8 Conseils pour écraser les débutants à la table de poker

home game4
(photo : masochismtango via Flickr.com)

Ok le terme est dur. Mais en étant objectif c'est pourtant ce que vous devriez vraiment essayer de faire si vous voulez vraiment gagner : écraser et détruire les joueurs débutants que vous avez à affronter.

Une telle mentalité peut sembler peu sportive et peut même potentiellement pousser vos amis à quitter la partie alors que celle-ci vient à peine de commencer.

Disons que pour une partie entre amis vous devez évidemment d'abord leur apprendre à jouer, et savoir quand réduire cette agressivité dans le jeu.

Mais notre but aujourd'hui dans cet article n'est pas de faire la police de la moralité. Nous allons plutôt voir les choses sous le seul angle du profit.
Utilisez ainsi ces conseils à votre propre discrétion, et n'hésitez pas à nous laisser vos commentaires.

Vous retrouverez ainsi ici des astuces pour jouer les nouveaux joueurs dans une partie d'argent classique (cash game) de No-Limit Hold'em qui a le plus de chances de se dérouler chez quelqu'un.

Notez aussi que la plupart de ces astuces ne fonctionneront pas contre un joueur compétent.

1) Catégorisez vos adversaires

IMG276
Définitivement pas peur.

A un niveau le plus basique, beaucoup de joueurs de poker peuvent être rangés dans deux catégories : ceux qui ont peur, et ceux qui n'ont pas peur.

Le constat est plutôt facile à faire en quelques tours de table. Le joueur qui a peur paiera souvent et se couchera également souvent face à des relances. Il n'animera guère le pot et il sera même rare de le voir ouvrir les enchères.

En parallèle le joueur pas intimidé effectuera des relances sauvages même avec de mauvaises cartes en mains.

Vous devriez employer une stratégie bien différente face à chaque style de joueur. Contre le joueur apeuré vous voudrez miser de manière agressive en essayant constamment de les chasser du pot. Attention en cas de relance car cela voudra dire qu'il a quelque chose.

A l'inverse si vous jouez face à un joueur qui s'en moque, il faudra rentabiliser vos mains fortes. Vous pourrez aussi payer de grosses mises avec une grosse paire.

Oh, et vous avez aussi fini par réaliser qu'il y avait un autre bon joueur à la table ? Alors c'est simple : évitez de jouer contre elle ou lui. Ne soyez pas idiot.

2) Misez... beaucoup

IMG1262
Libérez le Scandinave fou qui sommeille en vous.

Voici un concept difficile à saisir pour les nouveaux joueurs qui ont été habitués à une parade sans fin de quintes flush royales contre des carrés à la télé ou dans les films au cinéma.

La plupart de vos mains vont manquer le flop, et les mains de départ premium comme les paires d'as et de rois sont rares.

De nombreux débutants (particulièrement de la catégorie "qui a peur") vont simplement jeter leur main au flop s'ils n'ont pas réussi à s'y connecter d'une belle façon. Ce qui veut dire que vous pouvez miser sur quasiment chaque flop.

En allant plus loin vous pouvez même relancer quasiment toutes les mains et les autres joueurs vont se retrouver stupéfait d'à quel point vous pouvez continuer de toucher d'aussi bonnes cartes.

Voici une autre astuce de mise que vous pouvez utiliser contre les bleus du poker : faire une mise minimum à la river.

Les nouveaux joueurs de poker ne comprennent généralement pas le concept de la cote du pot, et s'ils ont manqué leur tirage, il y a une bonne chance pour qu'ils se couchent face à n'importe quelle mise.
Cela veut dire que vous pouvez miser 10 000 ou 1 000 pour le même résultat. C'est donc une tactique à faible risque mais à grosse récompense.

3) Les avantages des idées reçues sur le classement des mains

quadsbadbeat

Cela ne marchera que contre les joueurs qui jouent au poker pour la première ou deuxième fois.

Mais le simple fait de bien connaître le classement des mains au poker est un énorme avantage.

En fait il existe plusieurs fausses idées que les joueurs qui apprennent à jouer au poker peuvent avoir.

Les erreurs les plus courantes concernent :

 

  • Le brelan qui bat la double paire (les débutants pensent que les deux paires sont plus fortes car elles utilisent 4 cartes) ;
  • La couleur qui bat la quinte (une quinte semble plus difficile à faire pour certains nouveaux joueurs) ;
  • La hauteur de la carte la plus forte qui compte dans une couleur (s'explique d'elle-même).

En quoi cela vous aide t-il ?
Eh bien il y a plus de chances pour que vous voyez vos couleurs ou brelans payés, et parfois vous serez même capable de déduire ce que votre adversaire pense qu'il ou elle a.
Alors misez en conséquence.

4) Punissez les calls non-stop

Chips 4

L'ensemble du poker peut être résumé en trois choix distincts : miser, suivre (payer) ou se coucher.

Les nouveaux joueurs aiment suivre. C'est un fait.

Ils voient en fait ceci comme une manière sans risque de rester dans la main tout en évitant l'embarras. Avec aussi l'idée qu'une fois arrivé à la river, ils pourront toujours opter pour le choix sans risque de se coucher.

Si vous avez une paire premium, alors ne faites que miser à chaque tour. Et comme les débutants n'ont aucune idée de l'importance de la taille des mises, vous pouvez même miser gros, probablement entre 75% et 100% du pot.

Une autre astuce est d'utiliser de plus petites dénominations de jetons, pour donner l'impression que la mise est plus petite. Essayez différentes techniques pour voir ce qui fonctionne le mieux.

5) Attention à l'agression

Il est rare que les débutants sortent des clous avec de mauvaises mains. Pas impossible, mais rare.

Si un joueur relativement nouveau mise fort pré-flop, il est assez sûr de dire qu'il a probablement une main premium - ou au pire une main décente (paire ou deux figures).

Dans ces situations c'est donc juste un fold facile à faire.

6) Utilisez les maths de base pour faire mal à vos adversaires

Il y a plein de façons d'utiliser les mathématiques de base pour extraire de la valeur de vos adversaires, à commencer par régler une taille de mises optimale.

maths

Encore une fois il s'agit d'un concept dont l'importance échappe aux novices du poker. Il ne comprendront pas pourquoi vous pouvez payer de temps en temps une relance de 3 grosses blindes avec J-T, mais qu'en faire de même sur une relance x10 est la meilleure recette pour un désastre.

De ce fait vous pouvez miser plus gros avec vos grosses mains.

De l'autre côté les débutants vont assez fréquemment faire de petites mises, puis payer, payer, payer, payer pour le charme du "family pot".

Une relance dans cette situation est toujours amusante, mais vous pouvez également obtenir d'incroyable cotes lorsque vous suivez avec une main faible. 7-5 n'est pas si mauvaise lorsque vous risquez juste un faible montant pour essayer de remporter un énorme pot.

Et puis si vous floppez gros, il y aura de bonnes chances pour que quelqu'un d'autre ait aussi un quelque chose au flop. Auquel cas vous pourrez l'emmener avec vous dans un voyage dont il ne reviendra pas !

7) Prêtez attention au langage du corps de base

mike matusow 2

C'est le premier niveau mais aussi les bases de la psychologie au poker : les gens ont tendance à être plus à l'aise lorsqu'ils ont une grosse main.

Assez fréquemment vous remarquerez des joueurs de poker amateurs qui commencent à bavarder et plaisanter lorsqu'ils ont une main forte, alors qu'ils étaient calmes le reste du temps.

D'ailleurs si au contraire ils deviennent incroyablement calmes, cela peut aussi indiquer un bluff.

Cela ne marche évidemment pas 100% du temps, mais il s'agit d'un tell (signe) basique assez fiable lorsqu'il se rapporte à quelqu'un qui n'a que quelques parties de poker à son actif.

En voici quelques autres parmi les plus évidentes chez les nouveaux joueurs :

  • Un joueur qui regarde à nouveau ses cartes indique couramment qu'il vérifie leur couleur ;
  • Un joueur qui regarde directement son tas de jetons après que le flop ait été tiré, peut indiquer un signe de force (il pense déjà à miser).

8) Soyez attentif au stack de votre adversaire

Lorsque les personnes apprennent juste à jouer au poker, il se retrouvent vite très excités même après un petit gain.

De ce fait si quelqu'un s'est assis avec 20$ et qu'il quitte la table avec 30$, il s'agira pour lui / elle d'une grosse victoire.

En quoi cela vous aide t-il ? Parfois vous remarquerez des débutants mettre des jetons de côté comme s'ils s'apprêtaient à partir. C'est ce qu'on pourrait appeler la "pile du seuil de la porte" par manque d'autres termes.
En clair ils sont d'accord pour perdre un certain montant mais pas un centime de plus. Si vous décelez cette "stratégie" alors faites-les contribuer au pot puis relancez gros. Du vrai argent facile !


A lire aussi : Comment battre vos amis au poker