Eric Froehlich : « Magic : l’assemblée est le meilleur jeu du monde »

Eric Froehlich

Au début des années 2000, un certain nombre de joueurs de Magic : l’assemblée connus se sont lancés dans le poker, pour profiter de l’avantage que leur donnait leur expérience et gagner de l’argent.

Eric Froehlich faisait partie de ces joueurs, et il s’est très vite fait un nom dans le poker en devenant en 2005 le plus jeune joueur à remporter un bracelet des WSOP.

Avec un deuxième bracelet dès les WSOP 2006, Froehlich semblait même être en route pour devenir l’un des plus grands joueurs de poker.

En 10 ans, l'Américain a fait de nombreuses tables finales et encore plus de places payées, mais il n’a jamais arrêté de jouer à Magic : l’assemblée.

Ces dernières années, il s’est même encore plus impliqué dans Magic, au point de devenir le n°1 mondial pendant un certain temps et d’intégrer le Hall of Fame en 2015.

Nous l’avions retrouvé récemment durant les WSOP pour discuter avec lui de sa vie de joueur professionnel de Magic ET de poker.


Est-ce que tu joues beaucoup au poker ces derniers temps ?

Non, je ne joue pas beaucoup au poker en ce moment. Mon premier amour, c’est Magic : l’assemblée. Je suis venu au poker plus tard, comme beaucoup d’autres joueurs de Magic.

Le poker est un peu "au-dessus", mais je trouve que Magic est bien plus épanouissant. Cela dit, il y a beaucoup d’aspects du poker que j’apprécie. J’adore jouer au poker.

Eric Froehlich au poker
"J'évite les tournois où les joueurs sont meilleurs que moi."

Mais un jour je me suis rendu compte que certains joueurs étaient tout simplement meilleurs que moi.
J’avais l’impression d’avoir un gros avantage entre 2005 et 2010, mais depuis le Black Friday le niveau des tournois est monté en flèche.

Je regarde toujours beaucoup de poker. Je travaille beaucoup. J’aime vraiment le poker. Je consomme beaucoup de contenu, mais je ne joue pas autant que je le voudrais. Les joueurs ont énormément progressé.

Il reste toujours beaucoup de tournois aux WSOP où j’ai l’avantage, c’est pour ça que je participe à beaucoup de tournois à petit buy-in, et évidemment au Main Event.
Il y a encore quelques années je faisais tous les tournois de PLO à 10 000 $. Maintenant, ce n’est plus pour moi, ils sont trop bons.

J’ai tellement peu de chances de gagner de l’argent dans ces tournois que cela n’a pas de sens d’y participer. Donc je reste dans des buy-ins plus modestes, où il y a moins de joueurs meilleurs que moi.

Je pense toujours que je suis bon au poker. Simplement, je ne suis pas le meilleur. Mais ce n’est pas grave. (rires)

On dirait presque que Magic a repris du poil de la bête ces dernières années. Est-ce que tu le ressens aussi ?

Je ne crois pas que ce soit le bon terme, parce que pour moi Magic n’a jamais perdu de terrain. Le jeu a toujours bénéficié d’une croissance régulière, même si c’est vrai qu’il n’a jamais été aussi populaire qu’aujourd’hui.

Aujourd’hui, on compte des dizaines de millions de joueurs. C’est énorme. C’est un jeu populaire dans le monde entier.

Eric Froehlich
"Le poker en ligne a besoin d'être légalisé."

Je pense que certains aspects du jeu plaisent plus qu’avant. Et puis la marque explore différentes directions. Hasbro vient d’annoncer qu’ils allaient créer un MMORPG Magic.

Ils produisent aussi énormément de contenu numérique. On sent qu’ils veulent se hisser à la hauteur des eSports.

Je dirais que c’est plus grand public qu’avant. En tout cas, Magic n’a jamais été aussi rentable. Ça se vend très bien.

Estimes-tu que de nombreux joueurs pros ayant délaissé Magic y reviennent ?

Ça dépend.
Beaucoup ont commencé très jeunes. Magic, on peut y jouer quand on est adolescent, mais pas au poker.

Et puis Magic a été créé dans les années 90, donc il y a toute une génération qui a commencé à y jouer très jeune et qui y revient aujourd’hui. C’est vraiment un jeu très amusant.

Je pense sincèrement que Magic est le meilleur jeu du monde, et beaucoup de gens sont d’accord avec moi.
Et c’est assez facile de s’y replonger.

Avant, aux WSOP, il y avait plus d’une centaine de joueurs de Magic. On organisait des rencontres. Beaucoup aimaient toujours Magic, même s’ils jouaient au poker.

Alors même s’il n’y a pas énormément de nouveaux joueurs, il y en a énormément qui "redécouvrent" le jeu.

De toute façon, les compétences sont similaires. Il faut bluffer, savoir lire ses adversaires et prendre la meilleure décision possible. Il y a énormément de points communs.

Eric Froehlich s'amuse
"Il y a beaucoup de points communs entre Magic et le poker."

Magic est vraiment un entraînement idéal pour le poker.

Grâce à Magic, j’avais déjà l’habitude d’être sur le devant de la scène et de jouer pour des dizaines de milliers de dollars alors que je n’étais qu’un gamin. C’est pour ça que je n’avais aucune pression quand je suis arrivé en table finale d’un tournoi des WSOP, même si ça me paraît dingue quand j’y repense.

Il y a vraiment beaucoup de ponts entre Magic et le poker.

Beaucoup de gens jouent à Magic pour le plaisir, sans que l’argent entre en jeu. Comment expliquer ça à des joueurs de poker ?

Magic est un jeu de stratégie où la même situation ne se reproduit jamais. Tu n’aurais jamais les mêmes cartes de départ parce que la variance est énorme.

Il y a même de nouvelles cartes qui sortent constamment (comme pour Hearthstone NDLR).

Au poker, il n’y a toujours que 52 cartes. Alors évidemment, tout le monde n’a pas les mêmes mains, donc les issues sont innombrables. Mais à Magic, c’est encore pire, puisqu’il y a de nouvelles cartes tous les trois mois. C’est comme si tout à coup il y avait un nouveau roi de carreau.

À Magic, tout est aussi dans le mental : il faut essayer de trouver divers moyens de dépasser tes adversaires.

Team Channel Fireball Ice Magic
Froehlich est membre de l'illustre équipe ChannelFireball sur Magic.

Après, à Magic comme au poker, tu peux prendre un bad beat.

Lequel se porte le mieux : Magic ou le poker ?

Bonne question.

Je dirais Magic, mais principalement à cause des problèmes légaux du poker. Ne pas pouvoir jouer en ligne, ne pas pouvoir vivre où tu veux et jouer... Tout ça fait mal au poker.

C’est pour ça que je joue moins. Il n’y a plus autant de joueurs ou d’offre en ligne aux États-Unis.

Cela dit, il y a aussi beaucoup de choses positives dans le poker, qui vont dans la bonne direction. Les gens comme Doug Polk font énormément de bien au poker.

Je regarde tout ce qu’il fait, et mes amis aussi. Même les gens qui ne s’intéressent pas vraiment au poker le font.

Quand tu arrives à créer du contenu divertissant qui permet d’attirer de nouveaux joueurs dans le poker, c’est forcément une bonne chose. Pareil pour Daniel Negreanu et tous ceux qui font des vlogs. Tout ce contenu, c’est top.

Tout ce contenu numérique est génial. Je pense aussi que PokerGO va être très bon pour le poker. Donc dans l’ensemble, les choses vont dans la bonne direction.

Le seul obstacle qu’il reste, et c’en est un gros, c’est que tout le monde ne peut pas jouer.

Eric Froehlich aux WSOP
"Tu ne peux pas gagner ta vie en jouant à Magic."

Mais je dirais que les deux jeux vont dans la bonne direction et que Magic a pris un peu d’avance.

Je sais que Magic a un Pro Tour, mais est-ce que tu aimerais qu’il y ait quelque chose comme les WSOP, un festival avec tout un tas de tournois ?

Tout à fait. D’ailleurs, il y en avait un en juin, avec trois Grands Prix de Magic à Vegas.

On y compte dans les 10 000 personnes, avec des tournois non-stop, c'est dingue.

Mais bon, ce n’est quand même pas de l’ampleur des WSOP. Les WSOP durent 6 semaines.

La grosse différence aussi c’est qu’il y a beaucoup plus d’argent dans le poker. Alors que ça bloque un peu Magic. Difficile d’encourager ton fils ou ta fille à jouer à Magic, alors que c’est impossible de gagner sa vie.

Même en ayant été classé n° 1 il y a quelques années, les revenus sont minuscules.

Mais pourquoi est-ce si bas ? On ne pourrait pas mettre en place une structure similaire aux WSOP ?

Je n’ai pas la réponse. (rires)

Je pense que les revenus devraient être bien plus élevés. Magic gagne beaucoup d’argent, et cela va devenir le seul moyen de faire grandir la communauté, à mon avis.

Eric Froehlich bracelet WSOP.
Lors de sa première victoire aux WSOP en 2015.

Mais bon, je ne suis pas businessman. Je ne travaille pas pour eux. Donc je ne sais pas ce qui les bloque.

C’est une grande entreprise. Et puis il ne faut pas oublier que Magic, c’est Hasbro, un fabricant de jouets, donc ils ne sont pas familiers avec ce milieu. Mais quand tu vois l’argent qui circule dans Hearthstone ou League of Legends, c’est énorme. Il n’y a pas ça chez Magic.

Magic est le meilleur jeu parce qu’il grandit continuellement et qu’il est aussi rentable, donc ils ne se sentent pas encore obligés de faire ça.

Je ne sais même pas si ça arrivera un jour. Mais c’est compliqué.

Tu produis du contenu pour ChannelFireball. Est-ce que tu apprécies cet aspect créatif ?

J’adore ça ! Depuis gamin, j’ai écrit des tonnes d’articles pour des sites sur Magic. J’ai aussi écrit pour des sites de poker.

J’aime pouvoir m’exprimer, et ChannelFireball est vraiment la meilleure plate-forme consacrée à Magic. Ils organisent tous les tournois prévus en 2018.

C’est eux qui ont les meilleurs joueurs, et tout le monde les connaît. Donc c’est vraiment génial de m’associer à une telle entreprise.

Veuillez correctement remplir les champs requis !

Erreur !

Vous devez attendre 3 minutes avant de pouvoir poster un nouveau commentaire.

Aucun commentaire