EPT Londres : la victoire pour Ruben Visser

IMG4586

Le néerlandais de 24 ans Ruben Visser a ce samedi remporté l'European Poker Tour PokerStars de Londres. Après avoir échoué en table finale au PCA 2012, il s'agit de son premier titre majeur.

Le premier éliminé du jour aura été Chris Moorman, sorti par Theo Jorgensen avec AK trouvant ses deux paires contre paire de 7 chez Moorman.

Le deuxième anglais de cette table finale, Tamer Kamel, était le suivant sur la liste, victime du suédois Haglund (KQ trouvant sa dame contre A10).

Troisième à quitter les débats, l'allemand Christopher Frank, éliminé par Visser, avec 99 qui aura tenu contre AK.

Chip leader au début de cette table finale, Steve O'Dwyer n'aura finalement pas fait mieux que la 4ème place. D'abord grandement affaibli par un coin-flip perdu contre Haglund (AK contre QQ), l'américain tombait face aux AA de Jorgensen avec son A2. Le 2 au flop n'aura été qu'un maigre espoir, et O'Dwyer devra retenter sa chance l'an prochain non sans avoir déjà réussi un exploit, lui qui avait déjà terminé 2ème lors de la dernière édition.

IMG4483
Mantas Visockis, sous le regard de son futur bourreau.
 

Theo Jorgensen aura bien lutté, mais aura fini par subir la loi de Visser, sa paire de 4 dominée par l'A8 du futur vainqueur... avec un A sur la river.

Après qu'ils eurent dealé, Visser, Haglund et Visockis pouvaient reprendre le jeu avec pour enjeu les 140 000 £ restantes, et bien sûr le titre.

L'élimination d'Olof Haglund (A8 contre KJ) donnait à Visser encore plus l'ascendant, lui qui aura globalement dominé la table finale de bout en bout.

Pourtant, le duel final allait s'annoncer disputé, et c'est un Visockis solide qui parvenait à remonter un gros déficit (de 17 millions contre 2,5 à 11 millions contre 8,5).

Mais Visser finissait par reprendre l'ascendant, qui allait cette fois s'avérer définitif. Mantas Visockis partait finalement à tapis avec paire de 10, suivi par l'AQ de Visser. Visockis pensait bien revenir à nouveau, mais une Q à la river venait sceller les débats.

Déjà ravi de cette performance pour son premier EPT, "KRAFTY_LT" se montrait beau joueur : "Ruben a vraiment mérité de gagner, il a super bien joué."

Après une 8ème place au PCA 2012 (le "pire moment de sa carrière"), de son côté le hollandais pouvait cette fois exulter : il rentre dans la cour des grands vainqueurs.

Retrouvez plus bas l'interview de Ruben Visser après sa victoire.


A noter dans le High Roller à 10 000 £ la victoire de l'anglais Talal Shakerchi, devant l'américain Faraz Jaka, pour un gain de 436 330 £. L'anglaise Vicky Coren termine 6ème.


A voir et à revoir :

- Notre best of photos de l'EPT de Londres (et l'album complet sur notre page Facebook).
- Interview Tom Dwan : "Dans 10 ans je ne jouerai probablement plus au poker."
- Interview ElkY : "Chaque tournoi est l'occasion de prouver que je suis toujours au top."
- Interview Jonathan Duhamel : "Le poker va dans une bonne direction."

Rendez-vous également au cours des ces prochains jours et prochaines semaines sur PokerListings pour de nouveaux interviews exclusifs réalisés lors de cette quinzaine londonienne !


Classement final sélectif EPT Londres 2013

IMG4582

1- Ruben Visser (Pays-Bas) 595 000 £*
2- Mantas Visockis (Lituanie) 377 436 £*
3- Olof Haglund (Suède) 427 564 £*
4- Theo Jorgensen (Danemark) 183 000 £
5- Steve O'Dwyer (USA) 146 000 £
6- Christopher Frank (Allemagne) 112 000 £
7- Tamer Kamel (Angleterre) 79 950 £
8- Chris Moorman (Angleterre) 57 000 £
(...)
11- Nicolas Chouity (Liban) 33 000 £
14- David Colin (France) 25 000 £
20- Mike McDonald (Canada) 17 500 £
22- Hui-Chen Kuo (Chine) 17 500 £
23- Annette Obrestad (Norvège) 17 500 £
24- John O'Shea (Irlande) 17 500 £
25- Jason Mercier (USA) 15 000 £
44- Viktor Blom (Suède) 12 500 £
51- Surinder Sunar (Angleterre) 11 000 £
62- Liv Boeree (Angleterre) 11 000 £
63- Antoine Labat (France) 11 000 £
64- Sandra Naujoks (Allemagne) 11 000 £
67- Dan Abouaf (France) 9 500 £
68- Flavien Guenan (France) 9 500 £
69- Barny Boatman (Angleterre) 9 500 £
77- Marcel Delestrade (France) 9 500 £
78- David Williams (USA) 9 500 £
79- Rino Mathis (Suisse) 9 500 £
82- Nicolas Levi (France) 8 000 £
90- David Vamplew (Ecosse) 8 000 £
94- Leo Margets (Espagne) 8 000 £
/96 payés

* Un deal a eu lieu entre les 3 joueurs, avec 140 000 £ laissés à la gagne.

-----

Ruben Visser : « Je voulais me racheter »

(18/03)

Le hollandais Ruben Visser a remporté ce week-end l'EPT de Londres. Il est revenu pour nous sur sa victoire.


Ruben, c'est une grande victoire, on sent qu'elle est très importante pour toi.

Oui, c'est vraiment génial. J'étais déjà arrivé en table finale de l'EPT au PCA d'il y a deux ans, où j'avais d'ailleurs terminé 8ème. C'est le pire souvenir de ma carrière. Donc aujourd'hui, c'était un peu une deuxième chance pour moi, l'occasion de me racheter. Gagner ce tournoi, surtout après une table finale comme celle-ci, c'est vraiment génial.

Est-ce que tu as ressenti de la pression ?

Pas vraiment de la pression, non. J'étais sous pression pendant le heads-up parce que j'avais largement plus de jetons que lui (Mantas Visockis NDLR), donc j'avais beaucoup à perdre. Mais à part ça, non, pas vraiment de pression.

Je m'étais dit qu'il fallait que je joue aussi bien que possible, que je prenne de bonnes décisions.

IMG4480
"Je ne suis pas du genre à stresser en général."
 

Je suis pas du genre à stresser en général, j'ai l'habitude de jouer au poker et de ne pas me laisser dépasser par mes émotions.
Donc pas de stress, mais un peu de nervosité et d'impatience. Mais ça c'est normal. On va dire que c'est de la bonne pression, enfin au moins une fois assis à la table. Avant c'était une autre histoire. Mais une fois que tu es assis à la table et que le croupier t'a distribué tes deux cartes, tu sais ce qu'il te reste à faire.

Et ton adversaire, est-ce que tu l'avais un peu "étudié", ou au moins pris quelques infos à son sujet ?

Il a vraiment bien joué pendant le heads-up. Il jouait très solide, il foldait très peu, quasi jamais au bouton, il limpait beaucoup, et surtout il ne foldait presque pas post-flop. C'est vraiment compliqué de jouer contre ce genre de joueurs, honnêtement j'aurais préféré quelqu'un que je puisse dominer et faire monter les relances et augmenter les pots. Contre lui c'était difficile.

J'ai commencé à établir une stratégie, je ne voulais pas bluffer parce qu'il ne mordait pas. Au final, j'ai eu un peu de chance sur quelques mains. Avec A-10 contre son A-9 par exemple, à un moment clé de la partie. Il était bien remonté, mais après cette main là j'avais de nouveau deux fois plus de jetons que lui, et j'ai vraiment l'impression que ça lui en a mis un coup.
Au début, c'est lui qui dominait, je pense qu'il se voyait gagner. Mais après cette main, à mon avis il s'est dit « merde, il a de nouveau trop d'avance », et là c'est devenu plus simple pour moi.

IMG4433
"Mantas a vraiment bien joué, c'était compliqué de jouer contre lui."
 

Non seulement il a bien joué, mais en plus je voulais vraiment éviter de jouer pour autant d'argent. On avait conclu un accord à trois joueurs, je prenais 455 000£, Olof Haglund prenait 427 000£ et Mantas 377 000£. Avec en plus 140 000£ pour le vainqueur. Donc en gros on jouait pour 70 000£ chacun pendant le heads-up – soit bien plus que ce dont j'ai l'habitude. Donc ça, ça m'a rendu un peu nerveux.

J'ai essayé de conclure un autre accord pendant le heads-up, mais ce n'était pas possible. J'avais de la chance d'être arrivé jusque là, mais c'était quand même un sacré enjeu.

Qu'est-ce que cette victoire va changer pour toi ?

Honnêtement, pas grand chose. Sur Internet, je joue surtout des cash games, et je ne pense pas faire de plus gros cash games. Je préfère me contenter des parties que je sais maîtriser. Je jouerais peut-être quelques EPT supplémentaires, mais la majorité ira surtout sur mon compte en banque.

Quels sont tes nouveaux objectifs ?

Gagner un deuxième EPT pour être le premier double-vainqueur sur le circuit !

IMG4557
"Certains de mes amis avaient parié sur moi, ça fait aussi plaisir de gagner pour eux."
 

Et les WSOP ?

Je jouerai quelques tournois, mais je ne serai pas là-bas tout l'été. Je pense que j'y passerai deux ou trois semaines, mais pas deux mois.

Est-ce que c'est important pour toi de représenter les Pays-Bas ?

Honnêtement, ce que j'ai préféré dans cette victoire c'est d'avoir tous ces amis et ces joueurs hollandais qui me soutenaient. Je ne les connaissais même pas tous, mais ça fait plaisir d'être soutenu. Et puis certains de mes amis avaient parié sur moi, donc ça fait aussi plaisir de gagner pour eux.

Aimerais-tu devenir le meilleur joueur hollandais ?

Ouais. Je voudrais être le meilleur joueur possible, donc... oui, pourquoi pas.

-----

EPT Londres : Les 8 finalistes

(15/03)

TF Londres 2013
Qui succèdera à l'allemand Benjamin Spindler, vainqueur en 2011 ?

Les 8 finalistes de l'European Poker Tour PokerStars de Londres 2013 sont désormais connus. Présentation.

On tient désormais nos huit finalistes du côté du Grosvenor Victoria Casino dans cet European Poker Tour PokerStars de Londres.

Des 15 joueurs encore en course au départ de la journée, le finlandais Sormunen était le premier éliminé, par Chris Moorman.

Notre français David Colin était le suivant sur la liste, sorti par Bassel Moussa avec AQ contre JJ sur un flop 2-10-A-Q-K. Il termine donc malgré tout à une belle 14ème place, pour un gain de 25 000 £ (un peu moins de 29 000 €).

Theo Jorgensen se chargeait ensuite du russe Korotkikh, puis Daniel Erlandsson était sorti par son compatriote Haglund.

Le libanais Nicolas Chouity voyait ses espoirs de décrocher un deuxième titre de l'EPT (après le Grand Final de Monaco 2010) s'envoler, éliminé par Ruben Visser.

Puis l'écossais Nia Farrell rejoignait à son tour ses pénates, laissant se constituer la table finale non-officielle sans lui.
Enfin l'autre libanais du jour, Bassel Moussa, terminait lui aussi son aventure, sorti par le nouveau chip leader, Steve O'Dwyer.

 

~ Présentation des 8 finalistes ~


Steve O'Dwyer (30 ans, USA) - 5 270 000

O'Dwyer aura à coeur de faire mentir le dicton du "jamais deux sans trois". Il s'agit en effet là de sa troisième table finale d'EPT : il avait terminé 7ème de l'EPT Copenhague en 2012, et surtout 2ème de ce même EPT de Londres lors de la précédente édition en 2011, alors battu par l'allemand Benjamin Spindler.

Parmi ses autres faits d'armes, on notera 13 places payées WSOP (dont 2 tables finales), 5 places payées WPT (dont une 6ème place au Five Diamond Classic en 2009, une 5ème place au World Championship en 2012, et une 2ème place à Venise en 2011).
Ses gains en tournois s'élèvent à plus de 3 millions de dollars.

En dépit d'une 7ème place dans les derniers WSOP Europe, ces 8 derniers mois de poker ont été "pourris" de ses propres mots.
Avec la motivation qu'on imagine être la sienne, et le chip lead, l'américain (résidant en Irlande) est sans conteste le grand favori de cette table finale.


Ruben Visser (24 ans, Pays-Bas) - 3 640 000

Autre joueur confirmé, Visser affiche à son palmarès 3 places payées EPT dont une 8ème place au PCA 2012, 2 places payées WPT, et une place payée aux WSOP, une belle 44ème place dans le Main Event 2011.
Ses gains en tournois s'élèvent à plus d'1 million de dollars.

Toujours étudiant en marketing et entreprenariat du côté de Rotterdam, Visser aura à coeur de monter dans le classement des plus gros vainqueurs hollandais.


Olof Haglund (26 ans, Suède) - 2 755 000

Quelques courtes lignes à un palmarès seulement riche d'une victoire dans un tournoi annexe de l'EPT Tallinn en 2011 et d'un total de quelques 27 000 $ de gains en tournois, pourraient laisser penser qu'Haglund n'est qu'un des outsiders de cette finale.

Pourtant il faudra compter sur ce joueur qui possède quand même le troisième tapis, et surtout qui joue au poker en ligne à temps plein depuis 2006. Et cet ancien livreur de journaux s'est même fait une spécialité du heads-up. Attention donc si jamais il parvenait à se hisser jusqu'au duel final.


Christopher Frank (18 ans, Allemagne) - 2 570 000

Benjamin de cette table finale, Frank pourrait devenir le deuxième plus jeune vainqueur d'EPT de l'histoire, après le canadien Mike McDonald.

Une victoire dans un tournoi annexe du PCA devant 207 joueurs cette année témoigne qu'il faut déjà prendre au sérieux ce jeune joueur qui s'est qualifié en ligne sur PokerStars.


Theo Jorgensen (41 ans, Danemark) - 1 550 000

On ne présente plus le champion danois, qui a malheureusement récemment plutôt fait l'actualité pour le fait divers donc il a été victime, agressé à son domicile par des cambrioleurs (on lui aura même tiré dans la jambe).

Il confiait d'ailleurs il y a quelques jours à notre collègue de PokerListings Danemark qu'il n'était pas vraiment à 100%, et qu'il avait encore parfois la tête ailleurs, notamment à sa femme ne se sentant plus en sécurité.
A noter que plusieurs membres de sa famille dont son père viendront d'ailleurs l'encourager ce samedi.

Jorgensen cherchera à réussir la Triple Couronne, que lui donnerait une victoire dans cet EPT. On retrouve en effet déjà à son actif un bracelet des WSOP en 2008 (Pot-Limit Omaha à 5000$), et un titre du WPT au Grand Prix de Paris en 2010 (il avait d'ailleurs failli redécrocher ce même tournoi en 2012 en terminant 2ème derrière Matt Salsberg).
Ses gains en tournois dépassent les 3,2 millions de dollars.

Outre ces résultats Jorgensen a déjà réussi deux 4èmes places en EPT (Deauville 2006 et Copenhague 2007). Un titre viendrait assurément écrire un beau chapitre dans l'histoire du poker.


Mantas Visockis (23 ans, Lituanie) - 1 510 000

Quasiment inconnu du circuit live (hormis dans son pays), Visockis est un joueur confirmé en ligne, spécialisé dans les tournois multi-tables. Il a déjà gagné près de 600 000 $ sur PokerStars, dont plus de 100 000 avec une deuxième place dans le Sunday Million en décembre dernier.

Chip leader du Day 3, Visockis participe là à son premier EPT, qu'il dit avoir tenté pour "voir à quel point il était vraiment bon". Il a (et nous avons) là un bon début de réponse.
Et même si tout ce qui arrive maintenant est pour lui du bonus, il peut créer la surprise.


Chris Moorman (27 ans, Angleterre) - 1 075 000

16 places payées WSOP (dont une deuxième place dans le Main Event des WSOP Europe -593 joueurs- en 2011 derrière Elio Fox), 7ème des Aussie Millions -721 joueurs- en 2011, et une 15ème place à l'EPT de Prague, pour un total de 2,7 millions de dollars de gains en tournois : Moorman est assurément l'un des meilleurs joueurs de cette table finale.

Pourtant c'est en ligne que Moorman est considéré comme l'un des meilleurs au monde (notamment par ElkY lui-même), où il affiche dans les 9 millions de dollars de gains.

Handicapé par l'un des plus petits tapis, Moorman sera en revanche motivé comme jamais, cet EPT de Londres revêtant encore plus d'importance pour lui que le Grand Final, car tous ses amis sont présents.


Tamer Kamel (28 ans, Angleterre) - 960 000

Le plus petit tapis de cette table finale concentre l'essentiel de ses résultats en live et de ses 125 730 $ de gains en tournois sur son sol natif, à l'exception d'une place payée aux WSOP en 2012.

Habitué du casino (il habite tout proche, et dirige une pizzeria à Londres), Kamel espèrera succéder à une autre habituée des lieux, Vicky Coren, qui avait remporté cet EPT lors de sa saison 3 en 2006.
C'est le troisième EPT de Kamel, et son premier payé.


Rendez-vous dimanche sur PokerListings pour le verdict de cet European Poker Tour de Londres 2013 !

Echelle de gains restant à distribuer :

Vainqueur : 700 000 £
2ème : 455 000 £
3ème : 245 000 £
4ème : 183 000 £
5ème : 146 000 £
6ème : 112 000 £
7ème : 79 950 £
8ème : 57 000 £
(1£ = 1,156€)

-----

EPT Londres : Le come-back de David Colin

(15/03)

David Colin
David Colin est de nouveau dans la course.

Plus petit tapis au départ de la journée de jeudi, le Français David Colin est finalement parvenu à passer entre les gouttes et à revenir dans la partie : il sera bien présent au Day 5, à 15 joueurs restants. Il nous confie ses impressions.

Les choses se précisent du côté du Grosvenor Victoria Casino de Londres, dans cet EPT London 2013.

La journée de jeudi aura été courte, le field n'étant passé "que" de 32 à 15 joueurs.
Parmi les sorties du jour on aura donc noté celles de Mike McDonald, Jason Mercier, ou encore des deux dernières joueuses en course, Annette Obrestad et Hui-Chen Kuo.

En revanche le français David Colin est bel et bien toujours là, ayant réussi à remonter une situation légèrement critique. Nous l'avons rencontré à la fin de la journée, c'est lui qui nous l'explique :

IMG4267
David Colin, signant l'enveloppe plastifiée enfermant ses jetons en fin de journée : toujours un bon signe.
 

"J'ai commencé très short stack avec 150 000. J'ai réussi 2/3 coups qui sont passés au début, j'ai rapidement doublé, petite blinde contre grosse blinde V-8 contre A-6, ce qui m'a fait remonter à 350 000 à peu près.
Ça s'est un peu compliqué ensuite, j'ai fini par retomber un peu short. Après j'ai eu un peu de chance avec 9-10 contre A-10, et j'ai enchaîné quelques bons coups, notamment un où j'ai récupéré presque 500 000, et là j'ai 1,2 million. J'ai quasiment joué tout le tournoi en étant short stack, donc ça fait vraiment plaisir d'être encore là.
"

35ème place au WPT d'Amnéville en 2010, 458ème du Main Event des WSOP en 2011, 13ème d'un autre event en 2012, David Colin est un joueur pourtant plutôt discret, et plutôt habitué des cash games.
Son objectif est désormais naturellement la table finale :

"Oui, bien sûr. Je vais essayer de continuer sur ma lancée. L'objectif c'est la victoire. J'ai pas mal d'amis qui me suivent depuis Paris – quelques joueurs de cash games, quelques joueurs online, c'est sympa de se sentir épaulé, surtout que j'ai aussi quelques potes ici."

Un mot sur le chip leader, Stephen O'Dwyer, qui a doublement a coeur de remporter cet EPT de Londres : parmi ses nombreux résultats sur le circuit live, il avait été battu en deuxième place de ce même EPT par l'allemand Benjamin Spindler, en 2011.


Les 15 joueurs encore en course pour l'avant-dernier jour :

1- Steve O'Dwyer (USA) 2 279 000

IMG4246
Steve O'Dwyer
 

2- Nicolas Chouity (LIB) 2 124 000
3- Tamer Kamel (ANG) 2 115 000
4- Pasi Sormusen (FIN) 1 834 000
5- Niall Farrell (ECO) 1 581 000
6- Theo Jorgensen (DAN) 1 474 000
7- Mikhail Korotkikh (RUS) 1 372 000
8- David Colin (FRA) 1 088 000
9- Chris Moorman (ANG) 1 061 000
10- Mantas Visockis (LIT) 915 000
11- Ruben Visser (PBS) 827 000
12- Christopher Frank (ALL) 821 000
13- Daniel Erlandsson (SUE) 700 000
14- Bassel Moussa (LIB) 685 000
15- Olof Haglund (SUE) 453 000

(photos des 15 à retrouver comme toujours sur notre album photos du tournoi)

-----

EPT Londres : David Colin dernier français en course

(14/03)

David Colin 2
David Colin

Ils ne sont plus que 32 sur 647 à l'entame du Day 4, et un seul français est encore en course : David Colin.

Mais sa tache sera difficile, puisqu'il rattaquera la partie très short stack, et même dernier au chip count.

C'est le finlandais Pasi Sormunen qui prend pour sa part la tête. Il est notamment suivi par Nicolas Chouity (3ème). Le libanais est loin d'être un inconnu puisqu'il avait notamment remporté l'EPT Grand Final en 2010.

Derrière on retrouve l'anglais Steve O'Dwyer, le danois Theo Jorgensen, le canadien Mike McDonald, Jason Mercier, ou encore l'anglais Chris Moorman.

Les deux dernières joueuses en lice devront lutter, se classant en queue de peloton, à savoir la chinoise Hui-Chen Kuo, et la norvégienne Annette Obrestad.

Le Day 3 a été synonyme d'éclatement de la bulle et de rentrée dans l'argent. Parmi les joueurs payés mais désormais donc éliminés, on citera entre autres Viktor 'Isildur' Blom (44ème), Surinder Sunar (51ème), Liv Boeree (62ème), Sandra Naujoks (64ème), David Williams (78ème), Leo Margets (94ème), et le tir presque groupé de nos 5 autres français qui étaient au départ du Day 3 : Antoine Labat (63ème, 11000£), Dan Abouaf (67ème, 9500£), Flavien Guenan (68ème, 9500£), Michael Delestrade (77ème, 9500£), et Nicolas Levi (82ème, 8000£).

Vous pourrez retrouver notre classement sélectif intégral de cet EPT de Londres à son terme, à partir de lundi.

D'ici là vous pouvez vous rendre sur notre album photos Facebook pour les photos du jour.

Retrouvez également notre interview exclusive du Champion du Monde canadien Jonathan Duhamel.


Classement sélectif à la fin du Day 3

IMG4208
Pasi Sormunen
 

1- Pasi Sormunen (FIN) 1 578 000
2- Niall Farrell (ECO) 1 510 000
3- Nicolas Chouity (LIB) 1 143 000
5- Mantas Visockis (LIT) 983 000
7- Steve O'Dwyer (USA) 800 000
8- Theo Jorgensen (DAN) 778 000
11- Mike McDonald (CAN) 684 000
16- Ruben Visser (PBS) 551 000
26- Jason Mercier (USA) 309 000
28- Chris Moorman (ANG) 239 000
30- Hui-Chen Kuo (CHN) 170 000
31- Annette Obrestad (NOR) 170 000
32- David Colin (FRA) 142 000

 

Les principales têtes d'affiche encore en course, en photos :


Steve O'Dwyer

Theo Jorgensen

Mike McDonald

Jason Mercier

Chris Moorman

Hui-Chen Kuo

Annette Obrestad

le dernier français David Colin

-----

EPT Londres : À 17 places de l'argent

(12/03)

Blom Londres
Viktor Blom

Ils ne sont plus que 113 en course dans cet EPT PokerStars de Londres 2013, dont 6 Français, parmi lesquels Nicolas Levi et Flavien Guenan.

Depuis 347 joueurs au départ de la journée l'écrémage aura été conséquent puisqu'ils ne sont donc plus que 113, alors que 96 seront payés. La journée de mercredi sera donc synonyme de rentrée dans l'argent.

La liste des victimes du jour est naturellement trop longue, mais on pourra notamment citer les éliminations de Tom Dwan, Jonathan Duhamel, Pierre Neuville, Barry Greenstein, Lex Veldhuis, Isaac Haxton, Vanessa Selbst, Ilari Sahamies (pourtant nanti d'un bon tapis la veille), Alex Kravchenko, Luca Pagano, Davidi Kitaï, les Suédois Michael Tureniec et Sofia Lövgren...

On n'oubliera pas non plus l'élimination de Gus Hansen qui ne sera même pas revenu prendre place aujourd'hui, ayant préféré laisser son petit tapis aux bonnes oeuvres... ou plutôt à ses heureux voisins qui s'en sont bien amusés, notamment Isildur, comme en témoigne cette photo prise sur le vif par notre collègue danois.

IMG4007
Nicolas Levi
 

Nicolas Levi dernier rescapé Winamax

Côté français on aura notamment perdu ElkY, éliminé par Simon Matsson avec une paire de 4 contre paire de Rois, ainsi que Gaëlle Baumann dans les tous derniers instants de la journée.

Le plateau des survivants est des plus intéressants comme vous pourrez le constater ci-dessous.
On retrouve entre autres un Viktor Blom toujours là, un Top 10 occupé par des joueurs de la trempe de Chris Moorman ou Mike McDonald, un ancien vainqueur d'EPT Grand Final, Nicolas Chouity, la vieille garde des joueurs expérimentés avec Marcel Luske ou Surinder Sunar, des plus jeunes mais tout aussi talentueux en embuscade avec Jason Mercier, David Williams ou Liv Boeree, et donc nos 6 derniers français dont le dernier rescapé de la Team Winamax, Nicolas Levi.


Classement sélectif à la fin du Day 2

visockis
Le lituanien Mantas Visockis, chip leader du jour. (photo PokerStars)
 

1- Mantas Visockis (LIT) 522 200
2- Matthias Tikerpe (EST) 507 600
3- Steven Silverman (USA) 480 300
4- Mike McDonald (CAN) 422 100
7- Chris Moorman (ANG) 380 000
12- Theo Jorgensen (DAN) 333 500
18- Nicolas Chouity (LIB) 290 000
21- Sergio Aido (ESP) 251 400
26- Barny Boatman (ANG) 229 200
27- Viktor Blom (SUE) 229 200
31- Kitty Kuo (CHN) 211 700
32- Antoine Labat (FRA) 208 300
39- Marcel Luske (PBS) 196 200
43- Surinder Sunar (ANG) 188 500
58- David Vamplew (ECO) 150 000
60- Jason Mercier (USA) 147 800
62- Liv Boeree (ANG) 145 300
63- David Williams (USA) 134 000
67- Philipp Gruissem (ALL) 129 700
74- Nicolas Levi (FRA) 114 800
76- Rino Mathis (SUI) 110 000
79- Flavien Guenan (FRA) 102 300
81- Michael Delestrade (FRA) 98 600
84- Dan Abouaf (FRA) 95 000
89- Teddy Sheringham (ANG) 87 500
91- Leo Margets (ESP) 75 400
94- Sandra Naujoks (ALL) 71 600
97- Annette Obrestad (NOR) 57 200
99- David Colin (FRA) 54 100
107- Vicky Coren (ANG) 33 800
/113

-----

EPT Londres : Viktor 'Isildur' Blom bien parti

(12/03)

EPT Londres
647 joueurs ont pris part à ce Main Event de l'EPT de Londres en ces deux premiers jours.

Les deux premiers jours de l'EPT de Londres 2013 sont dans la boîte. Retrouvez tous les chiffres officiels, et l'essentiel des joueurs qualifiés pour le Day 2.

Le Day 1B de l'European Poker Tour PokerStars s'est achevé dans la nuit d'hier, et les chiffres officiels complets sont donc désormais connus.

Ils auront été 647 à prendre part à cette édition 2013 organisé dans le cadre d'un festival poker de 12 jours incluant l'UKIPT (United Kingdom Poker Tour), soit un peu moins que l'an passé (691), mais un chiffre désormais presque stable après une chute de fréquentation par rapport à l'édition 2011 qui avait attiré 848 joueurs.

Le prizepool est cette année de 3 137 950 £, soit quelques 3 578 000 €.
96 joueurs seront payés, et le vainqueur repartira avec 700 000 £ (un peu plus de 798 000 €).

Sur les 67 pays représentés, une quarantaine de joueurs français étaient au rendez-vous. Ils sont 24 toujours en course en ce mardi.

347 joueurs au total à reprennent aujourd'hui les débats pour le Day 2.

IMG3914
Viktor Blom est bien parti dans cet EPT de Londres.
 

Parmi les joueurs bien classés, on retrouve notamment des habituelles terreurs du poker en ligne, le Suédois Viktor 'Isildur' Blom et le Finlandais Ilari 'Zigmuund' Sahamies.

Le chip leader espagnol Sergio Aido est incontestablement l'homme en forme ces jours-ci du côté de Londres : c'est lui-même qui vient de remporter le Main Event de l'UKIPT devant 1099 joueurs samedi, ainsi qu'un tournoi annexe à 1000 £ la nuit d'avant.
Il avait déjà notamment remporté le WPT National Series de Barcelone en octobre dernier.

Retrouvez le chip count sélectif au démarrage du Day 2 ci-dessous.


A voir et à lire aussi :

- La victoire sans appel 3-0 de la Team PokerStars contre Full Tilt dans leur challenge de heads-up
- L'interview de Tom Dwan
- L'album photos des deux premiers jours de cet EPT de Londres
- L'interview d'ElkY


Chip count sélectif Day 2

1- Sergio Aido (ESP) 215 000
2- Marc-André Ladouceur (CAN) 163 000

aido
Le chip leader en ce début de Day 2, l'Espagnol Serge Aido. (photo PokerStars)
 

4- Chris Moorman (ANG) 159 800
12- Antoine Labat (FRA) 130 300
20- Eric Sfez (FRA) 115 100
21- Michael Tureniec (SUE) 113 900
22- Surinder Sunar (ANG) 112 100
23- Viktor Blom (SUE) 111 300
31- Ilari Sahamies (FIN) 106 200
35- Sandra Naujoks (ALL) 102 800
39- David Colin (FRA) 99 500
46- Mike McDonald (CAN) 95 800
50- David Williams (USA) 92 200
53- Lex Veldhuis (PBS) 91 100
60- Nicolas Levi (FRA) 86 400
67- Annette Obrestad (NOR) 84 100
68- Pierre Neuville (BEL) 83 700
77- Barry Greenstein (USA) 79 900
100- Florence Allera (FRA) 69 500
112- ElkY (FRA) 65 500
114- Theo Jorgensen (DAN) 65 500
116- Anaël Dossevi (FRA) 65 300
132- Faraz Jaka (USA) 61 600
143- Jason Mercier (USA) 58 300
149- Leo Margets (ESP) 56 900
153- Liv Boeree (ANG) 56 100
154- Vanessa Selbst (USA) 54 800
159- Nesrine Kourdourli (FRA) 54 200
165- Alex Kravchenko (RUS) 52 200
166- Sofia Lövgren (SUE) 52 100
167- Stéphane Benadiba (FRA)  52 000
169- Antonin Teisseire (FRA) 50 900
179- Costa Bataille (FRA) 47 900
183- Marcel Luske (PBS) 46 800
184- Michael Delestrade (FRA) 46 300
190- Juha Helppi (FIN) 45 900
201- Gaëlle Baumann (FRA) 43 900
202- Vicky Coren (ANG) 43 200
211- Michel Abecassis (FRA) 41 100
219- Laurent Polito (FRA) 39 100
227- Antoine Saout (FRA) 37 400
231- Patrick Uzan (FRA) 36 500
233- Ana Marquez (ESP) 36 400
239- Flavien Guenan (FRA) 35 300
241- Dan Abouaf (FRA) 34 600
246- Christophe Malaurie (FRA) 33 300
251- Julien Brécard (FRA) 32 400
256- Luca Pagano (ITA) 30 600
260- Raphaël Dubost (FRA) 29 600
261- Franck Kalfon (FRA) 29 200
270- Teddy Sheringham (ANG) 27 700
279- Cyril André (FRA) 24 500
295- Isaac Haxton (USA) 21 400
290- Davidi Kitaï (BEL) 21 200
298- Jonathan Duhamel (CAN) 21 100
326- Jenvick Meinsohn (FRA) 12 900
333- Gus Hansen (DAN) 11 300
/347

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire

×

Sorry, this room is not available in your country.

Please try the best alternative which is available for your location:

Close and visit page