conseil est plutôt basique : concentrez-vous seulement sur votre table parce que le reste n'a pas d'importance.
Certains disent "oh regarde celui-là il a 50 millions de jetons !" Et alors ? Il n'est pas à votre table, vous ne pouvez pas gagner ses jetons, et il ne peut pas en faire de même avec les vôtres.

Le fait qu'il y ait des milliers d'autres tables plutôt que trois est sans importance.

Les gens pensent qu'ils doivent faire quelque chose de différent, comme s'ils ne pouvaient attendre parce qu'ils devraient avoir un gros tapis. Ils se demandent comment ils vont pouvoir aller gagner ce tournoi s'il n'accumulent pas des millions et des millions de jetons.
Vous ne pouvez pas gagner des millions de jetons le Jour 1 quoi que vous fassiez, alors pourquoi essayer ?"

Selon Raymer, ces pensées distraient les joueurs de ce qu'ils devraient faire, et ce qui rejoint ce que ses collègues disaient : jouer leur main, jouer leur jeu.

"Vous jouez chaque main, vous jouez votre table, et vous ignorez quoi qu'il se passe ailleurs, c'est tout.

En termes de bonnes façons pour vous de jouer une main, ça n'a aucune importance de combien de jetons a quelqu'un d'autre à une autre table. Si on est à la bulle, d'accord peut-être, mais jusqu'à ce moment particulier, ça ne devrait avoir aucune influence sur votre jeu."