Ces champions des WSOP qu'on a oubliés (1ère partie)

IMG343

Déjà plus de 40 ans que les World Series of Poker nous font vibrer et propulsent des joueurs sur le devant de la scène.

Chaque année, le vainqueur est couronné en grandes pompes « Champion du Monde », et bon nombre de ces champions ont eu d'excellentes carrières.

Mais pas tous. Certains de ces champions du monde ont plutôt disparu de la circulation. James Guill revient pour nous sur certains de ces champions oubliés.


Berry Johnston

Si les passionnés connaissent assez bien Berry Johnston, c'est un nom que le joueur lambda n'a probablement jamais entendu.

IMG1923
Juste un participant du Senior Event parmi tant d'autres, ou un quintuple vainqueur de bracelet ?

Pendant des dizaines d'années, avant l'explosion du poker, Johnston était l'un des joueurs les plus réguliers sur le circuit avec plus de 3 millions de dollars de gains en carrière.

Mais avant le Main Event des WSOP 1986, il n'avait qu'un seul bracelet à son actif, remporté en 1983 dans un event de Match Play à 2500$.

En 1986, il est venu à bout de 141 joueurs et d'une table finale dont faisaient partie Tom Jacobs, Roger Moore, Gary « Bones » Berland et ses cinq bracelets et le champion en titre Bill Smith.

Au moment du heads-up, Johnston avait deux fois plus de jetons que son adversaire, Mike Harthcock. Il décide alors de faire un 3bet avec A-10, que Harthcock suit avec A-8. Le tirage s'avérant nul, c'est Johnston qui fut couronné champion.

À aujourd'hui 77 ans, Johnston a intégré le Hall of Fame et continue à jouer à un très bon niveau. Il dispute plusieurs events aux WSOP chaque année.

Ceux qui ne le connaissent pas le voient sûrement comme un gentil vieux monsieur à leur table... jusqu'à ce qu'il les sorte du tournoi.


Hamid Dastmalchi

Il y a de grandes chances pour que Hamid Dastmalchi soit en tête de n'importe quelle liste des champions oubliés des WSOP.

hamid dastamalchi
Hamid Dastmalchi

Ce spécialiste des high-stakes a remporté 3 bracelets WSOP, mais il a eu la malchance de remporter son titre de champion du monde la seule année (à part 2007) où la participation aux WSOP a baissé.

Lors du Main Event des WSOP 1993, il est venu à bout de 201 joueurs et est arrivé en table finale – où se trouvait aussi Johnny Chan, double champion du monde – en position de chip leader.

Dastmalchi a notamment été très inspiré lors d'une main qui l'opposait à Mike Alsaadi. Il s'est couché avant le flop avec une paire de Rois, pour voir ensuite que son adversaire avait une paire d'As. Ce coup lui a permis de conserver des jetons nécessaires à sa victoire.

Deux ans plus tard, Dastmalchi atteignait à nouveau la table finale du Main Event, finissant finalement 4ème. À l'époque, beaucoup pensaient que se dessinait alors une grande carrière pour lui.

Et puis en 1999, un litige l'a opposé au Binion's Horseshoe, dont les nouveaux propriétaires refusaient de lui payer les 800.000$ qu'il avait gagnés.

Bien que la justice lui ait donné raison, Dastmalchi a ensuite quasiment disparu de la circulation, n'atteignant que deux places payées, la dernière en 2002.


Hal Fowler

Hal Fowler a probablement remporté la victoire la plus surprenante de toute l'histoire du Main Event des WSOP.

hal fowler
Le premier amateur champion du monde.

Fowler était complètement amateur lorsqu'il s'est inscrit au Main Event des WSOP 1979 pour se confronter à 54 autres joueurs, quasiment tous professionnels.

Il a pourtant surpris tout le monde en atteignant tout d'abord la table finale, aux côtés de grands joueurs comme Johnny Moss, Chip Reese, Bobby Hoff et Sam Moon.

Il paraît même qu'il s'est retrouvé avec à peine 2000 jetons avant d'effectuer un retour incroyable.

Et lorsqu'a commencé le heads-up face à Bobby Hoff, Fowler était bien loin au nombre de jetons et tout le monde s'attendait à ce que Hoff devienne champion du monde. C'était sans compter l'incroyable coup de chance de Fowler qui a enchaîné un "3-outer" et un runner-runner pour prendre la tête.

L'ultime main du tournoi illustre bien la chance qu'a eu Fowler. Avec un flop J 5 3, Fowler a fait un overbet en visant la quinte ventrale. Qu'il a touché lorsque le 4 est sorti au turn. Hoff est alors allé au tapis avec une paire d'as et s'est alors rendu compte de la malchance dont il était victime.

L'incroyable victoire de Fowler a fait de lui le tout premier amateur à s'imposer dans le Main Event des WSOP.

On ne l'a plus vraiment revu ensuite, et il n'est aujourd'hui qu'un nom dans les livres parmi beaucoup d'autres.

 

Derniers Blog Posts »