EPT Monte Carlo: Acte 1:Un français chip leader

Nous y voilà. La grande finale et dernière manche de la saison à Monte Carlo (principauté de Monaco) se voulait être le bouquet final d'une nouvelle belle saison de l'European Poker Tour. A événement prestigieux, toutes les stars étaient au rendez-vous. Une forte délégation française avait également fait le court déplacement, et comptait bien faire parler la poudre pour confirmer ses résultats et grosses performances de cette saison.

392 joueurs étaient au départ du Day1A de cette quatrième édition de la grande finale de l'EPT, samedi dernier, à l'hôtel Carlo Bay & Resort de Monte Carlo.

Les chiffres ont de quoi faire tourner les têtes : 10 000€ de buy-in, 8 420 000€ de prizepool, pour plus de 2 millions au seul vainqueur!

Ce premier jour de compétition voyait déjà du beau monde autour des tables : Phil Ivey, Erick Lindgren, Patrik Antonius, Freddy Deeb, Barry Greenstein.. Une première « table de la mort » réunissait d'ailleurs déjà Eli Elezra, Luca Pagano, Greenstein, et notre Thomas « Fougan » Fougeron. Ce dernier remportera d'ailleurs un gros coup face à Greenstein, sur un énorme flop AAA 3 K, avec 33 contre QJ.

A l'image de ce coup, pas mal de stars allaient finalement vite ne pas être à la fête et même ne pas faire partie des 180 rescapés du jour. Tony G, éliminé, était de ceux-là. Même chose pour Phil Ivey suite à un coup mal négocié puis une double paire échouant face à un brelan. A la liste pouvaient s'ajouter Annette Obrestad, Greg Raymer, Isabelle Mercier, Erick Lindgren, Jeffrey Lisandro.

Côté français quelques premières grosses chutes étaient aussi à noter, avec celles de Jan Boubli, Eric Koskas, et Pascal Perrault (sur un brelan contre brelan supérieur). 15 d'entre eux allaient quand même faire partie des qualifiés pour le Day 2, dont Fougan, Nicolas Levi, Michel Abecassis et Guillaume de La Gorce.

450 joueurs étaient au départ du Day 1B, portant le total de participants à 842 (dont 105 français, second pays le plus représenté derrière les USA), 136 de plus que la précédente édition et nouveau record.

Parmi eux, une nouvelle salve de stars : Joe Hachem, Daniel Negreanu, Gus Hansen, Antonio Esfandiari, Juha Jelppi, Dario Minieri, Chris Moneymaker, Vanessa Rousso, Alex Kravchenko, ainsi que l'ancien tennisman Boris Becker.

Des nouvelles « tables de la mort » ne pouvaient de ce fait que survenir, telles que celle qui voyait réunis Chad Brown, Daniel Negreanu, et deux français Paul Testud et Fabrice Soulier.

Mais c'est Bertrand « Elky » Grospellier qui fit partie des premiers perdants du jour.

Tout allait pour le mieux en revanche pour un autre tricolore, puisque Cyril Bensoussan allait se voir être dans la peau du chip leader au départ du Day 2.

9 autres français se qualifiaient, dont Michel Carvin en 6ème place, puis plus loin Alexia Portal, ou encore Paul Testud.

A noter l'élimination du vainqueur de l'an passé, Gavin Griffin, par Loïc Sabatte.

Un bel écrémage était toutefois à compter dans nos rangs français, puisqu'en plus d'Elky, ce furent Anthony Lellouche, Arnaud Mattern, Ludovic Lacay, Manuel Bevand, et l'ancien footballeur Vikash Dhorasso qui s'arrêtaient là.

 

Derniers Blog Posts »