Full Tilt : Ray Bitar libéré sous caution

bitar
Raymond Bitar, en mode joueur.

Ray Bitar, arrêté dans le cadre de l'affaire Full Tilt, a été libéré sous caution hier à New-York. Il est attendu chez lui, en Californie, d'ici la fin de la semaine.

D'après le site Internet Forbes.com, Bitar va retrouver sa maison à Glendora pour la première fois depuis plus d'un an. Il y sera assigné à résidence et surveillé grâce à un bracelet electronique.

Afin d'être libéré, le PDG de Full Tilt Poker a dû verser une caution de 2,5 millions de dollars, et ajouter aux biens déposés pour la caution un entrepôt dont il est propriétaire.

Bitar était revenu aux États-Unis la semaine dernière et avait aussitôt été arrêté. Il est notamment accusé de fraudes envers les clients de Full Tilt Poker, et s'était réfugié en Irlande depuis le printemps 2011 et le fameux Black Friday.

Une caution de 2,5 millions de dollars

D'après une lettre adressée aux employés de Full Tilt et rendue public, Bitar envisageait de rentrer aux États-Unis afin de se rendre aux autorités pour que puisse enfin commencer les manoeuvres en vue du remboursement des joueurs. Il évoquait également dans la lettre son optimisme quant à l'accord de rachat entre PokerStars et Full Tilt Poker.

Les procureurs ont déclaré avoir alors négocié avec les autorités irlandaises pour une extradition vers les États-Unis.

Au cours des 15 derniers mois, Full Tilt a été exclu du marché américain, n'a toujours pas remboursé ses joueurs, et a été qualifié de chaîne de Ponzi par le gouvernement américain.

Pendant ce temps-là se déroule le Main Event des WSOP à Las Vegas, où on ne trouve bien évidemment plus aucune trace de Full Tilt. Et au moment où nous écrivons, Phil Ivey, Gus Hansen et Erick Lindgren, tous anciens membres de la team Full Tilt, sont pour leur part toujours en course pour s'adjuger le gros lot de 8,5 millions de dollars.
Howard Lederer et Chris Ferguson, bien plus impliqués pour leur part, n'auront eux naturellement pas été vus cette année (pas plus que l'année dernière) au Rio de Vegas.

Derniers Blog Posts »