Finale WSOP : Phil Ivey fait déjà parler de lui

Phil Ivey
"J'ai fait une connerie ?"

A quelques jours de la table finale des WSOP 2009, Phil Ivey a déjà commencé à faire parler... malgré lui.

Comme si sa présence en table finale du Main Event des WSOP ne suffisait pas, Phil Ivey aura créé un buzz malgré lui à l'occasion de la toute fraîche diffusion télévisée de la compétition s'étant déroulée cet été.
Le monde entier a en effet pu découvrir un improbable fold du champion américain dans un coup disputé à 24 joueurs et 3 tables restantes. Alors que son adversaire dévoila à l'abattage un maigre A 9 sur un tableau 5 Q T Q A , Ivey jeta son 8 8 qui lui donnait pourtant la victoire avec une petite couleur.
De nombreuses rumeurs ont circulé, mais d'après Barry Greenstein qui a eu Ivey au téléphone, ce dernier ne s'en serait pas rendu compte sur le moment et même après.

Une mauvaise lecture qui ne lui aura finalement pas porté préjudice puisque Ivey aura fini par accéder à la table finale. Mais une telle nouvelle erreur risquerait bien de sonner le glas de ses espoirs de consécration.

La main qui fait jaser :

Des bookmakers en panique

Ce n'est en tout pas cette bourde qui semble décourager ses supporters ou les personnes croyant en sa victoire finale, puisqu'un sondage effectué sur le site des World Series le place à 78% favori, et ce malgré son petit tapis (le 7ème de la table finale) ! Ses adversaires se partagent les miettes restantes, avec le chip leader Darvin Moon à 6,5%, ou encore Antoine Saout à seulement 1,1%.

Une chose est sûre, la partie ne sera pourtant en pratique pas aussi aisée pour Ivey.
Tant mieux répliqueront de nombreux bookmakers qui verraient d'un très mauvais œil (pour leur porte-monnaie) la victoire de l'homme aux 7 bracelets, alors parfois coté à 175 contre 1 au départ de la compétition qui voyait s'élancer plus de 6000 joueurs.

Phil Ivey
Certains pourraient moins rire en cas de victoire de l'américain.
« Qu'Ivey gagne serait un résultat terrible pour nous, et pour l'industrie dans son ensemble » a déclaré un porte-parole de la branche bookmaker sportifs de Party Poker.
« 175 contre 1 comme prix de départ pour quiconque au départ d'un field de 6494 joueurs, c'est un grand minimum. Ses vraies cotes auraient pu être du double, mais nous l'avons mis aussi bas car c'était suffisant pour que de nombreux parieurs misent sur son nom avant tout.

Nous croisons maintenant les doigts pour que le vainqueur soit n'importe qui sauf Ivey. Mais je suis sûr que nous ne sommes pas les seuls à trembler dans nos bottes. Il ne faut pas grand chose pour atteindre des nombres à six chiffres avec de telles cotes. Cela serait le pire résultat de poker dans l'histoire des bookmakers. Et imaginez la crainte de ceux qui ont pu le backer sur un site de betting exchange... »

L'homme n'est aujourd'hui plus coté que de 4 à 7 contre 1 environ selon les sites.
Il partage les meilleures cotes avec le chip leader Darvin Moon, et Eric Buchman.
Steven Begleiter et Jeff Shulman se positionnent immédiatement derrière.
Kevin Schaffel, Joseph Cada, Antoine Saout et James Akenhead ferment la marchent, cotés entre 12 et 20 contre 1.

Dossier Spécial finale du Main Event des WSOP 2009

Derniers Blog Posts »