Le joueur de poker qui voulait secouer le cinéma indépendant

IMG2317
Burton Ritchie

6 mois après avoir joué le tout pour le tout en se lançant dans la production cinématographique, le joueur de poker Burton Ritchie produit un film dans lequel on retrouve Glenn Close, Peter Dinklage et John Hawkes.

Promoteur immobilier féru de cinéma, Ritchie a décidé d'en faire son métier.

Et comme il n'est pas du genre à perdre du temps, Ritchie a vendu son entreprise l'année dernière, s'est rendu au festival de Sundance, et a rejoint le projet Low Down, un film au casting de rêve (qui inclut notamment de nombreux acteurs de la série Game of Thrones).

Lors d'une pause pendant les WSOP 2013, il nous a confié que c'était « une expérience extraordinaire. »

« Les acteurs sont extrêmement talentueux, en plus d'êtres très sympathiques. En tant que fan, j'ai trouvé ça génial. J'ai même eu droit à un bisou de Glenn Close. Incroyable. »

Low Down revient sur la vie du pianiste Joe Albany du point de vue de sa fille qui, enfant, l'a vu se battre contre son addiction à la drogue dans le milieu du jazz des années 60 et 70.

Un film avec les stars de Game of Thrones

IMG7376
Ritchie dans l'event 27 de Mixed-Max à 3000$ des WSOP.

Low Down, dont le tournage s'est terminé il y a tout juste deux semaines, n'est que la partie visible de l'iceberg.

Richie a en effet de nombreux projets en cours dans le cadre de la société de production « Rather Good Films » qu'il a montée avec David-Konrad Cooper.

« Oui, j'emploie le casting de Game of Thrones pendant leurs vacances » explique-t-il en rigolant. « J'ai Lena Headey (Cersei), Peter Dinklage (Tyrion Lannister), Harry Loyd (Viserys Targaryen) et Gethin Anthony (Renly Baratheon) dans mes projets. »

Ritchie, qui se décrit comme un « entrepreneur en série », a eu son rôle à jouer au début de l'explosion du poker.

« Disons que j'ai tendance à chercher le secteur idéal dans lequel investir, et en 2000, c'était le poker. »

Ritchie a donc monté une team et a été l'un des premiers à lancer un site de poker en ligne. Il avait même essayé de récupérer le logiciel de Dutch Boyd (du défunt PokerSpot) mais l'accord n'a jamais abouti.

Il s'est ensuite lancé, entre autres, dans l'immobilier avant de se tourner aujourd'hui vers le cinéma indépendant. Qu'il entend bien révolutionner.

Plus de liberté créative pour les réalisateurs

John Hawkes 2
John Hawkes sera à l'affiche de Low Down.

Pour Ritchie, il y a la place sur le marché pour une sorte de Kickstarter destiné aux investisseurs potentiels et qui leur permettrait de toucher de l'argent selon les bénéfices réalisés par le film.

« Dans le système actuel de financement, beaucoup de réalisateurs n'ont pas vraiment le contrôle. Je veux changer le modèle économique du cinéma indépendant » explique-t-il.

C'est en participant à un tournoi de poker caritatif organisé par la Fondation Clinton que l'idée est venue à Ritchie. Un tel évènement ne coûtait en effet pas grand chose aux célébrités, politiciens et autres joueurs de poker, mais tout en leur permettant de s'éclater.

Ritchie espère bien qu'avec ce système, les acteurs, réalisateurs et scénaristes auront une plus grande marge de manœuvre.

« Lena Headey en est un parfait exemple : actrice depuis 23 ans, elle rêve de réaliser son premier film. Elle a écrit un scénario génial qui s'appelle "The Trap". Nous sommes actuellement en train de négocier pour le produire. »

Joueur de poker, producteur, même combat ?

Pour Ritchie, il y a de nombreux points communs entre ses deux activités. Il évoque notamment le fait que ce n'est pas la chance, mais le talent, qui permet de débusquer les pépites.

D'ailleurs, Ritchie n'est pas en reste du côté du poker, puisque depuis ses premiers WSOP il y a deux ans, il a été payé 5 fois.

Il joue également régulièrement en cash game avec Ben Affleck, Hank Azaria et James L. Brooks (producteur des Simpsons).

Pour ces WSOP 2013, Ritchie a un emploi du temps pour le moins chargé puisqu'il a l'intention de jouer entre 10 et 20 events. Et il le dit clairement, il ne s'est jamais autant amusé de sa vie.

« Je ne me suis jamais autant amusé que ça depuis que je suis adulte. Je joue au poker avec des gens que j'aime bien et je produis des films. C'est mieux que d'être promoteur immobilier en Floride, non ? »

 

Derniers Blog Posts »