EPT Dortmund - La victoire pour Sandra Naujoks

Winnar!
Deuxième joueuse à remporter un EPT, Sandra Naujoks commence à se faire un nom

L'EPT de Dortmund 2009 a accouché d'une gagnante, qui aura su déjouer les pièges d'une table finale pourtant relevée et peuplée de joueurs avides de (re)conquête d'un titre sur ce circuit.

Malgré un Day 3 ayant vu les éliminations de l'allemand Moritz Kranich et du norvégien Andreas Hoivold (soit deux précédents vainqueurs en moins), la table finale conservait une fière allure avec des profils aussi variés que talentueux et au palmarès fourni.

Le premier joueur à sortir, Cengizcan Ulusu n'en faisait sans doute pas vraiment partie. Dans un premier temps auteur d'une belle livraison à McDonald avec un K2 face aux KK adverses, le turc s'éteignit rapidement quelques minutes plus tard.

Toujours placé, pas encore vainqueur, le prometteur suédois de 25 ans William Thorson allait être le suivant sur la liste, sorti par son compatriote Storakers (89 contre KJ).

La sixième place allait échoir à Luca Pagano, lui aussi habitué des (nombreuses) places d'honneur sans jamais connaître le goût de la victoire. Pour sa dixième place payée dans un EPT (un record) dont trois tables finales, l'italien allait encore manquer de réussite. Alors qu'il s'était forgé une image serrée en jouant peu de coups, son tapis avec 77 fut tout de même payé par Gork de blind, avec A9 qui aura trouvé son 9 à la river. Pagano s'en allait dévasté.

 

Michael McDonald, tenant du titre et en route pour un historique doublé à seulement 19 ans, allait être très déçu lui aussi, victime de Naujoks sur un coin-flip ne passant pas (KJ contre TT).
Et la joueuse allemande en plein rush allait se payer le très primé vétéran Johan Storakers dans la foulée, triomphant les mains dans les poches du AQ adverse grâce à son AK.

Après un deal entre les trois joueurs restants composant un podium 100% allemand, Marc Gork allait être le prochain à tomber, des cartes de Kanish (KT contre 77), une troisième place satisfaisant sans doute pleinement le jeune joueur pour sa première à un tel niveau.

A tapis équilibrés, le heads-up s'annonçait ouvert. Mais c'était sans compter sur la réussite de Naujoks qui l'aura accompagnée durant ces deux derniers jour de compétition. Short stack à la pause dîner du Day 3, la jeune allemande était déjà parvenue à remonter la pente.
En table finale, forte de la stratégie de all-in ayant réussi à McDonald un peu plus tôt, Naujoks allait gagner de précieux jetons pour gonfler son stack alors qu'elle n'était que le sixième tapis à l'entrée en table finale. Et ses quelques pots perdus auront ensuite largement été compensés par toutes ses bonnes situations touchées ou ayant tenu.
La dernière main en est à cette image, lorsque Naujoks et Holger Kanisch se retrouvèrent à tapis avec AQ contre A9, c'est un 9 trouvé à la turn qui donna la victoire à Sandra.

Elue joueuse de l'année lors des European Poker Awards de l'ACF, Sandra Naujoks commence à se faire un nom à la manière d'une Annette Obrestad après seulement quelques mois de présence sur le circuit professionnel. Deuxième joueuse à remporter un EPT (après Vicky Coren en 2006), la belle allemande de 27 ans n'en a sans doute pas fini de gagner.

Classement Table Finale (montants hors deal)

1- Sandra Naujoks (ALL) 917 000 €
2- Holger Kanisch (ALL) 533 000 €
3- Marc Gork (ALL) 307 000 €
4- Johan Storakers (SUE) 237 000 €
5- Mike McDonald (CAN) 197 000 €
6- Luca Pagano (ITA) 153 000 €
7- William Thorson (SUE) 116 500 €
8- Cengizcan Ulusu (TUR) 83 500 €

 

Derniers Blog Posts »