EPT Barcelone : Que retenir du Day 1A ?

IMG7665
Au premier plan (en tee-shirt gris foncé à gauche du croupier), Alex Stevic, premier vainqueur EPT en ces mêmes lieux en 2004.

La saison 2013-2014 de poker est lancée ! Retour sur le Day 1A de l’EPT de Barcelone avec l’essentiel des infos à retenir sur ce premier jour de compétition.

518 inscrits. Après un Estrellas Poker Tour Grand Final ayant atteint les 1798 entrées quelques jours auparavant, le Main Event de cet EPT de Barcelone est lui aussi bien parti pour battre des records.
L’an dernier, il avait déjà battu le record du plus grand tournoi de poker jamais organisé sur le sol espagnol avec 1082 participants.
Sachant que l’on devrait voir au moins autant de joueurs ce lundi pour le Day 1B (433 sont déjà inscrits cette nuit), ce chiffre devrait donc vraisemblablement être battu.

Sur ces 518 partants, 288 auront survécu.
Le chip leader est l’Espagnol d’origine serbe Dragan Kostic (qui avait terminé sur la deuxième marche du podium de ce même tournoi en 2011).

Parmi les autres qualifiés de marque, on retrouve le vainqueur du premier EPT et l’une des « attractions » du tournoi, le Suédois Alexander Stevic (23ème).

IMG7622
Le Day 1 fait "couac" pour ElkY.
Répondent également présents à l’appel Scott Seiver (48), Vanessa Selbst (65), Marcel Luske, Jonathan Duhamel, Ana Marquez, Leo Margets, Jason Mercier, Eugene Katchalov, ou encore Alex Bilokur.

Côté français ? Sur les 26 au départ ils sont 16 à passer le cap : Alain Roy (41ème), Guillaume Darcourt (69), Clément Thumy (71), Jean-Philippe Rohr (74), Joël Vanderschelden, Yves Hallague, Fabrice Soulier, Hasan Fares, Henri Bedoni, Abdulaziz Abdulaziz, Etienne Aubugeau, Anthony Picault, Sayed Moussavi, Michel Pecheux, Julien Brecard, et Robert Catali.
En revanche malheureusement déjà plus d’ElkY.

En parallèle, le Super High Roller à 50 000 € (40 joueurs, 11 rebuys) a vu la victoire de Vitaly Lunkin, aux dépends d’Erik Seidel.
Le Russe de 42 ans (deux bracelets WSOP, plus de 4 millions de dollars de gains) repart plus riche de 771 300 €.
Avec 557 100 € pour sa deuxième place, Seidel passe de la 5ème à la 3ème place du classement des plus gros gagnants de l’histoire (18,4 millions $), derrière Antonio Esfandiari (25,5) et Sam Trickett (19,8).

IMG7704
Super High Roller : Erik Seidel (à gauche) est défait par Vitaly Lunkin (à droite).
Steve O’Dwyer, Mike McDonald, David Benefield, Ole Schemion et Fabian Quoss complètent joliment le tableau d’honneur des places payées.

A propos de gros sous, PokerStars a hier annoncé que le prochain joueur de l’année recevrait une « bourse » de 50 000 €, qu’il sera libre d’utiliser pour prendre des buy-in dans n’importe quel tournoi du Rational Group (EPT, LAPT, APPT, ainsi que quelques tournois locaux).

Rendez-vous durant toute cette semaine sur PokerListings pour un point journalier sur l’avancée du tournoi et ses qualifiés, ainsi que de nombreuses interviews à venir ! Restez connecté !

 

Derniers Blog Posts »