Comment battre les Spin & Go : 5 Conseils d'un Pro

Spin & Go

Nous vous avions proposé l'année dernière un dossier complet sur les Spin & Go et Expresso et comment y faire du profit. Nous rencontrons aujourd'hui un pro de ces tournois, qui nous raconte son parcours et vous donne 5 astuces pour y gagner régulièrement.

Le poker apporte de nombreuses choses. L'argent, la joie, le challenge intellectuel.

Mais quand on en vient aux faits, les joueurs de poker professionnels ne jouent pour aucune de ces raisons. Ils jouent car cela leur offre la liberté.

Lorsque PokerStars a créé les Spin & Go, les pros ont pensé que la liberté allait baisser. Les joueurs loisir, recherchant les petits gains rapides, ont commencé à délaisser les cash games et les tournois pour faire tourner la roue du jackpot. Les pros n'y pouvaient rien faire d'autre que se plaindre.

Mais pas tout à fait tous.

Laissez-moi vous présenter Kyle "Squire1888" Maguire. Il a 30 ans, il vient de Glasgow en Ecosse, et connaît donc une chose ou deux à propos de l'importance de la liberté.

Un voyage qui commence

Il fut un temps où sa journée de 9 à 5 voyait Maguire enchaîné à son poteau. Il était installateur dans un magasin, et travaillait partout à travers le Royaume-Uni.

Kyle Maguire
Kyle Maguire (photo PokerStars)

Les soirs, lui et ses collègues passaient le temps à jouer au poker, avant de mettre le terrible réveil pour le lendemain matin.

Maguire aimait jouer, mais n'y voyait rien d'autre qu'un jeu jusqu'au jour où il a rencontré un gars du nom de Derek Leach, qui lui appris qu'il jouait au poker en ligne en professionnel.

« J'étais stupéfait » se souvient Maguire.
Et ainsi un nouveau voyage vers la liberté pouvait commencer.

« J'étais un gros donateur au début. J'étais terrible et je jouais des sit-an-go à 180 joueurs et heads-up à 2$. Et puis un jour je me suis inscris au Sunday Million.
C'était l'un de ces anniversaires spéciaux et ils offraient une Lamborghini au vainqueur. J'ai fini 45è sur quelque chose comme 66 000 inscrits, pour un résultat de 8 800 $, et c'était ma première bankroll. »

Loin d'une Lambo, mais suffisant pour offrir à Maguire de quoi démarrer dans le monde du poker professionnel ; un voyage qui l'aura vu enregistrer des succès en MTTs (tournois multi-tables) avant de rejoindre la masse qui se plaignait de l'arrivée des parties de Spin & Go.

Aujourd'hui il ne se plaint plus.

Un joueur qui monte, avec un objectif

« J'ai été mauvaise langue avec les Spins aux début » confesse Maguire. « J'avais l'impression qu'avec un rake de 5-6%, l'hyperstructure, les multiplicateurs 2x, etc., ça les rendait imbattables et que ce n'était qu'un piège à rake pour ainsi dire.

Beaucoup continuent de le penser.
Et puis une grande légendes des sit-and-go en heads-up du nom de "bighustla" a tenté ce défi où il a joué 5000 de ces tournois en un mois, et en est ressorti gagnant pour une somme dingue. »

Kyle Maguire
Prochaîne étape : Régulier des Spin à 100$.

Maguire a alors jeté un œil plus attentif à cette section de parties, et il n'était pas le seul.

« J'en ai joué 500. J'ai trouvé une écurie et ça a décollé à partir de là. Je joue pour l'équipe "651" conduite par un boss des sit-and-go HU, connu sous le nom de Jackstack99, qui joue en 100$-1000$.

On a certains des meilleurs joueurs de Spin & Go à 100$. Et il y a aussi beaucoup de nouveaux talents venant des 15$-60$ et qui frappent à la porte des 100$. »

L'écurie consiste en 25-30 joueurs qui tentent leur chance pour le gros lot, à des enjeux qui s'échelonnent entre 7 et 100$.
Maguire est l'un de ces joueurs qui montent, essayant d'atteindre certains objectifs d'équité qui lui sont confiés, pour pouvoir devenir un régulier des parties de Spin & Go à 100$.

« Les Spins à 60$ représentent 99% de mon activité de grind » précise t-il.

Jouer quand on est à son meilleur

S'il joue 7 heures par jour en passant aussi du temps en dehors avec les coachs de l'écurie, Kyle ne s'en tient pas à un planning régulier car sa liberté reste importante.

D'autant que Maguire a un fils de 6 ans et une belle-fille de 5 ans, il ne voit donc pas d'inconvénient à être l'un des "spinners" aux plus faibles volumes dans l'équipe.

Chip Stack
Si vous n'êtes pas pleinement concentré, vous brûlez de l'argent.

« Je crois à l'importance de jouer quand tu es à ton meilleur et que tu es concentré, sinon tu jettes juste de l'argent par les fenêtres. »

Mais quel est au juste son emploi du temps ?

« Je joue deux tables au maximum car j'ai un accord sur l'EV sur un certain nombre de parties, pour monter à 100$. Je pense qu'avec plus de deux tables il devient super facile de manquer des situations.

Je connais certains grinders au gros volume qui ont des stats juste incroyables. Des gars comme "spin4play" et "luiscoppel" jouent quelque chose comme 10 000 Spins par mois et dégagent 3-4% d'evROI (retour sur investissement) ce qui est juste irréel.

J'en joue 1500 par mois en gros, ce qui est faible. Mon evROI à 60$ d'enjeux sur PokerStars est de 2,8% sur 5000 parties. Je me suis fait dépouiller la première fois que je suis monté d'enjeux. De 15$ à 30$ était le saut le plus difficile, mais je m'améliore constamment.

Je ne suis qu'à une centaine de parties de l'objectif pour monter, un evROI de 4% sur 2000 parties. Alors j'espère y arriver et y rester dans un futur proche. »

La plus grosse victoire de Maguire fut un jackpot à 6 000 $. Loin d'un "Solid Penis" reparti avec 250 000 $ en juillet ou encore de ce joueur russe millionnaire en 2015, mais pas mal pour 3 à 5 minutes de boulot.
Il a testé le même type de jeux sur d'autres sites, pour tâter le terrain, mais est toujours revenu à PokerStars.

« Ils ont le meilleur logiciel et des parties qui tournent 24h/24 et 7j/7. Même s'ils font pas mal de changements qui sont mauvais pour les habitués en ce moment, j'ai peur que ça reste le meilleur site. »

Jouer à des Spin & Go sur PokerStars


Alors la question que vous vous posez sans doute toujours, et à laquelle nous allons maintenant répondre, est sans doute comment devenir un gagnant régulier des Spin  Go ?
Voici 5 astuces et conseils de notre ami.

Conseil #1 : Etudiez le jeu en heads-up

« J'étudierais le jeu en heads-up autant que possible, vu que c'est un format "tout pour le vainqueur". Plus votre win rate / taux de victoires sera bon en heads-up, plus vous ferez d'argent sur le long terme.

Il existe un site géré par des gens compétents, husng.com. Ils ont beaucoup de contenu gratuit et des packs vidéos que vous pouvez acheter. Je recommande que vous y jetiez un coup d’œil. »

bertrand grospellier 30578
Les parties seront toujours là.

Conseil #2 : Programmez vos sessions intelligemment

« Au lieu de jouer des sessions de 7 heures comme on peut le faire en MTTs, je joue 1h30, je fais une pause, je joue 1h30, je fais une nouvelle pause...

Je répète ça jusqu'à ce que j'ai atteint mon objectif de volume pour la journée.

Si je commence à jouer mal, j'arrête. Les parties seront toujours là, elles ne vont pas s'envoler. »

Conseil #3 : Soyez concentré

« Les Spin & Go sont éprouvants et vous devez vous concentrer car vous êtes en jeu dans quasi chaque main.
Vous devez être au point, et ne pas jouer de sessions de 3 ou 4 heures car vous faites ensuite des erreurs et celles-ci vous coûtent de l'argent.

Limitez le nombre de tables que vous jouez et fermez/éteignez toutes les autres formes de stimuli comme les médias sociaux, Skype, votre téléphone... »

Conseil #4 : Faites ami avec les autres "Spinners"

« Essayez de vous faire des amis au poker, qui jouent au plus haut niveau possible, et étudiez avec eux ou parlez de vos mains et de situations autant que possible.

Tout le monde pense qu'il est meilleur qu'il ne l'est en réalité au poker. Aujourd'hui les parties sont difficiles, avec tout le coaching, vidéos et sites d'informations qu'il est possible de trouver. Tout le monde devient donc meilleur.

Alors pour continuer de gagner de l'argent, vous devez rester en avance, et parler de vos mains avec quelqu'un de meilleur que vous est une bonne façon de faire. »

Conseil #5 : Ne couchez pas votre bouton

« Ne jetez jamais vos cartes au bouton en heads-up, à moins que quelqu'un vous donne une vraiment bonne raison de le faire ! Jouer en position est 100 fois plus facile que de jouer hors de position au poker.

Alors limpez donc une main avant de penser à la coucher ; si des joueurs commencent à isoler vos limps vous pouvez ensuite contrer en limpant/relançant avec un éventail de mains fortes. »

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire