Chronique d'un Grinder ordinaire (2)

Partager:
24 mars 2011, Ecrit par: PokerListings France
Chronique d'un Grinder ordinaire (2)

Durant une semaine, nous avons suivi le quotidien de Guillaume Da Silva, joueur de poker online devant l’éternel, qui à 22 ans écume les pokerrooms du net depuis déjà six années. Ce grinder originaire du 94 nous raconte ses journées souvent décalées, entre épiques sessions de cash-game, tournois marathons et vie marginale. Aujourd'hui, la deuxième partie.

> 1ère partie


~ Mercredi 2 mars ~

Variance, brokage et tilt


« J’ai fait deux sessions, pour environ 5h de jeu, toujours en grindant entre 7 et 9 tables d’Omaha.
Ça s’est encore pas mal passé, puisque j’ai gagné environ 2500€. Bon, j’ai quand même pris un coup assez sick, où j’ai full max au flop alors que mon adversaire possède un brelan. Nous partons à tapis au flop, et il touche un carré à la turn. Mais pour moi, ça reste un coup comme un autre, ce n’est pas si rare...

Je n’ai pas encore connu de gros bad run depuis le passage au .fr, tout au plus entre 3 et 5 jours. Sur les .com, il m’est arrivé plusieurs fois de connaître des mauvaises périodes qui duraient entre 3 semaines et un mois.
Je me suis déjà broke deux fois sur le .com, la dernière fois fin 2008, en partant en tilt sur les tables de cash-game : j’avais joué full bankroll sur des tables d’Omaha en 25/50$. Mais ça n’a jamais marché, je n’ai jamais doublé lors de ce type de sessions...

Dans ces moments-là, je pensais carrément à arrêter le poker online, ça me foutait dans un sale état ! Pour me rattraper, je redémarrais avec 100 euros. Une fois, je suis reparti uniquement avec les Frequent Player Points de Pokerstars. J’ai gagné un ticket pour un Sit’n Go à 40$, et puis j’ai monté 10000 $ en deux semaines en jouant uniquement en heads-up !

Aujourd’hui, j’arrive à gérer ces périodes de bad run, et j’arrête de jouer dès que je pars en tilt.
Parfois, je change aussi de variante, c’est une bonne solution et ça permet de décompresser. J’ai déjà fait des pauses de 2-3 jours, juste pour repartir ensuite sur de bonnes bases. C’est indispensable pour être plus serein et rester un joueur gagnant.
J’utilise maintenant mes FPP et mon statut Supernova sur PS pour acheter des bonus en argent réel, c’est plus pratique. »

 

~ Jeudi 3 mars ~

Quand la lassitude guette…


« J’ai joué pendant 5 heures, de 23h jusqu’à 4h du mat’ sur Pokerstars. C’est plus tard que d’habitude, car il n’y avait pas assez de tables l’après-midi.

J’ai runné assez bad, mais j’ai gagné 300€ en jouant uniquement en heads-up Omaha à mes limites habituelles.
J’ai joué assez longtemps contre un joueur que j’ai eu du mal à décaver, mais je lui prends finalement 800 euros.
Je n’ai pas touché beaucoup de jeu, c’est dommage car il ne jouait pas super-bien post-flop. Il venait de prendre 13 000 euros en gagnant un tournoi deux jours avant. Dans ce cas-là, tu as parfois tendance à jouer un peu large, et tous les regs du site voulaient l’affronter en heads-up. Du coup, je l’ai joué jusqu'à tard dans la nuit.

Mon hygiène de vie craint un peu… Je me couche à pas d’heure, je me réveille tard. Je ne fais pas d’efforts particuliers sur la bouffe ou le sport. Mais bon, j’essaye d’éviter de jouer quand je suis fatigué, et quand je ne suis vraiment pas en état, je fais l’impasse.

Généralement, je fais de bonnes nuits de 9h se sommeil. Je n’ai pas d’horaires fixes, mais c’est sûr que je joue plus en fin d’après midi et en soirée, car il y a plus de trafic. Je mets quand même un réveil au cas où, ça me saoule de me lever trop tard quand la journée est déjà finie...

Et puis quand j’en ai assez du poker online, je vais jouer en cercle, une fois par mois en moyenne.
A un moment, j’étais lassé du Texas Hold’em, je me suis donc mis à l'Omaha. Le jeu en full ring, ça me faisait chier, et les sommes à gagner ne me faisaient pas kiffer. J’avais fait le tour, j’avais le sentiment que je  ne pouvais plus vraiment progresser. En Omaha, il faut beaucoup plus réfléchir, savoir pourquoi on va miser...
Avant, j’avais l’objectif de monter de limite, de m’installer en 25/50$. Avec le .fr, ce n’est plus possible, c’est en stand-by pour l’instant. »


Propos recueillis par Maxime Arnou

- Episode 1

Partager: