EPT Prague : Victoire de l'Allemand Julian Track

JulianTrack
Julian Track, dernier lauréat de l'année. (photo Neil Stoddart, PokerStars)

Track est venu à bout d'une longue table finale notamment composée de Stephen Chidwick et Ole Schemion, pour s'adjuger le premier titre majeur de sa carrière, et 725 000 €. Meilleur Français du tournoi, Erwann Pecheux termine 11ème.

Chip leader au démarrage de la table finale de cet European Poker Tour de Prague PokerStars 2013, le joueur allemand de 30 ans ans aura dû batailler ferme, à la fois contre de solides adversaires, et... un coup de froid. Malade, Track aura du coup conclu un deal avec son adversaire du heads-up : 700 000 € chacun et 25 000 € à la gagne, malgré un large avantage en jetons.
Il faut dire que cette table finale aura duré près de 14 heures !

Julian Track est étudiant en politique, médias et sports. C'est plutôt un habitué des cash games de Pot-Limit Omaha à 1$/2$ sur PokerStars, mais depuis septembre le jeune homme aura commencé à tenter sa chance du côté des satellites en ligne sur PokerStars.

Bien qu'il ait également remporté son entrée pour les Aussie Millions en février, il ne devrait cependant pas s'éterniser sur le circuit live, comme il le déclarait au sortir de sa victoire : "Il y a trop de bons joueurs aux tables. Et puis l'autre truc, c'est que je n'aime pas quand les joueurs réfléchissent pendant 5 ou 6 minutes pour prendre une décision. Du coup les Aussie Millions seront peut-être mon dernier tournoi."


"Les joueurs qui prennent 5 minutes pour réfléchir ça me fatigue."

L'un des favoris, l'autre Allemand Ole Schemion, n'aura pu faire mieux que la 5ème place, mais aura dû composer avec l'un des plus petits tapis. Schemion aura également manqué de réussite, battu avec paire de 10 contre la paire de 7 ayant touché son brelan à la river face à son compatriote.

Stephen Chidwick
Stephen Chidwick, un joueur plutôt en forme.

A noter la deuxième très grosse performance en peu de temps pour l'Anglais Stephen Chidwick, 3ème, qui avait déjà terminé à cette même place dans le Main Event de l'Eureka Poker Tour à 1315 joueurs une semaine plus tôt. 92500 + 378000 qui font donc 470 500 € en l'espace de 4 jours, pas mal !

Bien aussi pour Georgios Sotiropoulos : avec sa 2ème place et ses 700 000 € gagnés, il devient le meilleur performeur grec (et plus gros gagnant) de l'histoire de son pays.


Erwann Pecheux à trois doigts de la table finale

Côté Français, Ludovic Lacay semblait sur de bons rails et bien parti pour réaliser une nouvelle grosse performance après ses récents jolis résultats tant du côté des WSOP Europe (2ème de l'Event 5 et 24ème du Main Event) que du WPT (9ème à Montréal fin novembre). Mais le joueur Winamax, bien que chip leader lors du Day 4, aura dû s'incliner en 33ème position.

Il est finalement devancé par 2 autres Français, Romain Chauvassagne 20ème (1ère place payée EPT pour le Perpignanais déjà auteur de 3 cashes (dont une table finale) sur les WSOP), et Erwann Pecheux 11ème (42ème à Barcelone en septembre et 4ème de l'Event 4 des WSOPE cet automne).

60 pays étaient représentés dans ce dernier EPT de l'année 2013, dont une majorité de joueurs russes (127, 13%). Les Français arrivaient en 5ème position avec 5% du field.

Un mot sur le High Roller à 10 000 € rebuy, remporté par le Russe Ivan Soshnikov (pour 382 050 €) devant 128 joueurs dont le Franco-américain Olivier Busquet (257 850 €). Le Canadien Mike McDonald termine 5ème, Vanessa Selbst (dont vous pourrez retrouver l'interview demain sur PokerListings) 7ème.


Résultats EPT Prague 2013 (5000€+300€)
1007 joueurs - prizepool 4 883 950 € 

Pecheux Prague
Erwann Pecheux, premier Français de cet EPT de Prague. (photo PMU)

1- Julian Track (ALL) - 725 700 € (après deal - au lieu de 889 000 €)
2- Georgios Sotiropoulos (GRE) - 700 000 € (après deal - au lieu de 536 700 €)
3- Stephen Chidwick (ANG) - 378 000 €
4- Ka Kwan Lau (ESP) - 283 800 €
5- Ole Schemion (ALL) - 218 300 €
6- Max Silver (ANG) - 160 200 €
7- Zdravko Duvnjak (CRO) - 118 200 €
8- Jorma Nuutinen (FIN) - 84 600 €
/
11- Erwann Pecheux (FRA) 54 900 €
15- Dimitri Holdeew (ALL) 44 300 €
20- Romain Chauvassagne (FRA) 34 500 €
32- Emmanuel Murgia (BEL) 18 400 €
33- Ludovic Lacay (FRA) 18 400 €
35- Ana Marquez (ESP) 18 400 €
43- Vit Blachut (TCH) 15 600 €
46- Julien Brulet (BEL) 15 600 €
60- Jonathan Little (USA) 13 200 €
63- Jonathan Duhamel (CAN) 13 200 €
64- Alex Bilokur (RUS) 13 200 €
68- Paolo Compagno (SUI) 13 200 €
71- Eugene Katchalov (UKR) 13 200 €
81- Marc-André Ladouceur (CAN) 11 100 €
93- Adrian Mateos Diaz (ESP) 11 100 €
99- Dermot Blain (IRL) 9 900 €
102- Vitaly Lunkin (RUS) 9 900 €
103- Gwendal Montiton (FRA) 9 900 €
105- Amir Lehavot (ISR) 9 900 €
106- Bertrand 'ElkY' Grospellier (FRA) 9 900 €
109- Henrique Pinho (POR) 9 900 €
124- Dominik Nitsche (ALL) 9 000 €
140- Sylvain Loosli (FRA) 9 000 €
143- Paul Volpe (USA) 9 000 €
144- Hui Chen Kitty Kuo (CHN) 8 600 €
145- Benjamin Pollak (FRA) 8 600 €
/151 payés


Résultats Side Events notables (tournois annexes) complétés à ce jour :

- Eureka Main Event 1100€ (1315 joueurs) : Dmitri Holdeew (ALL)
- Pot-Limit Omaha Champs 5300€ (71 joueurs) : Vanessa Selbst (USA)
- Limit Hold'em 2200€ (315 joueurs) : Jakub Michalak (POL)
- No-Limit Hold'em Turbo 330€ (289 joueurs) : Lauri Pesonen (FIN)
- Mixed Games 220€ (28 joueurs) : Edouard Bonnefous (FRA)
- Ladies No-Limit Hold'em 330€ (39 joueuses) : Aurélie Slahdji (FRA)
- Seven-Card Stud Hi-Lo deepstack turbo 220€ (34 joueurs) : Claude Marbleu (FRA)

 

Derniers Blog Posts »