EPT Dortmund Day 1A - Hécatombe en Germanie

Obviously a PokerStars tournament
Il s'agit très clairement d'un évènement PokerStars

Le plus gros du contingent français prendra aujourd'hui le départ de l'EPT allemand dans le Day 1B, dont Elky tout fraîchement revenu du NBC HU Champ' de Vegas. Mais le premier jour de qualification aura déjà douché plusieurs espoirs avec les éliminations précoces de Biechel et Mattern notamment

306 joueurs ont répondu présent pour le premier jour de qualification de la très festive étape allemande de l'EPT, un tournoi aussi généralement apprécié par les joueurs français. En 2007 lors de sa première édition, Nicolas Levi et Thomas Fougeron s'étaient classés respectivement 7ème et 8ème, tandis qu'en 2008 c'est Thibaut Durand qui atteignait la table finale (7ème). Une édition 2008 marquée par la victoire du canadien Mike McDonald, plus jeune vainqueur d'un tournoi EPT à ce jour.

Une grosse dizaine de français comptaient bien marcher sur ses traces en ce Day 1A, dont une majorité de qualifiés en ligne.

Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que les mauvaises nouvelles n'auront pas tardé à pointer leur nez. 45 minutes : c'est à peu de choses près le temps qu'aura duré le tournoi d'Arnaud Mattern. Trois coups auront suffi pour anéantir les chances du seul membre Winamax en lice du jour : une paire de valets craquée par une couleur trouvée par une paire inférieure, une top paire top kicker couchée sur un monstre tirage adverse rentré, puis enfin un tirage couleur max cette fois en faveur du français... qui lui ne rentrera pas face à deux adversaires nantis de brelan et double paire, dont cette dernière même transformée en full.

 

La journée aura été un peu plus longue pour Rémy Biechel et Thierry 'Kipik' Tregaro, mais avec le même résultat à l'arrivée au moment de la fermeture de la salle du Spielbank Hohensyburg : l'élimination.
Après un début de partie ayant vu son tapis naviguer de 5000 à 10 000 (le stack initial), un désert de cartes et de situations pour bouger que tout joueur connaît un jour, aura eu raison de Tregaro. Et l'A4 trouvant son 4 mais finalement logiquement battu par l'AQ adverse trouvant une couleur de n'en devenir qu'anecdotique.

Dancers!
Les Français éliminés auront au moins pu profiter de la fête !

Rémy Biechel aura donc lui aussi rejoint la liste des déçus. Mis à tapis par un J7 à trèfles adverses sur sa relance, le bon call de Rémy avec AT dépareillés n'aura pas été récompensé lorsque son adversaire finira par trouver une couleur à la river.

N'en jetez plus la coupe est pleine ? Malheureusement encore un nom à ajouter à cette liste déjà longue des tombés pour la patrie et qui ne fera pas partie des 121 qualifiés du jour, en la personne de Paul Testud dont la partie avait ceci étant rapidement pris un mauvais départ. C'est finalement sur un flop anodin QJ2 que le quatrième tricolore de chute notable aura plié bagage, sa top paire top kicker s'étant heurtée à deux paires valets-deux bien embusquées.

Positivons : le Day 1B ne devrait pouvoir être que meilleur !

Derniers Blog Posts »