Le Best of Twitter des WSOPE - épisode 2

Liv Boeree Twitter
Liv Boeree prise en flagrant délit de Tweet. (photo tylerdurden23)

Deuxième épisode de notre nouvelle série du Best of de Twitter durant ces World Series of Poker Europe, avec le plus fun ou insolite de ces derniers jours.



Au menu de cette deuxième édition :

un personnage de dessin animé échappé de la télé (?), Negreanu qui tchatche, David Yan bien parti pour faire encore plus fort que Phil Hellmuth, des joueurs étrangers qui découvrent des us et (mauvaises) coutumes locales, Liv Boeree qui vend son corps (enfin presque)...

 




On rencontre bien souvent de drôles de personnages aux tables de poker. Et parfois même de dessins animés, enfin si l'on en croit ce joueur qui pensait avoir aperçu Tahiti Bob des Simpsons dans ces WSOPE :

"Au cas où vous avez cru que Tahiti Bob jouait les WSOPE à Paris, en fait c'est Bruno Fitoussi."


Quand Phil Hellmuth fait le compte de 100, ce n'est pas pour faire des pompes. Non, c'est juste que le recordman du nombre de bracelets était en route pour enregistrer sa 100ème place payée aux WSOP.
Et fidèle à lui-même, il comptait bien à ce que ça se sache.

"Cent, 100, 100, 100, 100, 100, 100, 100 !! En route pour mon 100ème cash aux WSOP aujourd'hui à Paris !"


D'autres participent aux tournois pour des raisons parfois plus triviales. Comme David Benefield, qui se sera inscrit au tournoi de Pot-Limit Omaha à 1500€ plutôt... que d'aller manger des nuggets au McDonald's du coin.

En fait le November Nine n'avait semble t-il que ces deux options, lui étant simplement impossible de jouer au poker en ligne en France...

"On tente ce PLO à 1500€ parce que je ne peux pas jouer en ligne ici. C'était soi ça soit aller m'assoir tout seul au McDonalds pour manger des tas de nuggets."

Dommage, ça aurait pu lui faire pas mal de frites et de double-cheese pour ce prix-là.


Si vous n'étiez pas là ces jours-ci, l'une des questions de la semaine aura été de savoir où étaient passées les "massage girls", les habituelles masseuses présentes sur tous les tournois afin de fournir des massages aux joueurs aux tables.

L'Américain Sinishtaj se le sera en tout cas demandé à haute voix :

"Où sont les massage girls ???"

Et la réponse aura été donnée par PokerListings : Les joueurs de poker interdits de massages en France.


Certains ont d'autres tracas, comme ce joueur qui a un peu de mal avec les tarifs pratiqués au point restauration snack de la zone de tournoi.

"2,50€ pour un bounty chez Barrière. Ca fait le même effet qu'un examen de la prostate."

Heureusement que "Babis" n'a pas vu les prix pratiqués du côté de Monaco ou même de Barcelone, ou il fallait compter... le double pour son Mars ou son Bounty (et 10€ pour un jambon-beurre)...


Les choses se passent un peu mieux pour d'autres. Pour David Yan par exemple, qui a d'ores et déjà décroché 7 bracelets à lui tout seul dans ces WSOP !

"J'ai maintenant 7 bracelets des WSOP Europe !" pic.twitter.com/MWAnUHSIq4 (photo)

Comment ça, on ne parlait pas des mêmes ?


Daniel Negreanu a toujours quelque chose à dire, et à même commencé à entamer des mini-débats sur Twitter.
Parmi ces questions ouvertes, celle de la langue devant être parlée aux tables dans un pays non-anglophone comme la France. Le Canadien a son avis sur la question :

"Partagez votre vision : est-ce que la langue locale devrait être permise durant le jeu, avec l'anglais ? Je dis OUI."

John Juanda est en tout cas tout à fait d'accord :

"Absolument ! Ca serait dingue de dire aux locaux qu'ils ne peuvent parler leur propre langue ! On devrait leur être reconnaissant qu'ils autorisent l'anglais."


On a beau être dans un endroit censé respirer le luxe, il y a malgré tout parfois quelques petits désagréments...

"Cet endroit sent comme les oeufs."

Une étrange mauvaise odeur a en effet pu être remarquée à certains endroits dont en salle de presse.
Le cadavre d'un joueur ayant trop gagné et qu'on aurait voulu faire disparaître ? Le mystère reste entier.


A moins que le coupable ne soit tout trouvé, en la personne... de Phil Laak.

En tout cas les manières de l'Américain n'ont pas l'air d'avoir bien plus à son voisin de droite Ludovic Lacay.

"Day 2 du PLO 3k. A ma table Tommy Vedes et ce gros porc de Phil Laak qui mange la bouche ouverte et finit son dîner par un petit rot, sans s'excuser."


Ce sont certains comportements français qui auront pour sa part surpris Shannon Shorr, durant une balade alentours.

"Les gens autour d'Enghien-les-Bains - la France montre une étonnante quantité de démonstrations d'affection en public. Qu'est-ce qu'ils mettent dans leur eau ?"

Personne n'a dit à Shannon que la France était censée être le pays de l'amour ?


L'amour... mais aussi le pays de la crise. Et cette crise a aussi l'air de toucher les joueurs de poker.

Dernier exemple en date avec Liv Boeree qui vend des parts de sa participation au Main Event !

"Hé les gens. Je vends quelques part du Main Event à 10 450 € des WSOPE, à 1,2 contre 1, 2% minimum = 250€. Je prends l'argent sur PokerStars (Liv Boeree) ou en cash sur Paris."

Alors, qui tente le coup ?


> Revoir le Best of Twitter des WSOP Europe, épisode 1

 

Derniers Blog Posts »