Finale Partouche Poker Tour : Day 2 et 3

Après deux premières journées qualificatives riches en belles confrontations, la seconde grosse ligne droite allait à nouveau réserver son lot d'émotion par la présence de nombreux qualifiés français et de plusieurs stars toujours redoutables et redoutées.

Au départ du Day 2 le chip count voyait plusieurs français pouvoir nourrir quelques ambitions, même si la route s'annonçait encore longue. Brice Cournut emmenait dans son sillage une troupe composée (entre autres) d'Arnaud Mattern, Jacques Zaicik (récent vainqueur du Barrière Poker Tour d'Enghien), Vikash Dhorasoo, Jérôme Zerbib, Manuel Bevand, Stéphane Bazin, ou encore Nordine Bouya.

Nicolas Levi, Michel Abecassis, Rui Cao, François Tardieu, Claude Marbleu, Roger Hairabedian, Guillaume de la Gorce, et Jean-Pierre Petroli, étaient pour leur part un peu plus loin voire un peu décrochés pour certains.

Toujours est-il que 221 joueurs conservaient encore toutes leurs chances à ce stade, espérant faire partie des 48 heureux entrants dans l'argent (gain minimum 11 000 €).

L'épuration allait se montrer impitoyable au fur et à mesure de la montée des niveaux. Allaient en effet être successivement éliminés Petroli, Levi, De la Gorce, Tardieu, Dhorasoo, Cao, Zaicik, et Manuel Bevand victime de trois mauvais coups successifs malgré un bon passage et un stack qui aura longtemps prospéré...

Brice Cournut, Guillaume Darcourt, Michel Abecassis, Fabrice Nkoa, Stéphane Bazin, et Arnaud Mattern, étaient pour leur part les très bonnes satisfactions du jour, même si ce dernier après avoir doublé perdit sur une river un gigantesque pot qui aurait pu le faire s'envoler en jetons.

Patrice Sitbon finissait de son côté la journée en tant que chip leader !

Au niveau des grands joueurs étrangers restants, Gus Hansen faisait toujours partie du haut du panier, talonné par les frères Mizrachi. Scotty NGuyen était aujourd'hui sobre mais commençait tout de même à sentir pour sa part un certain vent mauvais...

Mais tous ces braves hommes allaient finalement être sommés de prendre la sortie du Casino au cours du Day 3. « The Great Dane » fut d'ailleurs éliminé de manière inattendue aux portes de la table finale (9ème) après trois jours de haute volée et un tapis confortable encore quelques minutes auparavant, au grand désarroi de nombreux futurs spectateurs de la table finale. Un mauvais call avec A6s face au AK de Stéphane Bazin aura eu raison du plus gros de ses jetons dans l'un des plus gros pots du tournoi, avant que le danois ne sorte définitivement un peu plus tard avec la même main.

Côté français, Arnaud Mattern n'était pas en veine et se faisait mal sur un coin-flip face à Pierre Ayme avant de sortir sur les valets de Sébastien Austry, de son côté alors future victime d'Hansen. Patrick Sitbon n'aura pas profité de son bon début de tournoi en s'arrêtant lui aussi à ce stade. Malgré de bons tournois également, Aurélien Guignili et Guillaume Darcourt s'arrêtaient eux entre les 10ème et 25ème place.

Mais les grands gagnants du jour étaient assurément les huit finalistes. Parmi eux Stéphane Bazin, chip leader, Brice Cournut (déjà 5ème du récent Barrière Poker Tour d'Enghien), et Michel Abecassis.

Alain Roy, Philippe Narboni, Jean-Philippe Rohr, Claudio Rinaldi, Anthonin Teisseire complétaient la Table finale.

Derniers Blog Posts »