Conseils de pros : Maria Ho apprend à devenir Millionnaire

Maria Ho apporte son expertise en analysant 16 mains de poker disputées durant le tournoi Millionnaire Maker des WSOP 2015.

Le Millionnaire Maker à 1.500$ de droit d'entrée des WSOP 2015 a attiré 7275 joueurs.
J'étais l'un d'entre eux.

C'était mon deuxième tournoi des Series, le premier ayant été le Colossus, et ce fut la première fois de toutes la compétition que ma table n'aura jamais cassé.

J'imagine que ce n'était juste pas de chance que c'était une table où il n'y avait pas beaucoup d'opportunités.

Ce fut un tournoi frustrant. J'ai bien démarré, mais n'ai pu capitaliser vu que les joueurs les plus faibles se sont fait éliminer, et que leur siège fut vite occupé par des joueurs bien plus forts.
Je suis sorti lors du dernier niveau de la journée, quand j'ai perdu un coin-flip à 50 grosses blindes avec AK contre JJ.

Voici en tous les cas 16 mains que je trouve digne d'intérêt.
Et je remercie Maria pour avoir pris le temps d'apporter son œil de professionnelle pour les étudier.

Tournoi : Event 16 - Millionnaire Maker
Buy-in : 1.500$
Stack de départ : 7 500 jetons
Niveaux de blindes : 60 minutes

IMG3045

Main n°1

(Niveau : 25/50)

Nous somme 7 à la table, quand Michelle Lawson ouvre à 150 en début de parole. Je paie en fin de table avec une paire de deux, et les deux blindes suivent.

Flop : J 9 2

Lawson mise 525, je relance à 1100, les blindes se couchent, et Lawson suit.

Turn : Q

Lawson mise 2500, et je paye.

River : 6

Lawson checke, je mise 1500, elle paye et jette ses cartes lorsqu'elle voit ma main.

Mes commentaires : Je pense que la relance au flop est standard. Je n'ai pas beaucoup aimé la turn. Je chevillais son éventail à AA-QQ, AJ, KJ, et QJ après qu'elle a payé ma relance sur le flop. Lorsqu'elle ne mise pas à la river, je pense que ma main est bonne. J'ai envisagé de la mettre à tapis, mais je ne voulais pas la forcer à se coucher, aussi j'ai misé plus petit.

L'avis de Maria : Normalement je ne relancerais pas un flop aussi sec avec n'importe quelle main, et j'incluerais une main aussi forte qu'un brelan dans mon éventail pour suivre, pour lui permettre d'envoyer une deuxième cartouche avec des mains plus faibles, tout en camouflant la force de ma main. Comme la main est jouée, je paierais aussi simplement la mise à la turn. Une fois checké à la river, j'enverrais tout car nous avons seulement un peu plus de la moitié du pot derrière.

Main n°2

J'ouvre à 175 UTG, avec une paire de dames, et 6 joueurs payent.

Flop : K 9 6

Je mise 350, le bouton suit, et Michelle Lawson fait tapis pour 2300. Je me couche.

Mes commentaires : Je ne suis jamais sûr si je dois miser ou checker sur ces flops. Considéré le nombre de joueurs qui ont payé, je pense que j'aurais dû checker/me coucher.

IMG7546

L'avis de Maria : Je commencerais par un check, et j'évaluerais l'action derrière moi avant de décider de suivre ou me coucher face à une mise au flop, bien que je pencherais pour un fold avec tant de joueurs voyant le flop. Comme la main est jouée, je me coucherais face au tapis adverse.

Main n°3

J'ouvre à 175 UTG, avec Q J, et j'obtient deux suiveurs (au bouton et en petite blinde).

Flop : J 9 8

Je mise 200, et les deux joueurs suivent.

Turn : 7

Je checke, le bouton mise 500, et je me couche.

L'avis de Maria : Je préfère checker ce flop (dans l'intention de check/call), vu que c'est un flop très connecté, qui favorise leur éventail de call plus que leur éventail de relance. De la manière donc c'est joué, je pense que check/folder à la turn est ok, étant donné que nous aurons des mains plus fortes dans notre éventail avec lesquelles continuer.

Main n°4

(Niveau 2 : 50/100)

Le cut-off ouvre à 250 (avec un stack de 7500), et je défends ma grosse blinde avec K J (avec un stack de 9650).

Flop : K 9 6

Nous checkons tous les deux.

Turn : A

Je check-call une mise de 500.

River : 4

Je check-fold sur une mise de 800.

L'avis de Maria : Je jouerais cette main de la même façon, bien que je paierais occasionnellement à la river si je pense que vilain bluffe trop. L'as à la turn favorise vraiment l'éventail pour checker en retour de la part du relanceur initial, par conséquent il aura beaucoup de mains meilleures que la nôtre.

IMG8496

Main n°5

(Niveau 3 : 75/150)

Il y a une relance à 400 d'un joueur en milieu de parole (tapis de 15000), la petite blinde paye (tapis 7000), et je paye aussi en grosse blinde avec A T (tapis 9000).

Flop : 9 3 3

La petite blinde checke, et je décide de prendre l'initiative pour 375, avec pour plan de miser à nouveau sur n'importe quelle carte haute ou pique à la turn. Seule la petite blinde suit.

Turn : Q

La petite blinde mise 1025, et je paye.

River : 2

La petite blinde mise encore pour 2000, et je me couche.

Mes commentaires : J'ai considéré relancer à la turn, mais senti qu'il ne prendrait l'initiative qu'avec une dame ou une main de type A-3, aucune qu'il serait probable de voir couchée.

L'avis de Maria : Je préfère commencer cette main par un check, et je poursuivrais face à n'importe quelle mise de la moitié du pot ou inférieure, étant donné que nous aurons la meilleure main et parfois un tirage backdoor.
Comme la main est ici jouée, je suivrais simplement la turn également et me coucherais sur la mise à la river.

Main n°6

Un joueur très serré à la petite blinde ouvre à 375 (tapis de 6000), et je paye en grosse blinde (tapis de 11000) avec A 2.

Flop : A 9 8

Il mise 600 et je paye.

Turn : T

Il mise 1750 et je me couche.

Mes commentaires : Je n'ai pas développé de stratégie vraiment solide pour le jeu en petite blinde et en grosse blinde. Je ne suis pas sûr de quand relancer, payer, ou limper. J'avise au fur et à mesure, et je sais que chaque situation est différente, mais je suis intéressé par ce que tu en penses.

IMG2978

L'avis de Maria : Blinde contre blinde, j'ai ici tendance à payer la plupart des ouvertures comme nous avons la position, que nous obtenons un bon prix, et que nous avons un éventail pour sur-relancer d'une valeur assez lourde. Je pense qu'il est plus important de faire attention à comment ton adversaire joue sa petite blinde (s'il limpe beaucoup, l'abandonne, ou relance beaucoup), et de s'adapter en conséquence. Je jouerais cette main de la même manière.

Main n°7

(Niveau 5 : 100/200 ante 25)

Un gars assez actif relance à 600au hi-jack (tapis 17000), le cut-off flat call (tapis 15000), et je sur-relance à 1700 depuis la petite blinde (tapis 9000) avec K Q. Le cut-off est le seul à me payer.

Flop : A 3 2

Je mise 2100 et il se couche.

L'avis de Maria : J'aime vraiment ce squeeze. C'est une main qui se joue vraiment bien avec l'initiative, et nous permettons à des mains dominées de continuer. Je réglerais cependant la taille du squeeze juste un peu plus grosse pour leur donner une cote du pot plus mauvaise (2200). Je préfère un continuation-bet plus petit également sur un tableau aussi sec (un tiers du pot).

Main n°8

J'ouvre à 500 UTG avec A A (tapis de 11000), le cut-off paye (tapis 7000), et la grosse blinde aussi (tapis 15000).

Flop : Q 7 2

Je mise 875 et le cut-off suit.

Turn : T

Je mise 2100 et le cut-off se couche.

L'avis de Maria : Bien joué !

IMG2727
Giuseppe Pantaleo, pris la main dans le sac.

Main n°9

Giuseppe Pantaleo ouvre à 400 en milieu de parole (sur 4500), le cut-off suit (tapis de 5000), et je pars à tapis depuis la petite blinde (pour 12000). Ils se couchent tous les deux.

L'avis de Maria : Bon travail en sachant que Giuseppe ouvre en étant assez large ici, et pour récupérer les 1100 jetons d'argent mort au milieu !

Main n°10

J'ouvre à 500 UTG, avec A K. Giuseppe (encore lui) part à tapis pour 4000 en milieu de parole, et la petite blinde fait aussi tapis pour plus de 80bb. Pour la part j'ai 60bb. J'hésite un moment puis je jette mes cartes. Pantaleo montre 9-9 et perd face aux dames du joueur de la small blind.

Mes commentaires : A mon avis c'est une situation où le professionnel obtient un avantage sur un joueur amateur. C'était un tournoi ré-entrée. Je savais que Pantaleo était large et je ne me préoccupais pas vraiment de lui, mais il semblait absurde de partir en coin-flip pour un pot aussi gros avec AK, vu que je savais qu'il avait TT, JJ, ou QQ. Il y avait aussi la possibilité qu'il ait AK. Si j'avais eu plus d'argent j'aurais pu tenter le coup et donc soit continuer avec un tapis de plus de 120bb, soit prendre une ré-entrée. Si j'avais eu l'argent j'aurais payé. Je sais que tu ne peux pas gagner le tournoi au Jour 1, mais plus de 120bb à ce stade aurait été énorme.

L'avis de Maria : Je me coucherais juste ici aussi. Je pense que Giuseppe est en fait plus serré que tu penses (il envoie tout face à ton éventail d'ouverture UTG en position intermédiaire avec 20bb, et ne peut donc pas être tant large). La petite blinde devrait aussi le savoir, et ne suivra donc probablement qu'avec JJ+ et AK+.

Je ne pense pas que le fait que ce tournoi soit ré-entrée ou le fait d'avoir une bankroll plus grosse affecte la situation autant que tu le penses.

Main n°11

(Niveau 6 : 150/300 ante 25)

Un joueur actif au cut-off envoie 600 (tapis de 20000). Le bouton flat call (tapis 25000), et je suit aussi avec Q J en petite blinde (tapis de 14000).

Flop : A 3 2

Je checke, le cut-off mise 800, et le bouton paye. Je check-raise à 2100 et prend le pot.

L'avis de Maria : La situation est très dépendante du joueur. Entre un check-call et un check-raise c'est proche. Si ton adversaire fait trop de continuation-bet et se couchera souvent face à beaucoup de pression, alors checker-relancer est bon. Si nous check-raisons, nous devrions le faire plus gros, pour lui donner une cote du pot plus mauvaise, et lui rendre les choses plus difficiles s'il veut continuer.

IMG0220

Main n°12

Un joueur actif envoie 700 depuis le milieu de parole (tapis de 20000). Je sur-relance à 1675 au cut-off, avec A Q en mains (tapis de 18000), et il suit.

Flop : T 6 3

Je mise 1675 et il paye.

Turn : K

Je mise 2875 et il se couche.

L'avis de Maria : J'aime la façon dont tu as joué cette main.

Main n°13

(Niveau 7 : 200/400 ante 50)

Un gars discret fait 800 avec un tapis de 30000 en milieu de parole. Un autre joueur que je sur-relançais souvent (et qui se couchait à chaque fois) paye en position (tapis de 20000). Je sur-relance à 2175 en petite blinde, avec A 9 (avec un tapis de 20000), et ils se couchent tous les deux.

L'avis de Maria : Le squeeze est correct, mais ton sizing est trop petit ici. Tu les fais seulement risquer 1375 de plus pour voir un flop pendant qu'il y a approximativement 4500 au milieu. Une relance à 3000 serait bien meilleure.

IMG3148

Main n°14

J'ouvre à 850 depuis le cut-off, avec A J (tapis de 22000), le bouton call (tapis de 13000), et la petite-blinde 3-bet à 2200 (tapis 12000). Je me couche.

L'avis de Maria : Il semble que tu as été plutôt actif jusqu'à présent. Si la petite blinde en est consciente et compétent, alors je paierais plutôt juste ou partirais à tapis face à son 3-bet. Notre main est bien trop forte pour la coucher, et nous avons la position sur lui.

Main n°15

(Niveau 8 : 200/500 ante 50)

Il y a une ouverture à 1100 en début de parole (tapis de 40000). Je sur-relance avec A 3 (avec un tapis de 15000), et il suit.

Flop : A Q 6

Nous checkons tous les deux.

Turn : 2

Il check-call une mise à 2600.

River : 3

Nous checkons tous les deux, et il jette ses cartes quand il voit les miennes.

L'avis de Maria : La sur-relance n'est pas obligatoire, mais c'est une bonne main pour bluffer en 3-bet, comme elle bloque certaines des mains fortes qu'il peut avoir, et qu'elle se joue très bien dans les pots sur-relancés (elle peut flopper top paire ou des tirages vraiment forts). Je jouerais de la même façon après le flop.

Main n°16

J'ouvre au cut-off avec A Q, pour 1100 (avec 17000 de tapis), et un jeune joueur très agressif 3-bet à 2500 au bouton. Je paye.

IMG4086

Flop : A Q 6

Nous checkons tous les deux.

Turn : 9

Je mise 3500 et il suit.

River : T

Je checke, il mise 8000 et je suis. Il jette ses cartes en me disant qu'il avait deux paires.

Mes commentaires : C'était la dernière main avant la pause, et je n'étais pas concentré. Cela arrive souvent quand je suis impliqué dans une main avant le break, ou la dernière main de la nuit. C'est comme si je m'éteignais. Si je m'étais mieux concentré sur cette main, j'aurais pu check-raiser à la river.

Justin Liberto est ensuite déplacé à notre table avec un tapis énorme. Entre lui jouant toutes les mains et moi étant card dead (ne touchant rien), je descends à 20bb au Niveau 10 et je finis par perdre un coin-flip avec une paire de valets.

L'avis de Maria : J'aime le move pré-flop, le check au flop et la mise à la turn. Je miserais moi-même cette river car sinon nous prenons le risque de le voir checker en retour des mains plus faibles, avec lesquelles il aurait pu suivre une mise à la river.

Il semble que tu as plutôt bien joué au global, en ayant su rester agressif quand il le fallait. Et ta sortie ressemble à une situation assez standard en tournoi.