Caesars propose les WSOP et le Rio à PokerStars

rio at night 8698
Le "Rio All-Suites Hotel & Casino" de Las Vegas, hôte des WSOP depuis 2005.

D'après une information du magazine Forbes, le groupe Caesars Entertainment aurait proposé à PokerStars de racheter l'hôtel Rio et la marque WSOP.

L'opération semble pour le moins surprenante lorsque l'on sait que les deux sont rivaux, notamment parce que PokerStars a poursuivi ses activités aux États-Unis même après l'adoption de l'UIGEA en 2006.

Selon Forbes, l'offre a été faite à PokerStars en février. Le géant du poker en ligne aurait finalement refusé.

Eric Hollreiser, directeur de la communication entreprise chez PokerStars, avait publié le communiqué suivant :

Caesars Entertainment a contacté PokerStars en proposant de nous vendre certains de leurs biens, comme le Rio Casino à Las Vegas. Caesars a suggéré que cette acquisition permettrait d'améliorer nos relations avec eux et pourrait faciliter l'obtention d'une licence dans le Nevada pour PokerStars.

Dans le même temps, PokerStars a récemment acquis l'Atlantic Club (New Jersey). C'est le premier casino repris par PokerStars aux États-Unis.

L'AGA, soutenue par Caesars, s'oppose à l'implantation de PokerStars à Atlantic City

atlantic club casino
L'Atlantic Club au New Jersey.

L'acquisition de l'Atlantic Club ne s'est d'ailleurs pas déroulée sans accroc. L'American Gaming Association a récemment déposé un rapport de 26 pages s'opposant à la demande de PokerStars pour une autorisation temporaire du casino.

D'après l'AGA, PokerStars « a fonctionné de manière criminelle pendant de nombreuses années », faisant référence à sa présence aux États-Unis en dépit de l'UIGEA (loi régulant et interdisant le jeu en ligne aux Etats-Unis). Dans ce rapport, l'AGA soutient également qu'accorder une licence à PokerStars n'enverrait pas le bon message au monde du jeu.

Le Sénateur Jim Whelan n'est pas d'accord. Il soutient la demande de PokerStars et soupçonne Caesars Entertainment, propriétaire de nombreux établissements à Atlantic City, d'utiliser l'AGA pour écarter la concurrence.

« Leur seule motivation est la cupidité », explique Whelan. « Il veulent écarter les investisseurs étrangers... Et utilisent l'AGA pour y arriver. »

Du côté de PokerStars, on insiste sur le fait que ce sont les législateurs qui sont les seuls à pouvoir décider de l'obtention d'une licence.

 

Derniers Blog Posts »