EPT Prague - Day 1A - Lacay prend la tête

prague
EPT Prague

Le dernier EPT de l'année 2008 se présente avec une saveur particulière pour le clan français puisque son tenant du titre se nomme Arnaud Mattern. Les regards se tourneront également du côté de Peter Eastgate, tout frais vainqueur du Main Event des WSOP, qui prendra le départ du Day 1B.

272 premiers joueurs s'élançaient sur la ligne de départ du dernier EPT de l'année 2008 en ce Day 1A, pour une étape de Prague qui avait souri au français Arnaud Mattern il y a un an, pour ce qui était là sa première victoire dans un tournoi majeur.
De quoi donner des idées aux joueurs tricolores puisqu'ils se trouvaient déjà une trentaine en ce premier jour de qualification.

Malheureusement nombre d'entre eux allaient subir les affres de l'élimination tout au long de la journée, et certains même très rapidement tel qu'un Eric Koskas tardant à confirmer une belle quatrième place à l'EPT de San Remo.
Mais la déception majeure de la journée se sera trouvée être la sortie du tenant du titre français, Arnaud Mattern, victime de plusieurs call « ambitieux » de la part d'un joueur, et n'ayant trouvé aucun de ses nombreux outs à la river.

Pendant ce temps plusieurs duels franco-français faisaient monter la température, tel que ceux ayant opposé Otto Richard à Benjamin Pollak. Après un premier festival de relances abandonné par Richard, ce dernier se sera vengé un peu plus tard en assommant Pollak sur un gros flop pour les deux joueurs. Brice Cournut rejoignait la liste des sortis sans grande réussite, puisque nanti de belles mains ayant à chaque fois trouvé encore plus fort. Une liste qui allait se compléter avec l'ajout de noms tels que ceux d'Antonin Teysseire, Almira Skripchenko, Alain Roy, Anthony Roux, Guillaume de la Gorce, Guillaume Darcourt, Christophe Benzimra, Sylvain Cœur, ou encore Jean-Philippe Rohr.

Sans oublier le dernier de chute, Otto Richard, victime de Ludovic Lacay. Les deux hommes sont logiquement partis à tapis sur un festival de relances avec chacun les deux premiums en mains, mais les KK de Richard ne trouvèrent aucun troisième acolyte salvateur au flop face aux AA de Lacay.
Dans une journée « yo-yo » fidèle à son jeu agressif, Cuts aura en tout cas profité de cette grosse rencontre pour s'emparer du chip lead en toute fin de journée.

83 joueurs se sont qualifiés pour le Day 2. Pas de Gus Hansen parmi eux, le danois ayant fait une brève apparition (arrivé trois heures après le début, puis éliminé plutôt rapidement dans une partie sans relief).

4 tricolores auront en revanche passé l'écueil de ce Day 1A. Outre Lacay, on retrouve Martial Blangenwitsch, Bernard Boutboul, et Xavier Laszcz.

 

Derniers Blog Posts »