Main de la semaine : Igor Kurganov réalise le fold de l'année

Igor Kruganov 2013 WSOP EuropeEV0725K NLH High RollerDay 1Giron8JG2651
Igor Kurganov

Cela fait toujours plaisir de gagner un gros pot au poker, mais parfois les mains où vous ne perdez simplement pas autant que vous auriez dû sont encore plus intéressantes.

Intéressons-nous donc à une main issue d'un tournoi Super High Roller à 100 000$ et qui s'est terminée d'une manière peu habituelle.

Au final le joueur allemand Igor Kurganov aura en effet pris une surprenante décision, et qui mérite une étude plus approfondie.

Du Flop à la River

Nous sommes donc dans le Super High Roller à 100.000$ lors du PCA aux Bahamas. C'est le Jour 1 du tournoi.

Dans cette main toute le monde se couche jusqu'à Kurganov en petite blinde, qui complète le montant de la grosse blinde.

En grosse blinde on retrouve le Canadien Sorel Mizzi, qui relance à 13 000. Kurganov paie, et il y a donc 29 000 dans le pot au moment où les deux joueurs vont voir le flop.
Kurganov a commencé avec 383 000 jetons, tandis que Mizzi en avait 379 000.

Sur le flop       les deux joueurs checkent, et la turn est le  

Kurganov checke à nouveau, et Mizzi décide de prendre l'initiative en misant 17 500. Kurganov paie, et le pot fait maintenant 64 000.

River :  

Kurganov checke une dernière fois, Mizzi mise 40 000, Kurganov check-raise à 155 000, avant de voir Mizzi simplement partir à tapis pour 350 000.
Le boyfriend de Liv Boeree couche alors sa main en la montrant,     soit le deuxième meilleur jeu possible !


Analyse

Il s'agit véritablement d'un fold incroyable, qui mérite donc amplement une analyse. Comment Kurganov peut-il décemment coucher le deuxième meilleur jeu ici ?

Reprenons la main à nouveau, et regardons les différentes actions de Mizzi afin de le mettre sur un éventail de mains.

Sorel Mizzi2013 WSOP EuropeEV0725K NLH High RollerDay 1Giron8JG2608
Sorel Mizzi

Kurganov ouvre K 2 et complète juste sa blinde, puis suit la relance de Mizzi derrière lui en grosse blinde.

Tout le monde checke sur le flop Q 5 3, mais à la turn le 2, Kurganov check-call une mise avec la quatrième paire et le deuxième meilleur tirage couleur.

Le tableau complète finalement la couleur coeur runner-runner (qui rentre avec turn + river). Kurganov décide alors d'un check-raise, mais se couche finalement face au tapis adverse.

Une main sur deux possible

Au vu du déroulement du coup il devient assez évident que Sorel Mizzi, un joueur de classe mondiale, ne peut avoir qu'une main parmi deux.

Soit il détient les nuts, le jeu max avec A et un autre coeur, soit il a l'A avec une autre carte mais il sait que son adversaire ne peut donc avoir le jeu max vu qu'il a cet as de coeur en "blocker" (carte bloquante).

Cela correspond tout à fait à son jeu. Pré-flop Mizzi a relancé, ce qu'il aurait fait avec un as dans sa main et en jouant en position.

A-Q est très improbable, étant donné qu'il aurait misé sur ce flop. Mais toutes les autres mains avec un as sont toujours dans son éventail.

La turn voit ensuite une mise intéressante. Cela fait ressembler sa main à quelque chose comme A4o ou A5o (dépareillés), mais il y a aussi la possibilité d'un tirage couleur avec A et un autre coeur, ce qui serait une main parfaite pour un semi-bluff, vu que Kurganov n'a de toute façon montré aucune force de quelque manière que ce soit jusqu'à présent.

Les Nuts et seulement les Nuts

Lorsque la couleur rentre à la river, Mizzi miserait définitivement s'il l'avait. Il le ferait aussi avec A4o, mais probablement plus avec A5o, vu que sa main aurait de la "showdown" value (valeur à l'abattage, méritant d'y aller sans risquer de devoir folder).

Igor Kurganov2013 WSOP EuropeEV0710K NLH Main EventDay 1BGiron8JG1836
On reconnaît aussi les joueurs de classe mondiale à leurs folds.

Avec son all-in, Mizzi représente les nuts, le jeu max, et seulement ça. Et selon notre analyse, il pourrait tout à fait l'avoir.

Kurganov obtient une cote du pot de 3 contre 1 pour le call, ce qui veut dire qu'il doit avoir raison 30% du temps s'il paye.

Les mains potentielles de jeu max pour Mizzi sont A T, A 9, A 8, A 7, A 6, et A 4. Cela fait 6 mains différentes.

Maintenant la question cruciale est la suivante : avec combien de mains et avec quelles mains Mizzi blufferait-il ? Si Kurganov ajoute des mains telles que A K ou A T à l'éventail de Mizzi, un call serait correct, mais il est difficile de dire si Mizzi prendrait vraiment le risque même s'il sait que Kurganov n'a pas le jeu max.

Au bout du compte, Kurganov décide de coucher sa grosse main de manière spectaculaire - notamment parce qu'il a aussi montré beaucoup de force lorsqu'il a check-raisé à la river.

Au fait, Sorel Mizzi n'a pas montré ce qu'il avait lors du coup. Il aura seulement fait un commentaire sibyllin selon lequel il jouait beaucoup en Omaha récemment et que l'as nu en tant que blocker était d'une importance essentielle !

Conclusion

Sans même avoir longtemps réfléchi, Kurganov aura donc couché de manière spectaculaire sa main, là où son adversaire représentait sans guère de doute le jeu max.

Mizzi n'a dit à personne ce qu'il avait, mais il ne pouvait avoir que les nuts ou avoir fait un bluff très élaboré.

Quoi qu'il en soit, le fold d'Igor Kurganov est donc exceptionnel et de classe mondiale.

 

Derniers Blog Posts »