EPT Deauville Day 1A - Trois ans après

Full Room
Une salle comble!

Deux ans sans EPT. C'est ce à quoi fut contraint la ville de Deauville et son Casino Barrière du fait d'une législation trouble et de la pression des autorités françaises. Le retour de ce grand évènement en terres normandes était à ce titre attendu par beaucoup. Et chaque joueur français au départ compte d'autant plus y poser son empreinte.

302 joueurs présents pour son premier jour de qualification : l'EPT de Deauville affiche déjà son succès pour l'année de sa renaissance. Et si les plus grandes stars et la plupart des joueurs américains étaient « retenus » par les Aussie Millions actuellement disputés à Melbourne en Australie, quelques-unes étaient tout de même du déplacement (Juha Helppi, Isabelle Mercier, Vicky Coren, Vanessa Rousso, Alex Kravchenko, Gavin Griffin).
Les joueurs français étaient pour leur part évidemment en très grand nombre, et plusieurs « people » se trouvaient également au rendez-vous de cette prestigieuse étape locale du circuit European Poker Tour. Parmi eux, la charmante belge Virginie Efira nous aura fait une « Phil Hellmuth à l'envers », abandonnant son stack au bout de deux heures pour raisons professionnelles. Cet EPT marque également les grands débuts de la Team Cenacle composée d'Eric Larchevêque (inscrit au Day 1B), Thierry Tregaro et Sébastien Decamps.

Le début des débats se montrait débridé avec bon peu de rapides éliminations, dont celle de Brice Cournut, l'un des premiers à quitter le tournoi. Nicolas Levi (malgré un beau brelan de 6), Arnaud Mattern et Paul Testud notamment, allaient suivre le même chemin en milieu de journée.

Bevand et De la Gorce en têtes de file

Dans la série des mauvais démarrages, celui d'Elky était à noter. Et malgré quelques remontées héroïques dont l'une aux dépends de Manuel Bevand, le meilleur français du moment allait d'ailleurs plier bagages prématurément à la fin de la journée, victime entre autres d'un craquage de ses as. Alice Taglioni et Almira Skripchenko n'allaient elles aussi pas se qualifier, de peu. Parmi les autres malheureux du jour, parfois victimes de vilains coups : Pascal Perrault, Xavier Laszcz, Thierry « Kipik » Tregaro (victime d'un tirage après une belle partie, mais qui se sera tout de même offert le scalp de Vicky Coren).

Les choses allaient en revanche se dérouler à merveille ou presque pour Manuel Bevand tout au long de la journée, avec en signe annonciateur un craquage de rois durant les premières minutes. Un good run était également à mettre au crédit de Johnny de la Gorce (s'agit-il enfin de son tournoi ?), enchaînant de bonnes rencontres pour terminer la journée dans le chip lead. Les deux compères pouvaient être satisfaits de leur Day 1A, tout comme Gabriel Nassif à quelques encablures au classement. Un peu plus loin, Michel Abecassis ou encore Ludovic Lacay attrapaient eux-aussi le bon wagon. Parmi les autres qualifiés français, on retrouve également Stéphane Gérin, Julien Lang Van (bien remonté après un début de journée délicat), Antonin Teisseire, ou Sébastien « Tilou4fun » Decamps.

Au total ce sont 132 joueurs qui ont gagné leur ticket pour le Day 2 de jeudi. Côté internationaux, à noter les qualifications d'Isabelle Mercier et Juha Helppi, tous deux à créditer d'une bonne journée, et de Vanessa Rousso.

La couverture du Day1B demain.

Derniers Blog Posts »