Brésil 2014 : Quelle situation pour le poker au Brésil ?

Poker Brasil

Alors que le Brésil boucle les derniers préparatifs pour la Coupe du Monde 2014 qui commencera dans moins d'un mois, nous avons décidé de nous intéresser à la situation du poker au Brésil.



Le poker live

En général, on préfère parler du poker en ligne avant de s'intéresser à la situation du poker live, mais le Brésil est un cas un peu particulier. En effet, il est essentiel de parler des jeux d’argent live pour bien comprendre la situation du poker dans ce grand pays d'Amérique du Sud.

Le Brésil est avec Cuba le seul pays de l'Organisation Mondiale du Tourisme qui interdit purement et simplement les jeux d'argent. Oui, vous avez bien lu, il n'y a donc aucun casino au Brésil.

Brasil Vivo
Il n'y a pas que le football au Brésil.

Cette interdiction est entrée en vigueur il y a 68 ans, le 30 avril 1946 pour être précis, lorsque Doña Santinha (la fameuse épouse du président Dutra) et Carlo Luz (ministre de la justice) ont interdit, avec le soutien de la communauté des mineurs, l'exploitation et la pratique des jeux de hasard dans tout le pays.

Depuis lors, ni les Brésiliens, ni les quelques 5 millions de touristes de passage chaque année (un chiffre qui devrait encore augmenter grâce à la Coupe du Monde et aux Jeux Olympiques 2016) n'ont accès aux casinos.

En pratique, il est possible de jouer au Brésil car de nombreuses salles de jeux clandestines existent. Cependant, PokerListings vous conseille vivement de respecter la loi en vigueur et de ne pas chercher à trouver ces « casinos » clandestins (et illégaux !), sous peine de voir votre voyage se transformer en cauchemar.  La majorité des Brésiliens (et des touristes) espéraient que la Coupe du Monde 2014 aurait un impact positif sur cette question et que les politiques auraient peut-être à cœur de moderniser les lois qui s'y rapportent.

Malheureusement, le Gouvernement considère les casinos comme des sources d'insécurité, de violence et des repères pour la mafia. Hors de question de les légaliser, donc, et les jeux d'argent restent encore et toujours illégaux. C'est d'autant plus dommage quand on sait ce que les jeux d'argent peuvent rapporter à l’État en termes d'impôts.

Heureusement pour les Brésiliens (et pour vous), la situation du poker au pays du football est bien différente de celle des autres jeux d'argent. La majorité des gens pensent qu'il est impossible de jouer au poker au Brésil en raison des restrictions imposées aux jeux d'argent, mais pour le plus grand bonheur des aficionados du poker, ce n'est pas le cas.

En effet, au début de l'année 2013, le poker a été reconnu par le gouvernement comme un sport à part entière, au même titre que le football, le tennis ou le basket-ball.

Pour citer le communiqué officiel : « Le poker, en tant que sport, est une activité compétitive qui exige intelligence et des qualités intellectuelles et sociales pour réussir. »

Ronaldo Akkari
Qui a dit que le poker n'était pas un sport ?

Même avant cette annonce, le poker n'était pas considéré comme un jeu de hasard. Cependant, ce communiqué a permis de renforcer le statut du poker au Brésil et de le populariser encore un peu plus.

Un certain nombre de circuits nationaux et internationaux font étape au Brésil et rencontrent énormément de succès, comme le très connu LAPT (Latin American Poker Tour), qui passera d’ailleurs par Sao Paulo du 29 mai au 3 juin, à quelques jours du début du mondial. PokerStars, en plus d’organiser le circuit continental, a également lancé les BSOP (Brazilian Series of Poker), un grand tournoi national. Baptisé le Brazil Poker Tour à sa création, le tournoi a changé de nom et de structure dès sa deuxième édition.


Le poker au Brésil : il y a une vie en dehors des circuits

Que ceux qui souhaitent profiter de leur passage au Brésil pour jouer au poker se rassurent, vous serez loin d’être limités aux tournois organisés dans le cadre des circuits mentionnés ci-dessus.

Les casinos sont effectivement interdits, comme nous l’avons déjà dit, mais les associations/fédérations de poker sont autorisées et proposent des tournois tout au long de l’année.

Parmi toutes les organisations de poker, on trouve en particulier le H2 Club, l’association la plus importante et la plus connue du poker. Basée à Sao Paulo, elle est considérée comme la référence du poker live au Brésil et soutient énormément le LAPT et les BSOP, en plus d’accueillir le circuit régional (CPH).

H2 Club
Le Club H2 à Sao Paulo : le poker dans sa forme la plus pure.

Bon, inutile de vous lister tous les clubs de poker brésiliens tant ils sont nombreux, d’autant que la plupart des touristes qui se rendront au Brésil pour la Coupe du Monde ne visiteront qu’une toute petite partie du pays. En revanche, nous vous conseillons de vous rendre sur ce site, sur lequel vous trouverez la liste des clubs de poker selon les villes, ainsi que tous les détails nécessaires et des liens vers leurs sites.


Jouer au poker online depuis le Brésil

Contrairement à ce que l’on pourrait croire étant donné le statut du poker en live au Brésil et la bonne image dont celui-ci bénéficie auprès des Brésiliens, le poker en ligne n’est ni régulé, ni légalisé.

Non seulement il n’est pas régulé, mais le gouvernement a même envisagé de faire voter une loi similaire à celle en vigueur aux Etats-Unis afin de bannir le jeu en ligne. Heureusement, celle-ci n’a pour l’instant pas été votée.

Sur internet, le poker a le même statut que les autres jeux d’argent, il est donc pour l’instant “illégal”. Entre guillemets, oui, car le poker n’est en réalité ni légal, ni illégal.

Avant d’aller plus loin, il faut rappeler que beaucoup espéraient que le choix du Brésil comme pays organisateur de la Coupe du Monde 2014 et des Jeux Olympiques 2016 permettrait d’accélérer le processus de légalisation du poker (et des paris) en ligne. Cependant, rien n’a encore été fait, et il est donc plus ou moins “officiellement” interdit d’accéder aux salles de jeux en ligne. Officieusement, c’est une autre affaire.

Brasil Online
xxx

A l’image de ce qu’il se passait en France ou en Espagne avant les récentes lois de régulation et l’attribution des premières licences, les joueurs en ligne brésiliens ou de passage utilisent les versions internationales des sites internet (en .com).

Pour se convaincre de la popularité du poker au Brésil et des efforts faits pour attirer de nouveaux joueurs, il suffit de jeter un oeil à l’équipe de joueurs professionnels constituée par PokerStars et représentée par la star du football Ronaldo et par André Akkari, pro originaire de Sao Paulo.

Vu le flou qui entoure le statut du poker en ligne au Brésil, on peut s’attendre à un certain nombre de changements dans un futur relativement proche. On espère évidemment que les deux plus grands événements sportifs du monde pousseront le Brésil à légaliser les jeux en ligne (et donc le poker).

Pour l’instant, et tant que la loi n’aura pas été modifiée, les touristes de passage au Brésil pendant la Coupe du Monde pourront sans difficultés accéder aux plus grandes salles de poker en ligne, à plus forte raison s’ils disposent déjà d’un compte sur les sites en .com.

En ce qui concerne les joueurs français, la situation est un peu plus compliquée depuis l’avènement du marché .fr. Bien qu’il ne soit pas interdit de jouer dans d’autres salles lorsque vous vous trouvez à l’étranger, les impôts sur les gains peuvent être problématiques. Il faut faire attention à tout déclarer sous peine de se faire remonter les bretelles par le Trésor Public.

Si vous êtes français et que vous avez l’intention de vous rendre au Brésil (ou dans tout autre pays), pensez à bien vous informer au préalable sur vos devoirs en cas de gains à l’étranger : comment recevoir ses gains, comment les déclarer, etc. L’essentiel est d’éviter les mauvaises surprises.

Beaucoup de joueurs ont recours à des porte-monnaie virtuels, comme Skrill ou Neteller (pour citer les plus populaires parmi les joueurs de poker), ce qui permet d’éviter d’utiliser sa carte ou son compte bancaire à l’étranger pour éviter de trop payer de frais en cas de gains à l’étranger.

En théorie, c’est un moyen d’éviter toute investigation, mais si vous voulez faire les choses en règle, nous vous conseillons de contacter le Trésor Public pour vérifier quelles sont vos obligations lorsque vous jouez à l’étranger.

 

Derniers Blog Posts »