Deauville à l'heure du BPT et de l'EPT

Cash in Briefcase Cash on Table

Le Barriere Poker Tour continue son petit bonhomme de chemin. Le désormais célèbre circuit du groupe éponyme s'arrêtait la semaine dernière à Deauville pour sa 8ème étape. Mais c'est officiel, la cité balnéaire accueillera également très prochainement une étape de l'EPT.

Le Barriere Poker Tour faisait la semaine dernière étape en Basse-Normandie, à Deauville. 209 joueurs étaient départ du Main Event (à 1000€ de buy-in pour un prizepool de 200 000 €).

L'un des hommes forts du moment, Rémy Biechel, y chutait rapidement, perdant tous ses jetons sur un flop pourtant magique au niveau des tirages (quinte, couleur, quinte flush). Malheureusement pour lui et malgré donc de nombreux outs, aucun n'allait rentrer et les as de son adversaire pouvaient souffler.

Willy Korchia, Jacques Zaicik, Otto Richard, Jan Boubli, Guy Sitbon, Jérôme Zerbib, allaient être quelques-uns des joueurs à suivre le même chemin au cours de la journée.

Parmi les noms les plus connus, les satisfactions furent à mettre au crédit d'Antony Lellouche et Roger Hairebedian, terminant le Day 1 confortables en jetons. Parmi les 75 qualifiés du jour, l'on pouvait également retrouver Amandine Bessi, croupière bien connue des téléspectateurs de Direct Poker sur Direct 8, ainsi que Stéphane Bazin auteur d'un bon démarrage, et François Tardieu.

A la lutte dans la quête des 21 places payées, Lellouche allait chuter contre les as avec AK en mains, Bazin, Tardieu et Hairebedian en faisant de même, à quelques encablures de l'argent.

Le vainqueur se nomme Bruno Haddad. Il remporte le premier prix de 62 640 €.

Alain Daien, « runner up », repart pour sa part avec 35 000 €.

Le tournoi a également été l'occasion de l'annonce du retour de l'EPT (European Poker Tour) sur le territoire français, via Philippe Pouillard, directeur des jeux de table du groupe Barriere. Rendez-vous est ainsi pris du 20 au 24 janvier 2009 pour la tenue à Deauville d'une étape de l'un des plus grands circuits de la planète.

Le buy-in sera de 5000 (+300) €, mais de nombreux pré-satellites qualificatifs (à 90€) seront jouables dans les quelques 25 casinos du groupe, permettant de rejoindre de nouveaux satellites à 560€. Avant une éventuelle prolongation du rêve cette fois au pied des plages normandes.

 

Derniers Blog Posts »