Coup d'envoi de l'EPT de Copenhague

The trophy heave
Tim Vance ne sera pas de la partie pour défendre son titre

Après une manche de Deauville très suivie le mois dernier, c'est cette semaine au tour de Copenhague d'accueillir l'étape suivante de la cinquième saison de l'European Poker Tour.

C'est à partir d'aujourd'hui, et jusqu'à samedi que se tient la 8ème manche de l'European Poker Tour saison 2008/2009, au Radisson SAS Scandinavia Hotel du Casino de Copenhague.
Près de 500 joueurs (460 l'an dernier) sont attendus dans la capitale danoise pour y disputer le Main Event à 50 000 couronnes danoises de droit d'entrée (6700€).

L'affluence devrait majoritairement être composée de joueurs scandinaves (deux tiers l'an dernier), d'autant plus que se déroulera en marge de l'événement la tenue des Scandinavian Poker Awards, cérémonie qui se verra récompenser les meilleurs joueurs norvégiens, suédois, danois et finlandais dans plusieurs catégories (meilleur joueur live, meilleur joueur en ligne, novice de l'année, meilleure joueuse, et meilleure performance de l'année). Johnny Lodden, Annette Obrestad, Peter Eastgate, Gus Hansen, son prochain adversaire de boxe (!) Theo Jorgensen, ou encore Patrik Antonius, sont quelques-uns des favoris pour ces prix.

Outre tout ce beau petit monde qui devrait être présent, l'on retrouvera également un fort contingent estampillé PokerStars, salle partenaire de l'EPT : Alex Kravchenko, Dario Minieri, Isabelle Mercier, Luca Pagano, Ivan Demidov, ainsi que notre Elky national. Il devrait être rejoint dans le clan français par Arnaud Mattern et Pascal Perrault.

Le tenant du titre, l'américain Tim Vance, qui avait en 2008 remporté le premier prix d'1,2 million de dollars en s'étant qualifié via un satellite gratuit, ne sera en revanche pas de la partie, ayant choisi de participer au WPT L.A. Poker Classic se tenant à partir du 21.
A noter que le heads-up l'ayant opposé au danois Soren Jensen s'était trouvé être le plus long de l'histoire de l'EPT.

Un seul français avait réussi à se hisser dans l'argent lors de l'épreuve de l'an dernier, Nicolas Dervaux, auteur d'une belle 6ème place (pour un prix de 199 000 $). Et même si la représentation tricolore sera faible, nous tournerons comme toujours avec attention nos regards vers les performances de nos joueurs afin d'espérer encore mieux cette année.
Peter Eastgate, pas encore auréolé de sa victoire dans le Main Event des WSOP, avait pour sa part également terminé « In The Money », en 32ème position.

Derniers Blog Posts »