Flopper deux paires en Pot-Limit Omaha, partie 1

chips and cards 2

Les débutants en Omaha sont souvent incertains sur la manière de jouer deux paires, particulièrement s'ils viennent du Hold'em. PokerListings vous aide à savoir quoi faire dans cette situation.

L'une des premières choses que vous devez comprendre quand il s'agit d'apprendre comment agir dans des situations spécifiques au Pot-Limit Omaha, est que vous ne pouvez pas utiliser ce que vous savez du Hold'em pour espérer réussir ici.

N'importe quel joueur jouant aux deux jeux sait que les cotes pour toucher de grosses mains sont plus élevées en Omaha qu'en Hold'em. Et de nombreux joueurs sous-estiment grandement cette disparité, ce qui est une grosse erreur.

Les cotes pour flopper deux paires au Hold'em sont de 2,02%. Sans faire le calcul ou chercher ailleurs, quelles sont les cotes que vous imaginez pour toucher deux paires en Omaha ?

Pour le savoir, il faut en fait utiliser l'équation suivante (sans qu'il n'y ait de paire au flop) :

( (12/48)*(9/47)*(40/46) ) + ( (12/48)*(38/47)*(9/46) ) + ( (36/48)*(12/47)*(9/46) ) = %
soit (0,25*0,191*0,87) + (0,25*0,809*0,156) + (0,75*0,255*0,156) = %
soit 0,041 + 0,0312 + 0,0298 = 0,102
0,102 = 10,2%

La plupart des gens, joueurs de poker compris, ne sont pas trop chevronnés en maths et probabilités. Du coup, beaucoup ont tendance à penser qu'avoir deux fois plus de cartes en main se traduit par avoir exactement deux fois plus de chances de toucher une main spécifique en Omaha.

gus hansen 27776
Le style de jeu de certains joueurs tels que Gus Hansen est particulièrement adapté à l'Omaha.

En réalité, les cotes pour flopper deux paires y sont 5 fois inférieures qu'au Hold'em.

Bien que les maths ne soient pas si simples et ne fassent pas tout, l'argument est fort pour réfléchir sur la question de cette manière :
Si vous avez 9 joueurs à une table de Hold'em, il y a 18% de chances pour que quelqu'un ait floppé deux paires (2% par personne x 9). Si vous avez floppé deux paires, les chances pour que quelqu'un ait floppé mieux sont assez minces.

Appliquez cette simple formule (qui, à nouveau, n'est pas destinée à être totalement précise, c'est juste pour vous donner une idée) à une partie d'Omaha à 9 joueurs, et les chances pour que quelqu'un ait floppé deux paires sont presque de 91%.
Si vous avez floppé deux paires, les chances pour que quelqu'un d'autre ait floppé quelque chose de mieux sont ainsi significativement plus grandes en Omaha qu'en Hold'em.

Un test simple : Prenez un jeu de cartes et distribuez neuf mains d'Omaha (4 cartes par joueur donc), faces visibles. Brûlez une carte, et distribuez le flop. Voyez combien de joueurs se connectent avec le flop. Vous allez voir des double paire, brelan, quinte, couleur, et plein de tirages.

Mélangez le jeu et réessayez : vous risquez d'être surpris à quel point de nombreux joueurs ont un jeu qui se connecte souvent au flop en Omaha.

Les cotes ne sont pas seulement meilleures parce que plus de cartes sont en jeu, mais dans une partie typique d'Omaha, vous aurez plus de joueurs voyant le flop dans une main de base, que vous ne le verrez en Hold'em. Et plus de mains vous avez au flop, plus il y a des chances pour qu'un autre joueur ait touché quelque chose.

Tirages quinte

L'Omaha est un jeu de tirages. Même si vos deux paires floppées sont le meilleur jeu sur le flop, les chances sont telles que vous êtes soit seulement légèrement devant, soit légèrement derrière.

A la différence du Hold'em où la vaste majorité de tous les tirages face à deux paires vont consister à avoir 8 ou 9 outs (cartes améliorantes), les tirages en Omaha peuvent avoir jusqu'à 25 outs au flop pour une amélioration vers une meilleure main.

Hormis les tirages gut-shot (par le ventre) ou par les deux bouts standards, l'Omaha possède trois autres formes de tirages possibles :

Tirage à 13 outs : Vous avez 3 cartes au-dessus ou au-dessous des cartes connectées sur le tableau.
Main : K-Q-J-x
Flop : T-9-x
Outs : 13

Tirage Wrap : Vous avez 2 cartes au-dessus des cartes connectées sur le tableau, et une en-dessous (ou vice versa).
Main : Q-J-8-x
Flop : T-9-x
Outs : 17

Tirage Double Wrap : Vous avez 2 cartes au-dessus et deux cartes au-dessous des cartes connectées sur le tableau.
Main : Q-J-8-7
Flop :
T-9-x
Outs :
20

bill chen 22479
Si vous voulez en savoir plus sur les maths du poker, vous pouvez toujours demander à Bill Chen.

Un joueur avec un double wrap avec un simple tirage couleur, a un total de 25 outs soit pour la quinte, soit pour la couleur. Dans un scénario avec un joueur à plus de 20 outs, celui-ci est statistiquement devant une main faite au flop.

De nombreux débutants penseront qu'ils sont devant dans un tel contexte, étant donné que le joueur avec les tirages doit toucher une carte spécifique pour prendre l'avantage. Malheureusement il n'y a que 45 cartes restantes dans le jeu. Si le joueur a 20 outs, cela veut dire qu'il a 44% de chances (20/45) de compléter sa main sur le turn.

S'il manque sur le turn, il a ensuite 45% de chances (20/44) de toucher sa carte à la river. Les chances pour que le joueur touche ainsi sa carte que ce soit à la turn ou à la river, sont aux alentours de 68%.
Pour voir ces chiffres par vous-même, vous pouvez utiliser notre calculatrice de cotes pour le poker en ligne.

Les véritables mathématiques derrière ce chiffre de 68% impliquent une distribution binomiale, la fonction de masse et la fonction de distribution cumulative... Bref, pour faire simple, à moins que vous ne soyez John Nash ou que vous fassiez de hautes études scientifiques, le calculateur de cotes est votre meilleure option.

Résultat au final ? Même si vous floppez deux paires, il y a des chances statistiques pour que vous soyez derrière une main qui n'a même pas encore touché.

Le plus important à retirer de cet article, est la vulnérabilité inhérente d'une main d'Omaha. En Omaha, rien n'est joué tant que la river n'est pas tombée.

La deuxième partie de cet article mettra en pratique les maths que nous avons vues ici, alors que nous explorerons les "blockers" (bloqueurs) et nous focaliserons sur l'importance des retirages.