EPT Deauville : Interview Elky

elky

A la veille du Day 1B auquel il prendra part, c'est un Elky très motivé et avec une grosse faim de victoires qui a répondu à nos questions.

Elky, comment s'est passé ton début de saison du côté du PCA ?

Pas aussi bien que je l'aurais espéré, pas aussi bien que les autres années. J'ai fait trois tournois, le Main Event, un tournoi à 5000$ et le High Roller, et j'ai perdu les trois relativement vite. Je ne suis pas satisfait de la manière dont j'ai joué, ça arrive, je ne peux pas gagner le PCA tous les ans non plus. Maintenant je suis content d'être ici, et ça me donne une chance de revenir très rapidement dans le circuit. Donc je suis très motivé pour faire quelque chose ici à Deauville.

Du coup ce n'est pas trop dur de revenir à Deauville dans tout autre cadre et une météo moins clémente ?

En fait il ne faisait pas très beau non plus au PCA, et Deauville est de toute façon un très beau tournoi de poker donc je suis très content d'être là. J'ai vraiment envie de gagner et de faire une bonne performance en France.

Deauville te rappelle en plus de bons souvenirs puisque tu avais fait 3ème du High Roller l'an dernier.

Oui même si c'était un peu mitigé. C'était une bonne performance mais j'étais arrivé gros chip leader en table finale et j'espérais vraiment gagner.
Mais c'est dans le Main Event que j'espère vraiment faire quelque chose. Ca va être l'un des plus gros tournois de l'année, et c'est toujours spécial de revenir en France. Je n'ai pas tellement l'occasion d'y jouer beaucoup au poker donc c'est important et ça me tient vraiment à cœur.

Si on te donne le choix entre remporter le High Roller ou remporter le Main Event ?

Le Main Event, il y a plus de joueurs et c'est toujours plus prestigieux qu'un high roller. J'espère que je ne pourrai pas faire le High Roller, ça voudrait dire que je serais toujours dans le Main Event (sourire). Mais j'essaierai de faire de mon mieux dans les deux.

« J'ai envie de faire une grosse performance ici »

Quand on a tout gagné (ou presque) comme toi, comment arrive t-on à trouver des motivations ?

Il y a toujours des motivations. J'en ai parlé avec Arnaud Mattern au sujet du premier qui gagnera un deuxième EPT ou du premier qui gagnera un bracelet. J'ai vraiment envie d'en gagner un. J'ai aussi envie de reprendre ma première place au classement EPT puisque Pagano m'a détrôné, même s'il l'a méritée. Ca fait donc beaucoup de challenges cette année.

Est-ce que l'on peut dire que le bracelet est ton objectif numéro 1 cette année ?

Je vais jouer tous les tournois que je peux, et c'est vrai qu'une victoire dans les WSOP est la chose la plus importante qu'il me manque. On ne peut évidemment pas tout contrôler mais il est sûr que je vais tout faire pour en gagner un.

Tu avais battu le record du monde du nombre de sit-and-go joués en simultané en avril dernier, et quelques joueurs commencent à vouloir te détrôner. Jusqu'où penses-tu que l'on peut aller ?

Je pense qu'on peut battre mon record. En fait je n'étais pas extrêmement bien préparé pour le record, j'étais arrivé la veille de Las Vegas où j'avais disputé le WPT du Bellagio à 25 000 $. Je n'avais pas trop eu le temps de me préparer non plus sur l'équipement qu'on m'avait mis à disposition. Je pense donc que je peux faire mieux, et donc aussi que quelqu'un peut l'améliorer. Et puis je l'avais fait sans aucun programme d'aide. J'en parlais récemment à quelques joueurs dont Shaun Deeb, qui me disait qu'aujourd'hui il y a quelques programmes qui t'aident par exemple à mettre de côté les tables qui sont en « time out ».

Ca me fait très plaisir d'avoir ce record du monde bien sûr, mais ce n'est pas quelque chose sur lequel je me focalise trop. Mais si quelqu'un bat mon record ça m'intéresserait. Je pourrais essayer de le re-battre et ça ferait un nouveau challenge. Mais pour l'instant j'essaie de me concentrer pour gagner le plus de tournois possibles.
2010 va être une année très importante avec beaucoup de challenges à relever, donc j'espère vraiment que je vais faire de mon mieux.

A l'occasion de l'EPT tu es en séances de dédicaces pour la réédition de « Kill Elky ». Cela ne te donne t-il pas des idées pour écrire ton propre livre ?

En fait j'ai déjà un livre qui est prévu que je vais écrire aussi avec Lee Nelson. J'écrirai 40% du livre je pense. On est plusieurs sur le projet. Il y aura aussi quelques chapitres écrits par Annette (Obrestad NDLR). Ca sera un très bon livre qu'on est en train de préparer mais ça ne sera pas avant la fin de l'année, voire le début d'année prochaine. J'ai un programme très chargé donc je n'ai pas tout le temps nécessaire pour m'y mettre.
Ce sera un livre encore plus stratégique, plus avancé que Kill Elky.

Si l'on résume ce que l'on peut te souhaiter pour cette année, en premier lieu le bracelet aux WSOP, puis la victoire dans l'EPT de Deauville, et en trois ?

Le WPT à 25000$ du Bellagio, mais l'EPT de Monaco ça serait bien aussi (rires).

 

> Retrouvez l'EPT de Deauville en direct

Derniers Blog Posts »