Bio joueur : Bruno Fitoussi

Bruno Fitoussi

Bruno Fitoussi n'est pas seulement connu pour être un excellent joueur de poker français, mais également comme un véritable ambassadeur du jeu dans notre pays.

Bruno « King » Fitoussi a connu ses vrais débuts dans l'industrie du jeu à travers la création et la gestion de la première salle de jeu française au prestigieux Aviation Club de France, sur les Champs-Élysées à Paris.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette salle de l'ACF a eu un formidable succès. Bruno fut également à l'origine des Euro Finals of Poker (EFOP), et alterne des fonctions telles que directeur de VIP-Gaming.com, une agence de consulting dans le domaine des jeux, ou rédacteur en chef du magazine "52". On le connaît aussi commentateur télé, ayant un temps eu les rênes de Direct Poker.

Lorsqu'on lui demande ce qu'il apprécie le plus dans le poker, il dit « Les joueurs eux-mêmes. Ce sont d'incroyables personnes, sans doute certains des gens les plus intéressants sur cette terre. »

Ironiquement Bruno Fitoussi est très enthousiaste à propos du rôle de l'Internet dans la popularisation du poker, bien que de par ses fonctions il essaye naturellement de faire sentir aux gens qu'il est bien plus intéressant de jouer dans les club de jeux en dur et les casinos, avec de vraies personnes en face de soi

Bruno Fitoussi a étudié l'architecture, et une fois diplômé lança avec succès une société de production musicale. En ayant vendu son affaire après quatre ans de travail, il eut suffisamment d'argent pour poursuivre sa carrière dans le poker de façon plus régulière. C'est d'ailleurs en ayant joué un certain nombre d'années dans les parties à hautes limites d'un cercle d'amis high-rollers, qu'il commença à se faire une bonne réputation : « Je n'ai jamais fait de bruit mais tout le monde savait que je jouais un jeu propre. »

C'est en 1990 qu'un club demanda pour la première fois à Fitoussi de mettre en place pour lui des parties de poker et de gérer cette partie du business de la salle. Sur cette époque, Bruno avoue « Cela ne ressemblait pas vraiment à du travail pour moi. Il ne s'agissait que d' aider à monter un club, et j'ai aimé le faire. J'ai utilisé ce que j'avais appris des américains et des anglais pour établir les règles standard du jeu de poker en France. »

Et si besoin était de le rappeler, son dévouement au jeu ne fait aucun doute. « J'aime vraiment le poker. Ce n'est pas que du business pour moi, c'est une vraie passion. »

Fitoussi passa 1991 à Las Vegas, une époque dont il se souvient avec émotion. « J'allais visiter La Mecque du poker, voir les grands joueurs et en apprendre bien plus. J'ai beaucoup appris à propos de comment jouer les parties Limit. J'ai réellement aimé Vegas, mais Isabelle, designer de vêtements pour Kenzo et qui allait devenir ma femme, était nostalgique de l'Europe. »

Isabelle rendit visite à Bruno lors du mois d'août de cette année-là, et 30 minutes avant qu'elle ne prenne son avion retour, ils se marièrent à Las Vegas. Ils ont aujourd'hui un fils et une fille, qui ont conduit Bruno à poursuivre sa passion pour le poker un peu plus près de la maison familiale.

C'est ainsi que le « King » ouvrit les tables de poker de l'Aviation Club de France en 1995, aujourd'hui considéré comme le premier lieu de rendez-vous poker du pays. Mais en 1999 Bruno abandonna son poste et lança donc VIP-Gaming.

Mais Bruno continua de se consacrer à son jeu, pour connaître sa première victoire dans un tournoi live majeur en 2001, le premier World Heads-Up Championship de No Limit Hold'em à Vienne en Autriche. Il y fit impression et brilla aux yeux du monde du poker en y battant Amarillo Slim Preston.
En 2003, Bruno finit dans l'argent de deux tournois majeurs de Las Vegas, dont une huitième place dans le WPT Championship à 25 000 $ du Bellagio.

En 2005, 2006 et 2007, Fitoussi échoua de peu dans la quête d'un premier bracelet WSOP, terminant deux fois deuxième, dont une retentissante place de dauphin dans le tournoi de HORSE à 50 000 $ de l'édition 2007, perdant en heads-up face à Freddy Deeb.

Depuis Fitoussi a enregistré quelques autres jolis résultats, dont une 10ème place dans WPT 5-Star à 25000$ en 2009, et une 14ème place dans l'EPT de Deauville en 2010. Ses gains en tournoi s'élèvent aujourd'hui à quelques 2,4 millions d'euros, le plaçant en 4ème position au classement des gains français en tournois, derrière Elky, Benyamine et Saout.

Bien qu'il continue de considérer comme secondaire le jeu de poker à côté de ses autres business, il ne fait aucun doute que Fitoussi est quelqu'un sur qui compter lorsqu'il se trouve à une table. « Je me sens comme si je n'avais jamais cessé d'essayer d'améliorer mes capacités au poker depuis que j'ai commencé à y jouer, et y jouer toujours plus de mieux en mieux est un réel objectif pour moi. »

Après tout ça, pas étonnant que Bruno Fitoussi soit considéré comme le premier ambassadeur français du poker.

Divers et anecdotes

* Diplômé en architecture
* Directeur de VIP Gambling
* Fondateur de l'Aviation Club de France à Paris
* Marié, deux enfants

Derniers Blog Posts »