EPT Londres : Les 8 finalistes

IMG4367
Qui succèdera à l'allemand Benjamin Spindler, vainqueur en 2011 ?

Les 8 finalistes de l'European Poker Tour PokerStars de Londres 2013 sont désormais connus. Présentation.

On tient désormais nos huit finalistes du côté du Grosvenor Victoria Casino dans cet European Poker Tour PokerStars de Londres.

Des 15 joueurs encore en course au départ de la journée, le finlandais Sormunen était le premier éliminé, par Chris Moorman.

Notre français David Colin était le suivant sur la liste, sorti par Bassel Moussa avec AQ contre JJ sur un flop 2-10-A-Q-K. Il termine donc malgré tout à une belle 14ème place, pour un gain de 25 000 £ (un peu moins de 29 000 €).

Theo Jorgensen se chargeait ensuite du russe Korotkikh, puis Daniel Erlandsson était sorti par son compatriote Haglund.

Le libanais Nicolas Chouity voyait ses espoirs de décrocher un deuxième titre de l'EPT (après le Grand Final de Monaco 2010) s'envoler, éliminé par Ruben Visser.

Puis l'écossais Nia Farrell rejoignait à son tour ses pénates, laissant se constituer la table finale non-officielle sans lui.
Enfin l'autre libanais du jour, Bassel Moussa, terminait lui aussi son aventure, sorti par le nouveau chip leader, Steve O'Dwyer.


~ Présentation des 8 finalistes ~


Steve O'Dwyer (30 ans, USA) - 5 270 000

O'Dwyer aura à coeur de faire mentir le dicton du "jamais deux sans trois". Il s'agit en effet là de sa troisième table finale d'EPT : il avait terminé 7ème de l'EPT Copenhague en 2012, et surtout 2ème de ce même EPT de Londres lors de la précédente édition en 2011, alors battu par l'allemand Benjamin Spindler.

Parmi ses autres faits d'armes, on notera 13 places payées WSOP (dont 2 tables finales), 5 places payées WPT (dont une 6ème place au Five Diamond Classic en 2009, une 5ème place au World Championship en 2012, et une 2ème place à Venise en 2011).
Ses gains en tournois s'élèvent à plus de 3 millions de dollars.

En dépit d'une 7ème place dans les derniers WSOP Europe, ces 8 derniers mois de poker ont été "pourris" de ses propres mots.
Avec la motivation qu'on imagine être la sienne, et le chip lead, l'américain (résidant en Irlande) est sans conteste le grand favori de cette table finale.


Ruben Visser (24 ans, Pays-Bas) - 3 640 000

Autre joueur confirmé, Visser affiche à son palmarès 3 places payées EPT dont une 8ème place au PCA 2012, 2 places payées WPT, et une place payée aux WSOP, une belle 44ème place dans le Main Event 2011.
Ses gains en tournois s'élèvent à plus d'1 million de dollars.

Toujours étudiant en marketing et entreprenariat du côté de Rotterdam, Visser aura à coeur de monter dans le classement des plus gros vainqueurs hollandais.


Olof Haglund (26 ans, Suède) - 2 755 000

Quelques courtes lignes à un palmarès seulement riche d'une victoire dans un tournoi annexe de l'EPT Tallinn en 2011 et d'un total de quelques 27 000 $ de gains en tournois, pourraient laisser penser qu'Haglund n'est qu'un des outsiders de cette finale.

Pourtant il faudra compter sur ce joueur qui possède quand même le troisième tapis, et surtout qui joue au poker en ligne à temps plein depuis 2006. Et cet ancien livreur de journaux s'est même fait une spécialité du heads-up. Attention donc si jamais il parvenait à se hisser jusqu'au duel final.


Christopher Frank (18 ans, Allemagne) - 2 570 000

Benjamin de cette table finale, Frank pourrait devenir le deuxième plus jeune vainqueur d'EPT de l'histoire, après le canadien Mike McDonald.

Une victoire dans un tournoi annexe du PCA devant 207 joueurs cette année témoigne qu'il faut déjà prendre au sérieux ce jeune joueur qui s'est qualifié en ligne sur PokerStars.


Theo Jorgensen (41 ans, Danemark) - 1 550 000

On ne présente plus le champion danois, qui a malheureusement récemment plutôt fait l'actualité pour le fait divers donc il a été victime, agressé à son domicile par des cambrioleurs (on lui aura même tiré dans la jambe).

Il confiait d'ailleurs il y a quelques jours à notre collègue de PokerListings Danemark qu'il n'était pas vraiment à 100%, et qu'il avait encore parfois la tête ailleurs, notamment à sa femme ne se sentant plus en sécurité.
A noter que plusieurs membres de sa famille dont son père viendront d'ailleurs l'encourager ce samedi.

Jorgensen cherchera à réussir la Triple Couronne, que lui donnerait une victoire dans cet EPT. On retrouve en effet déjà à son actif un bracelet des WSOP en 2008 (Pot-Limit Omaha à 5000$), et un titre du WPT au Grand Prix de Paris en 2010 (il avait d'ailleurs failli redécrocher ce même tournoi en 2012 en terminant 2ème derrière Matt Salsberg).
Ses gains en tournois dépassent les 3,2 millions de dollars.

Outre ces résultats Jorgensen a déjà réussi deux 4èmes places en EPT (Deauville 2006 et Copenhague 2007). Un titre viendrait assurément écrire un beau chapitre dans l'histoire du poker.


Mantas Visockis (23 ans, Lituanie) - 1 510 000

Quasiment inconnu du circuit live (hormis dans son pays), Visockis est un joueur confirmé en ligne, spécialisé dans les tournois multi-tables. Il a déjà gagné près de 600 000 $ sur PokerStars, dont plus de 100 000 avec une deuxième place dans le Sunday Million en décembre dernier.

Chip leader du Day 3, Visockis participe là à son premier EPT, qu'il dit avoir tenté pour "voir à quel point il était vraiment bon". Il a (et nous avons) là un bon début de réponse.
Et même si tout ce qui arrive maintenant est pour lui du bonus, il peut créer la surprise.


Chris Moorman (27 ans, Angleterre) - 1 075 000

16 places payées WSOP (dont une deuxième place dans le Main Event des WSOP Europe -593 joueurs- en 2011 derrière Elio Fox), 7ème des Aussie Millions -721 joueurs- en 2011, et une 15ème place à l'EPT de Prague, pour un total de 2,7 millions de dollars de gains en tournois : Moorman est assurément l'un des meilleurs joueurs de cette table finale.

Pourtant c'est en ligne que Moorman est considéré comme l'un des meilleurs au monde (notamment par ElkY lui-même), où il affiche dans les 9 millions de dollars de gains.

Handicapé par l'un des plus petits tapis, Moorman sera en revanche motivé comme jamais, cet EPT de Londres revêtant encore plus d'importance pour lui que le Grand Final, car tous ses amis sont présents.


Tamer Kamel (28 ans, Angleterre) - 960 000

Le plus petit tapis de cette table finale concentre l'essentiel de ses résultats en live et de ses 125 730 $ de gains en tournois sur son sol natif, à l'exception d'une place payée aux WSOP en 2012.

Habitué du casino (il habite tout proche, et dirige une pizzeria à Londres), Kamel espèrera succéder à une autre habituée des lieux, Vicky Coren, qui avait remporté cet EPT lors de sa saison 3 en 2006.
C'est le troisième EPT de Kamel, et son premier payé.


Rendez-vous dimanche sur PokerListings pour le verdict de cet European Poker Tour de Londres 2013 !

Vous pouvez également suivre cette table finale en direct live streaming ci-dessous, à partir de 13h00.

Echelle de gains restant à distribuer :

Vainqueur : 700 000 £
2ème : 455 000 £
3ème : 245 000 £
4ème : 183 000 £
5ème : 146 000 £
6ème : 112 000 £
7ème : 79 950 £
8ème : 57 000 £
(1£ = 1,156€)

 

Derniers Blog Posts »