EPT Dublin - Les français encore au rendez-vous

Pour sa quatrième manche 2007, l'European Poker Tour avait rendez-vous à Dublin. Les français ont confirmé toutes les promesses affichées lors du récent WPT de Barcelone, l'étonnant Ludovic Lacay en tête.

Plus de 200 joueurs étaient au départ de cette manche irlandaise de l'EPT, prêts à en découdre pour un prizepool de près d'1,7 million d'euros dont un peu plus de 500 000 au vainqueur.

Malgré deux français de chute notables lors du Day 1a (Pascal Perrault et Bertrand Grospellier), et trois autres lors du Day 1b (Patrick Bruel, Thomas Fougeron, et Antony Lellouche sur un énorme bad beat après avoir pourtant été chip leader), 10 français se sortirent des deux premiers jours éliminatoires pour se retrouver au départ du Day 2. Parmi eux Ludovic Lacay frappait encore un grand coup en se trouvant en position de large chip leader. Guillaume de la Gorce lui aussi en vue au WPT suivait en 21ème place, puis un peu plus loin Paul Testud, Arnaud Mattern ou encore Nicolas Levi.

Ce dernier était malheureusement l'une des premières victimes de la journée du Day 2, qui voyait également une Annette Obrestad décidément toujours en réussite. La jeune prodige norvégienne devenue véritable épouvantail figurait d'ailleurs en fin de journée parmi les trois plus gros tapis, en compagnie du régional Andy Black.

Sur les 24 rescapés à la fin du Day 2, seuls deux français avaient survécu, Lacay (toujours confortable en chips, en 6ème position), et De La Gorce (en position beaucoup plus délicate, 21ème).

De La Gorce n'allait d'ailleurs pas résister longtemps, éliminé en 22ème position. Une place ITM (In the money) tout de même des plus satisfaisantes pour « Johny001 », que lui enviera sans doute le malchanceux Dave Colclough. En échouant à la 25ème place, le gallois subit en effet sa troisième bulle lors d'un EPT en 14 participations.

Ludovic Lacay allait donc une nouvelle fois terminer meilleur français. Pas de table finale cette fois-ci toutefois, mais une belle 11ème place. « Cuts » n'aura pas eu la réussite nécessaire pour faire mieux, perdant d'abord un « coin flip » avec paire de 4 contre AK qui trouve son K à la river, puis un dernier coup fatal avec A10 face à JJ.

Le vainqueur inattendu de cet EPT de Dublin est un commercial américain, Reuben Reuters. Le bourreau d'Annette Obrestad lors du Heads-up avait pourtant entamé la table finale avec le deuxième plus petit tapis.

Le classement de la table finale (No Limit Hold'em 8000$ - 221 entrants)

1. Reuben Peters (USA) - €532,620
2. Annette Obrestad (Norvège) - €297,800
3. Reijo Manninen (Finlande) - €178,680
4. Trond Eidsvig (Norvège) - €127,630
5. Daan Ruiter (Pays Bas) - €105,510
6. Anders Pettersson (Suède) - €83,380
7. Michael Durrer (Allemagne) - €66,370
8. Thierry van den Berg (Pays-Bas) - €47,650
9. Casper Hansen (Danemark) - €30,630

Derniers Blog Posts »