Big One : Gregg vainqueur, Esfandiari tout près du doublé

IMG2624

Antonio Esfandiari est passé à trois doigts de s'imposer à nouveau lors du Big One for One Drop, mais il a finalement échoué dans le sprint final.


C'est donc le très sous-estimé Anthony Gregg, bien connu sur Internet, qui s'est finalement imposé devant  Chris Klodnicki, l'homme d'affaires Bill Perkins, et Antonio Esfandiari. Gregg repart avec les 4,8 millions de dollars mis en jeu.

« C'est vraiment génial, » a t-il déclaré à l'issue du tournoi. « Je ne pouvais pas rêver mieux pour mon premier bracelet. »

Gregg est un joueur très connu dans le monde du poker online. Mais bien qu'il ait notamment atteint des tables finales prestigieuses lors du PCA, des WSOP et de l'EPT, il vient aujourd'hui seulement de remporter son tout premier bracelet WSOP.

La table finale a dû avoir lieu en deux temps, avec la deuxième partie à quatre joueurs samedi. La table finale originelle, qui incluait notamment Martin Jacobson et Nick Schulman, a en effet duré jusqu'à 2h du matin, heure de la "fermeture".


Gregg écrase le One Drop tout en participant au 6-Max à 25000$

IMG2630
Anthony Gregg

Gregg a dû se défaire de 166 joueurs – parmi lesquels quelques uns des tout meilleurs joueurs du monde – pour remporter cette somme impressionnante mise en jeu. Comme lors de la première édition, on retrouvait également un certain nombre d'hommes d'affaires qui participaient au tournoi, ce qui selon Gregg crée une dynamique inédite.

« En fait il faut savoir choisir ses cibles », nous a-t-il expliqué. « Il ne sert à rien d'essayer de s'attaquer aux meilleurs joueurs de la table alors qu'il y en a d'autres de niveau inférieur. »

Aussi incroyable que cela puisse paraître, à peine quelques minutes après la fin du Big One for One Drop, on a retrouvé Gregg à table pour le Day 2 de l'event de No-Limit Hold'Em 6-Max à 25000$, où il était en lice avec 50000 jetons.

Pour s'expliquer, Gregg nous a dit adorer le No-Limit Hold'em et ne pas vouloir rater l'un de ses tournois préférés des WSOP. Il s'y est donc inscrit alors qu'il était toujours en course pour la victoire dans le One Drop.

« On sentait que les choses touchaient à leur fin dans le One Drop, donc ça aurait pu se terminer en quelques minutes. Et puis je voulais avoir un plan B au cas où je me serais fait éliminer. »


Esfandiari 4ème pour 1,4 million

Pendant ce-temps là, Esfandiari terminait donc 4ème du tournoi et remportait 1,4 million de dollars. Une performance qui en aurait satisfait beaucoup, mais qui a sans nul doute un petit goût amer pour lui, qui passe si près du doublé.

Alors que la fin du tournoi approchait, on a de nombreuses fois pu l'entendre s'invectiver à coup de « One more time ! » (Encore une fois !).

Officiellement, sa victoire lors de la première édition du One Drop lui a rapporté 18 millions de dollars, mais il nous a confié n'en avoir gardé qu'une partie pour lui-même. Aujourd'hui, ses gains issus du One Drop s'élèvent à près de 20 millions de dollars.

En réalité, le vrai gagnant du Big One for One Drop est la fondation du même nom qui œuvre pour améliorer l'accès à l'eau potable dans les pays en voie de développement.

Pour chaque buy-in de 11111$ payé cette année, 3333$ sont allés à la Fondation One Drop, soit un total de 533.278$.


Le classement de la table finale du One Drop High Roller 2013 :

  • 1. Anthony Gregg – 4 830 619$
  • 2. Chris Klodnicki – 2 985 495$
  • 3. Bill Perkins - 1 965 163$
  • 4. Antonio Esfandiari - 1 433 438$
  • 5. Richard Fullerton - 1 066 491$
  • 6. Martin Jacobson -  807 427$
  • 7. Brandon Steven -  621 180$
  • 8. Nick Schulman - 485 029$

Vous pourrez également retrouver plus d'infos sur ce Big One et une foule d'anecdotes autour de cet évènement sur sa page dédiée.

 

    Derniers Blog Posts »