L'Ennui du Joueur de Poker

Partager:
14 juin 2011, Ecrit par: Fred Guillemot
Posté dans: PokerListings France , Divers
L'Ennui du Joueur de Poker

Qu'on se le dise : le joueur de poker est parfois un animal triste. Et pas que lorsqu'il perd.

On le répére souvent : la patience est une des qualités du bon joueur de poker. En partie live, il peut en effet se passer des heures sans que vous ne touchiez la moindre main potable. Et souvent, quand vous découvrez fièvreusement enfin une main décente, en le disant vite au vu de tout ce que vous avez touché jusque là (du genre petit as, ou deux figures), évidemment vous êtes complètement hors de position, ou quelqu'un aura relancé avant vous.

duhamelfiltered2
Le lecteur mp3, l'accessoire indispensable des champions. N'est-ce pas M. Jonathan Duhamel ?

Plus la structure est bonne (niveaux longs, à partir de 45 minutes - 1 heure, et des blinds qui augmentent donc peu rapidement), et plus les premiers niveaux, habituellement peu animés, peuvent sembler une éternité. Au moins pour les joueurs qui ne cherchent même pas à entrer dans les pots à ce tarif.

Alors il n'est pas rare de voir les joueurs dans un état proche du désintérêt le plus total de ce qu'il se passe. Certains vont même jusqu'à "sécher" les débuts de partie, n'arrivant qu'une ou deux heures plus tard !

Ce qui dans un sens va à l'encontre de ce qu'on conseille aussi : être attentif au jeu même quand on est pas dans le coup, observer et "profiler" les adversaires, ...). Bon évidemment les premiers niveaux ne veulent pas toujours dire grand chose. Et certains joueurs peuvent même en profiter pour se construire une fausse image d'eux, ou même jouer d'une manière différente qu'ils le feront plus tard.

jorgensenfiltered
Quand on s'ennuie, quoi de mieux le plus souvent qu'un bon vieux bouquin. Et ce n'est pat Theo Jorgensen qui dira le contraire.

Et puis les stars, c'est presque devenu pour elles une façon de se la jouer, genre "ouais c'est bon je vais pas perdre mon temps quand ça joue petit, j'viendrai plumer tout le monde quand ça commencera à devenir intéressant".

A quand la Playstation ?

Mais bon, en tous les cas, dans les grands tournois à plusieurs milliers de joueurs tels que les EPT ou WSOP, avec des Day 1 à quelques 400 ou 500 joueurs, les journées sont longues. 12 heures à la table, même quand on est passionné, on finit par fatiguer. Et donc à s'ennuyer.

rrrzzzfiltered
Quand le smartphone ne suffit plus, pourquoi pas un iPad tant qu'on y est. A quand la télé et la Playstation ?

Alors que font les joueurs ? L'objet devenu presque un indispensable : le lecteur mp3, couplé ou non avec le smartphone kivabien. Ca permet en plus de succomber à l'autre mode : tweeter tout et n'importe quoi. Le 36-15 ma vie avec Facebook et consorts, après tout ça occupe et en plus ça intéressera bien du monde.
Certains n'hésitent pas en même temps à passer en mode autiste complet, avec de volumineux casques en lieu et place des traditionnels écouteurs, d'un gabarit qui en ferait presque parfois pâlir un David Guetta.

Cette forme de "rituel" est en tout cas devenue très amusante à observer aux tables de ces grands tournois. D'autant qu'avec la technologie, les joueurs vont parfois toujours plus loin, parfois limite jusque dans le ridicule. A croire que s'ennuyer et montrer son désintérêt, ça fait "cool"...
Bon, du coup, à quand alors carrément l'oreiller ?

Partager:

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Kivi 2011-06-27 07:04:43

Un bon Brest-Nancy en streaming sur l'Ipad et le tour est joué !