EPT Barcelone : Benoît Gury en finale !

IMG155

Il l'a fait. Dernier Français en course au départ de la journée, Benoît Gury s'est cette nuit qualifié pour la table finale de cet EPT Barcelone 2013.

Le parcours aura été long et semé d'embuches, et les choses semblaient même plutôt mal engagées après deux mauvais coups successifs à la bulle de cette finale à 9 joueurs restants : Benoît tombait d'abord contre un carré de 7 floppé (!) du danois Nielsen, avant de perdre avec AJ contre KQ sur un flop qui lui avait pourtant donné la quinte (un K à la river donna finalement full à son adversaire).

Originaire de Sedan, Benoît Dury avait remporté la sixième saison de Direct Poker, et une somme de 100 000 € en forme de sponsoring pour parcourir le circuit des tournois de PokerStars. Cet EPT de Barcelone était le dernier de son "contrat".

Nous l'avons rencontré au sortir de sa table finale et recueilli ses premières impressions à chaud :

"Je suis content, c'est comme dans un rêve, je ne réalise encore pas trop. Quand j'ai perdu le coup AJ contre KQ j'ai cru que je n'atteindrais jamais la table finale.

inside3
Aujourd'hui, c'est jour de table finale.

Maintenant je suis fatigué, j'ai envie de me reposer, de prendre une douche. J'ai dormi 4 heures la nuit dernière, réveillé par la femme de ménage, c'était pas top (rires).

J'aurais dû avoir beaucoup de pression comme c'était mon dernier EPT, mais j'étais confiant, ça faisait des années que je me disais que je ferais une perf' dans un gros tournoi."

Bien que sedanais c'est surtout de la côté de la Belgique que s'inscrit la vie pokéristique de Benoît :

"J'habite à côté de la Belgique et ça fait 4-5 ans que je ne joue presque que là-bas. Les joueurs sont très sympas et le niveau très élevé. J'ai beaucoup d'amis et je me suis fait connaître grâce à un forum en Belgique. Du coup je suis plus connu en Belgique qu'en France (rires). En France je dois juste être un fish qui gagné une émission de fish je pense. Sinon je joue aussi au Cercle Multicolore à Reims, c'est à une heure de chez moi."

Voici les adversaires que Benoît Gury devra dominer ce samedi pour décrocher le titre, et succéder à Jan Boubli en 2005 :


Tom Middleton (Angleterre) - 9 850 000 jetons

Chip leader pour le troisième soir consécutif.
26 ans, originaire de Leeds. Joueur à hauts enjeux en ligne. De nombreux bons résultats enregistrés sur PokerStars et Full Tilt. Est un ami de Jake Cody.
4 places payées aux WSOP dont 1 table finale en 2011. 962 000 $ de gains en tournois live.
Meilleur résultat EPT : 85ème du PCA en 2011.


Kresten Nielsen (Danemark) - 7 300 000 jetons

(A droite sur la photo avec le maillot du Barça).
Surnommé "The Killer" (tout un programme). Enregistrera pourtant ici son tout premier résultat en live.
Meilleur résultat EPT : néant


Benoît Gury (France) - 5 610 000 jetons

Gains en tournois : 19 000 $.
Meilleur résultat EPT :
néant


Luca Fiorini (Italie) - 4 610 000 jetons

Ancien agent immobilier. 42 ans, joue au poker depuis 6 ans. Quelques résultats intéressants en Italie, avec notamment une 6ème place au WPT Venise en 2011. Gains en tournois : 128 000 $.
Meilleur résultat EPT : 36ème à San Remo en 2011.


Pasi Sormunen (Finlande) - 3 070 000 jetons

Trois premiers jolis résultats dans des tournois à Helsinki en 2010 et 2012, avant une performance toute récente à l'EPT de Londres en début d'année. 191 000 $ de gains en tournois.
Meilleur résultat EPT : 15ème à Londres en 2013.


Andreas Christoforou (Chypre) - 2 560 000 jetons

Le chypriote ne connaît pas la crise avec 5 résultats encourageants depuis 2012, dont 2 places payées aux WSOP. Gains en tournois : 34 000 $.
Meilleur résultat EPT : néant.


Kimmo Kurko (Finlande) - 2 265 000 jetons

Probablement le joueur le plus expérimenté de cette table finale malgré son jeune âge, ou en tout cas celui avec le palmarès le plus fourni : des dizaines de places payées à son actif depuis 2007 et plusieurs victoires, notamment en Scandinavie, en Estonie, République Tchèque, ...
On note également 2 places payées WPT (dont une 4ème place à Baden en 2013), et déjà 3 places payées à l'EPT. Gains en tournois : 1 149 000 $.
Meilleur résultat EPT : 35ème à San Remo en 2011 (mais pas dans le même que Fiorini).


Eduard Bhaggoe (Pays-Bas) - 1 615 000 jetons

Quelques résultats dans des tournois aux Pays-Bas, une place payée au WPT National de Bruxelles, et une 65ème place dans le High Roller de Barcelone de la saison dernière. Ses gains en tournois s'élèvent à 93 000 $.
Meilleur résultat EPT : néant.


Le vainqueur repartira avec 1 067 000 €.
Les suivants avec respectivement 625 000 €, 440 500 €, 328 000 €, 253 000 €, 188 000 €, 143 000 €, 102 430 €.

Suivez cette table finale en direct et en intégralité ici-même (à partir de 14h) :


A retrouver aussi :

- L'interview de Marcin Horecki
- L'(incroyable) interview d'Alex Stevic
- L'interview d'ElkY
- L'album photos des coulisses de cet EPT Barcelone


Un petit mot enfin sur le High Roller à 10 000 €, où l'international espagnol du FC Barcelone Gerard Piqué aura réalisé une belle performance, ne s'inclinant qu'en 19ème position (21 150 €), éliminé par Jonathan Duhamel.
Un High Roller qui aura battu des records, avec 180 entrées (138 joueurs + 42 ré-entrées), pour un prizepool de 1 764 000 €.

Et là aussi c'est la table finale qui se jouera ce samedi, avec parmi les 9 : Joni Jouhkimainen, le français Jean-Noël Thorel, Daniel Negreanu, Richard Yong, Jonathan Duhamel, Ole Schemion et le November 9 David Benefield.

 

Derniers Blog Posts »