Entretien exclusif avec Ludovic Lacay

La relève du poker français n'a peur de rien ni de personne, et elle commence sérieusement à le prouver. Ludovic Lacay en est devenu la figure de proue en quelques semaines grâce à des performances remarquables lors de ses deux derniers tournois, et pas des moindres, le WPT et l'EPT.



Ludovic, 3 semaines après l'exploit de ta seconde place au WPT de Barcelone, comment s'est passé le retour sur terre ? Es-tu parvenu à réaliser ?

Le retour s'est très bien passé, je réalise de plus en plus notamment grâce a l'engouement de la communauté français sur internet.

Tu viens d'enchaîner avec une autre très belle performance, une 11ème place à l'EPT de Dublin. Plus qu'un rush, aurais-tu trouvé la formule magique pour parler aux cartes ?

Je ne sais pas ! J'ai pris confiance a Barcelone et cela a vraiment joué en ma faveur a Dublin, je jouais plus détendu, plus agressif encore, c'était génial !

Depuis combien de temps joues-tu au poker ? Quels avaient été tes résultats notables jusqu'ici ?

J'ai commencé à jouer sur Internet en septembre 2005. J'ai joué en tout et pour tout 5 tournois majeurs, WSOP, WSOP 5000$ Short-handed, EPT Londres, WPT Barcelone, EPT Dublin. J'avais gagné quelques tournois sur le net mais jamais été payé en live avant Barcelone.

En début de tournoi tu n'étais pas forcément très bien placé en jetons. Dans quel état d'esprit étais-tu à ce moment là ? As-tu toujours été confiant pour remonter et aller bien plus loin ?

Oui et non. Je savais que mes chances étaient faibles et qu'il allait falloir tenter le tout pour le tout, c'est ce que j'ai fait et cela a plutôt bien marché.

Tu as reçu un fort soutien de la communauté française du poker sur Internet tout au long de ton parcours. Qu'en a t-il été des mots des stars du poker mondiales que tu as croisées aux tables ? On pense notamment à Barry Greenstein et Gus Hansen que tu t'es permis le luxe d'éliminer...

Pour être honnête je pense qu'ils étaient tout deux trop déçus au moment de leur élimination pour me glisser un mot sympa. Barry m'a quand même dédicacé (comme il le fait pour chaque joueur qui l'élimine) un exemplaire de son remarquable livre, Ace on the river.

Bien qu'à la mode le poker reste aussi encore un peu marginalisé. As-tu eu tout de même eu les honneurs de quelques médias locaux de ta ville (Toulouse) ?

Toulouse Mag m'a cité dans un reportage sur le poker. Rien de spécial niveau média, mais l'engouement est lui bien présent chez mes amis et connaissances qui sont tous très fiers de ma performance !

Hormis la belle cagnotte récoltée, que va changer pour toi cette performance à partir d'aujourd'hui ?

Comme je le disais précédemment j'ai gagné de la confiance et de l'expérience en gros tournois, c'est très important pour la suite !

Quel est maintenant ton programme des prochains mois ?

Je ne sais pas vraiment a cause de mes examens, sûrement l'EPT Prague et l'EPT Nassau mais il faudra que je vérifie les dates.

 

Derniers Blog Posts »