Alex Dreyfus : “Il va se passer quelque chose d’énorme d’ici 18 mois.”

alex dreyfus 1
Alex Dreyfus

Deux étages au-dessus de l’agitation de l’EPT Londres, les grands dirigeants et partenaires du poker se sont réunis il y a quelques semaines pour écouter ce que Alex Dreyfus, Hermance Blum et Edgar Stuchly avaient à leur dire quant au futur du poker. PokerListings vous propose un compte-rendu et ce qu'il fallait retenir de cette conférence.

Orchestré par le PDG du Global Poker Index Alex Dreyfus, ce tout premier sommet international du marketing sportif et du poker a rassemblé à la fois divers représentants du monde du poker et des médias grand public pour entendre le GPI, l’EPT et le WPT partager leur vision du poker.

Dreyfus, propriétaire à la fois du GPI et de la base de données Hendon Mob, a ouvert la conférence en comparant le poker et les autres sports plus médiatisés.

Le poker et le sport partagent des valeurs communes, c’est pourquoi nous pensons que nous pouvons faire la promotion du poker comme de n’importe quel autre sport. Le poker est bel et bien devenu grand public.

Alors comment faire du poker un sport dans les médias ? Pour Dreyfus, il est temps de le “sportifier”.


Une popularité toujours croissante

Pour Dreyfus, “le succès des émissions de poker prouve qu’il y a plus de gens qui suivent des diffusions en streaming en direct que la télévision.

Harvard
Le poker a fait son entrée à Harvard.

Il est vrai que la poker a depuis longtemps envahi tous les niveaux de la société et en particulier les plus aisés. On estime qu’il y a aujourd’hui 100 millions de joueurs de poker amateurs, dont beaucoup d’athlètes connus ou de célébrités.

Les gens qui fréquentent les sites de poker ont ainsi en moyenne 36% de chances en plus de gagner plus de 150 000$ par an que ceux qui fréquentent les sites généralistes.

Vous vous souvenez de Neymar Jr qui a préféré jouer au poker plutôt que voir son équipe s’écrouler face à l’Allemagne en quart de finale de la Coupe du monde ?
Des grandes entreprises comme Microsoft organisent des tournois caritatifs, des stars comme Eva Longoria jouent au poker aussi. Peut-on faire plus grand public que cela ?

Le poker a même fait son entrée à l’université : des professeurs de droit à Harvard utilisent la stratégie du poker dans le cadre de leurs cours de commerce.

On entend souvent que le poker n’avance plus, voire qu’il décline ou qu’il est en train de “mourir”, mais les chiffres montrent en réalité que le poker n’a jamais été aussi populaire, qu’il s’agisse de diffusion à la télévision ou de pratique.


Le début d’un nouveau boom

Pour Dreyfus, il est donc temps de passer à la vitesse supérieure pour que la production et la diffusion de contenu poker soient équivalentes à celles des autres grands sports.

Les contenus poker devraient être distribués comme n’importe quel autre contenu grand public, et le GPI s’est par exemple déjà associé à de grands médias comme USA Today, le réseau Cinesports et SportingNews.com.

De grandes choses se préparent,” affirme Dreyfus. "Les sponsors, ce n’est que le début.

Tournament Area2013 WSOP EuropeEV021K Re entryDay 1AGiron8JG2
Bientôt un nouveau boom du poker ?

Le poker est une industrie jeune mais qui génère des chiffres énormes, il va se passer quelque chose d’énorme d’ici 18 mois.

La Californie va réintroduire le poker en ligne et ensuite tout s’enchaînera. L’argent dépensé en Californie se répartira dans les autres états.

Nous sommes à l’aube d’un nouveau boom du poker et il sera au moins aussi gros que le premier.


Un futur plein de promesses

Après la communication de Dreyfus, les auditeurs ont eu droit à une courte présentation de l’histoire et de la situation actuelle du World Poker Tour et de l’European Poker Tour.

Edgar Stuchly était présent pour représenter l’EPT, tandis que Hermance Blum, récemment nommée Directrice générale du WPT en Europe, a pris la parole pour évoquer le WPT.

Les deux ont très largement insisté sur la dimension interactive de leurs stratégies marketing. Le WPT est aujourd’hui suivi dans plus de 150 pays, pour environ 1 million de spectateurs par épisode de la saison 12.

Le WPT semble avoir saisi l’air du temps. Comme Blum l’a dit, ils sont actuellement en train d’analyser plus précisément leur public afin de proposer à la fois des formats qui leur conviennent mieux et qui permettraient d’attirer de nouveaux joueurs.

Et l’EPT n’est pas en reste, puisqu’il s’agit du plus grand circuit poker du monde en termes de nombre de joueurs. La diffusion en direct sur Internet est disponible en 14 langues et dans 50 pays.

Nous avons déjà des millions de clients,” explique Stuchly. “Mais ce n’est que le début.

 

Derniers Blog Posts »